Archive pour 2 décembre, 2012

Au-délà de la polémique autour du don des tablettes iPad et appareils photos à 20 députés sur 180 par le Ministre des finances Camerounais

Au-délà de la polémique autour du don des tablettes iPad et appareils photos à 20 députés sur 180  par le Ministre des finances Camerounais dans Analyses & Réflexions & Prises de position ipad-appleJeudi, 29 Novembre 2012, les membres de la commission des finances et du budget de l’Assemblée nationale du Cameroun se préparaient à questionner l’autorité gouvernementale au sujet de son enveloppe  budgétaire, lorsqu’ une action inattendue s’est déroulée: Alamine Ousmane Mey, ministre des finances procède à la remise des tablettes IPAD ( ordinateurs portables de dernière génération) et des appareils-photos.

Tout est parti de là pour que la polémique soit soulevée: tentative de corruption du ministre. Pourqoui avoir choisi seulement ce moment pour faire son don? Pourqoui ne l’ a -t-il pas fait à tous les 180 députés? Etait-il la bonne personne pour le faire? Et bien d’autres interrogations encore. Même au sein de la majorité parlementaire, on semblait partager ces avis.

En ce qui nous concerne, nous ne voulons pas entrer dans cette polémique politicienne. D’ aucuns taxent l’action du ministre de: « Geste complètement déplacé et inutile ». Nous voulons en peu de mots, attirer l’attention de nos dirigeants sur la nécessité de l’usage des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) et surtout, des préalables à leur usage.

1- De l’importance des TIC

D’abord, « les TIC (technologies d’information et de communication ) ou NTIC (nouvelles technologies d’information et de communication), regroupent l’ensemble des outils mis en place pour manipuler, produire, faire circuler et permettre une meilleure diffusion de l’information. Le secteur des TIC englobe l’ensemble des entreprises qui exercent leurs activités dans les domaines de l’électronique, des télécommunications ou d’Internet ».  Source: http://www.mollat.com/dossier/les_tic_technologies_de_l_information_et_de_la_communication-8236.html.

Si nous nous accordons sur cette définition, nous retiendrons l’importance des TIC dans le processus de partage de l’information, d’expression et de diffusion de la connaissance.  D’ailleurs, le cas des blogs et d’autres outils du Web 2.0 sur internet, nous en disent long sur son importance. De nos jours, tous les domaines sont concernés: enseignement, médecine, échanges commerciaux, gouvernance… Grâce aux TIC, il y a:

  • Hausse de la productivité du travail, car on dépense moins, on perd moins de temps;
  • Facilitation de la production à la chaîne;
  • Meilleure connaissance de l’environnement, et de ses concurrents;
  • Prise de bonnes décisions , notamment grâce à la pratique de la veille stratégique;
  •  Organisation moins hiérarchisée, partage d’information;
  • Meilleure gestion des ressources humaines;
  • possibilité d’accroissement du marché;
  • innovation;
  • publicité autour de l’image de marque de l’entreprise;
  • meilleures connaissance des clients et des cibles de l’entreprise.

Cependant, suffit-il de se doter des TIC? Suffit-il de remettre des tablettes aux députés? Comment vont-ils les utiliser?

2- Quelques préalables pour l’usage des TIC

Le bon usage des TIC répose  sur des préalables qui ne sont pas toujours remplis au Cameroun. Nous pouvons citer en gros:

  • L’électrification;
  • l’installation des infrastructures de télécommunications;
  • l’accès facile au réseau internet;
  • la formation. Nous connaissons tous la place de la formation dans l’usage des TIC. Si  des personnes d’une certaine génération ne sont pas formées à l’usage des TIC, il devient difficile de les utiliser. Il faut donc les former, et intégrer ces formations dans notre système d’enseignement, à tous les niveaux, y compris dans les villages.
  • Un autre aspect, c’est la sécurité des Systèmes d’Information.  Quels sont les dispositifs à prendre pour la sécurité des informations transmises?

 

En conclusion, il est important de reconnaître l’importance des TIC dans tous les domaines de la vie.  Aussi, faut-il mettre en place des préalables et étendre son usage.  Il faut donc penser non seulement à tous les députés de l’Assemblée nationale du Cameroun; mais à tous les camerounais: blogeurs, élèves, étudiants, chômeurs…

Et vous chers internautes, comment appréciez-vous cette action du Ministre des finances camerounais? Qu’elle est votre appréciation de l’usage des TIC dans votre milieu, dans votre ville ou village? Au Cameroun? Hors du Cameroun?

Vous pouvez réagir en laissant votre commentaire! Merci!

cassandr26 |
bachconseil |
Fan des sims 2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Espace des Technologies de ...
| cookone
| BUILDING CONCEPT