Archive pour septembre, 2013

Stages et emplois en intelligence économique, knowledge management, veille et community management

 

Offre de stage : Digital Media Analyst

Leader sur un marché en pleine expansion, Digimind conçoit et développe depuis plus de 15 ans des solutions logicielles de veille stratégique et de social media monitoring permettant à des clients prestigieux (Orange, Crédit Agricole, Deloitte, etc) de surveiller et d’analyser automatiquement leur environnement concurrentiel, technologique, ou encore e-réputationnel, sur le web et les réseaux sociaux.

Nous avons des équipes à Paris, Grenoble, Boston, Londres, Singapour et Rabat.

Vous êtes passionné par le monde de la veille, du web, des médias sociaux, et vous souhaitez exprimer votre créativité au sein d’une équipe jeune dans un environnement international… alors rejoignez-nous !

Poste et missions :
Au sein d’une équipe conviviale et dynamique, vous serez amené à assister les experts analystes sur plusieurs activités, dans un contexte hautement international :

  • Missions “Audit de présence web” et « Analyse des médias sociaux » : après avoir été formé par l’équipe, vous participerez à des audits de présence. Votre bonne connaissance de la culture web et votre aisance à qualifier des types de sources (forums, blogs, réseaux sociaux, presse nationale, régionale, spécialisée, pure players etc…) vous permettra de récolter les verbatims et de les analyser, en suivant notre méthodologie. Vous serez également formé à la plateforme Digimind, afin de tirer profit des analyses graphiques et de la puissance de collecte de sources web.
  • Mission “Production de rapport” : seconde phase après l’audit, il s’agira de synthétiser et présenter les résultats sous forme de livrables.

Profil recherché :

  • Etudiant en année de Licence, M1 ou M2, dans les domaine de l’information/communication, marketing, veille, e-reputation, marketing digital et les nouveaux médias
  • Vous êtes curieux tout en étant rigoureux et vous savez travailler en équipe.
  • Vous êtes doté d’une solide culture générale, mais aussi d’une culture web. Vous avez des notions d’utilisation de Twitter, Facebook, Pinterest et autres contrées exotiques des internets (Précision : il n’est pas obligatoire d’avoir de comptes sur l’intégralité de ces réseaux)
  • Vous souhaitez poursuivre vos études / projets professionnels dans la veille ou dans les médias web.
  • Pratique fluide du français (oral et écrit). Anglais souhaité, toute autre langue serait un plus (arabe, espagnol, allemand, chinois..)

Une expérience en agence digitale ou en cellule de veille serait un vrai plus.

Modalités :
Lieu de travail : Paris 8ème
Durée : de 3 à 6 mois minimum

Contact :
Merci de postuler via notre site web http://www.digimind.com/careers/

Source: http://www.veille-et-tic.fr/2013/09/25/offre-de-stage-digital-media-analyst/?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter

Recherche des stagiaires en Bibliothéconomie/Documentation

Recherche des stagiaires en Bibliothéconomie/Documentation dans Annonces et Infos 5438414-STANDARD

La bibliothèque du Goethe-Institut Kamerun accueillera deux stagiaires pendant le mois d’octobre.

Conditions :
• être  étudiant(e) en bibliothéconomie ou documentation.
• être disponible pendant les  heures d’ouverture de la bibliothèque (voir http://www.goethe.de/ins/cm/yao/wis/bib/auo/frindex.htm)
• avoir  esprit éveillé

Durée du stage :
1.10.13 – 31.10.13 (mardi à samedi, à l’exception du 3.10 et –probablement- du 15.10)

Sont préférés les étudiants qui préparent un thèse de mémoire autour du thème « gestion des bibliothèques/comportement des utilisateurs »

Envoyez-votre demande jusqu’au 26.9.2013 à bibl@yaounde.goethe.org .

Appel à participation à la 2ème édition du « One Person Library Meeting » (OPL-M 2013)

Samedi 9 novembre 2013, 09h-15h Bibliothèque de l’Université de Dschang,

La bibliothèque de l’Université de Dschang accueille, avec l’appui du Goethe Institut, la 2e édition d’OPL-M (One Person Librairies-Meeting), le samedi 09 novembre 2013.
OPL-M envisage de mettre en partage les expériences, les bonnes pratiques et les compétences en information documentaire.
CONTEXTE ET JUSTIFICATION
One Person Librairy (OPL), expression anglaise qui désigne génériquement une petite bibliothèque, structure documentaire employant un nombre très limité de personnes (une a deux personnes généralement, commises aux pratiques documentaires).
Les OPL, par leur nombre de plus en plus croissant, apparaissent comme une alternative de satisfaction des besoins d’information documentaire au moment où le paysage fait face à un faible nombre de bibliothèques.
Le place et le rôle de plus en prépondérant des OPL n’occultent cependant pas les problèmes professionnels inhérents à ce type d’organisation.
A cet effet les OPL ont trouvé nécessaire le transfert de connaissances en vue d’améliorer leurs ressources professionnels et capacités de service au public par l’organisation d’One Person Librairies-Meeting (OPL-M), – une plateforme d’échanges- dont les communications sont publiées dans Bibliocamerblogspot.com
« Les OPL au service des publics : apprendre des bonnes pratiques des autres » est le thème retenu pour la 2e édition d’OPL-M 2013.
OBJECTIFS
Objectif général : favoriser et contribuer a l’amélioration des conditions de performance et de valorisation des OPL
Objectifs spécifiques
 Organiser des échanges professionnels sur les OPL
 Susciter un réseau OPL
PUBLICS CIBLES
 Personnes en services dans les OPLs
 Professionnels et experts de l’information documentaire
ACTIVITES
 Communications et échanges
RÉSULTATS ATTENDUS
 Capitalisation des expériences, échanges et compétences par les participants
 Une plateforme du réseau OPL
CONDITIONS DE PARTICIPATION
 Etre OPL, professionnel ou expert de l’information documentaire
 Préparer une communication (Cf. Communication des participants ci-dessous)
 S’acquitter d’une somme de 1000 FCFA (pour une boisson et le casse-croûte) le jour du Meeting
COMMUNICATIONS DES PARTICIPANTS
Les communications doivent davantage mettre l’accent sur le thème : « Les OPL au service des publics : apprendre des bonnes pratiques des autres »
Les participants à OPL-Meeting peuvent chacun présenter une ou plusieurs communications se rapportant aux axes suivants :
- Au service des lecteurs. Ce sous thème regroupent les aspects suivants : accueil, acquisitions, prêts, budget,
- La Bibliothèque un lieu vivant :
-animations
-partenariats
- Communication et marketing
- Bibliothèque et droit d’auteur
- Internet et multimédia
Les communications doivent s’appuyer sur une expérience qui a réussi au sein de votre structure ou ailleurs ; elles doivent être pratiques, didactiques, illustratives, explicatives.
Afin de mieux documenter les résultats de la rencontre, les communications devront être préparées sous format Word.
PRISE EN CHARGE
Les participants résidant à plus de 100 km de Yaoundé peuvent bénéficier d’un forfait au titre de leur frais de transport d’un montant forfaitaire de 50 000 francs CFA dans le cadre du Programme d’appui aux échanges professionnels des bibliothécaires du Goethe-Institut Kamerun. A cet effet ils doivent adresser une demande d’appui au Goethe-Institut Kamerun -avant le 15 Octobre 2013 selon les conditions définies par ledit Programme. Pour toutes les informations bien vouloir suivre le lien: http://www.goethe.de/ins/cm/yao/wis/sbi/fac/findex.htm
INSCRIPTION DES PARTICIPANTS
Nous demandons aux personnes désireuses de prendre part à OPL-Meeting de confirmer leur participation avant le 15 octobre 2013 en indiquant leur nom et leur structure par mail a l’une des personnes du comité d’organisation
COMITE D’ORGANISATION
Personnes à contacter :
DJIDERE Valère Directeur de la Bibliothèque Centrale Université de Dschang BP 255 Dschang Tel : 79.44.08.28 – 99.50.92.47 Mail : djiderevalere@yahoo.fr
ANGUISSA Martin
Bibliothèque du centre culturel Francis Bebey-Yaoundé
Mail :anguissamart@yahoo.fr
Tel : (237)96 39 28 08

 

Avec Uwe Jung

Bourses d’études 4Afrika de Microsoft

4Africa est
un programme de bourse d’étude lancé par Microsoft qui vise
à améliorer la compétitivité mondiale de l’Afrique. Via ce programme,
Microsoft veut mettre à disposition des mentors qui sont principalement
ses employés et ses partenaires, et offrir plusieurs types de formations
aux jeunes, dont des enseignements techniques, des formations de
leadership, des certifications et des formations sur l’entrepreneuriat.

Ces bourses d’études 4Afrika seront
offerte à 1000 jeunes afin que ces derniers puissent poursuivre leurs
études en Sciences Informatiques et Administration des affaires à
l’Université du Peuple, la première institution en ligne d’enseignement
supérieur.

 

Les étudiants qui souhaitent soumettre
leurs candidatures, doivent avoir au moins 18 ans, avoir un diplôme
d’études secondaires et doivent comprendre l’anglais, puisque tous les
cours y sont dispensés. Ils doivent aussi avoir accès à Internet pour
participer aux cours en ligne.

 

Microsoft et l’Université du Peuple
s’associent à travers le programme de Bourses d’études 4Afrika, afin
d’offrir des opportunités et d’ouvrir des portes aux jeunesses
africaines.

 

Pour soumettre sa candidature au programme de « Bourses d’Etudes 4Afrika » pour l’Université du Peuple, visitez http://www.uopeople.org/4afrika. Les premiers étudiants feront leurs rentrées en Novembre 2013.

 

Pour plus d’informations sur le programme « Bourses d’Etudes 4Afrika » http://www.youth4afrika.com.

Source: http://etudiant.paleba.org/bourses-detudes/licence/bourses-de28099etudes-4afrika-de-microsoft-1460.htm

Rapport global sur la compétitivité : le classement des 40 pays africains

Rapport global sur la compétitivité : le classement des 40 pays africains  dans Analyses & Réflexions & Prises de position 141c4292ddda253f7c170178dbc7b955_L

« Maurice reste le pays africain dont l’économie est la plus compétitive, selon le rapport global sur la compétitivité publié le 4 septembre par  le Forum économique mondial, l’organisateur de la réunion annuelle de Davos. L’archipel de l’océan Indien figure à la 45eme place, comme l’an passé.

L’Afrique du Sud, la première puissance économique africaine, arrive à la 53ème place sur 148 pays étudiés. Le Maroc perd 7 places et se retrouve en 77ème position,  derrière le Rwanda (66ème) et le Botswana (74eme). Suivent la Tunisie (83ème), la Namibie (90ème), la Zambie (93ème),  le Kenya (96ème) ou encore l’Algérie (100ème).

Dans ce palmarès, les pays du printemps arabes reculent en raison notamment de l’instabilité politique. Absente du classement de l’année dernière «en raison d’un changement structurel important dans les données, qui a rendu les comparaisons avec les années passées difficiles», la Tunisie le réintègre pour l’année 2013/2014 et perd 43 places par rapport à l’an précédent.

Le berceau du printemps arabe était classée 32ème et 1er en Afrique lors du classement 2010/2011, et 40ème lors du classement 2011-2012. La Libye passe, quant à elle, de la 106ème à la 108ème place. L’Égypte, 118ème, poursuit son recul et perd 11 places par rapport à l’indice de l’année dernière.

  1. Mauritius 45
  2. South Africa 53
  3. Rwanda 66
  4. Botswana 74
  5. Morocco 77
  6. Seychelles 80
  7. Tunisia 83
  8. Namibia 90
  9. Zambia 93
  10. Kenya 96
  11. Algeria 100
  12. Libya 108
  13. Gabon 112
  14. Senegal 113
  15. Ghana 114
  16. Cameroon 115
  17. Gambia 116
  18. Egypt 118
  19. Nigeria 120
  20. Cape Verde 122
  21. Lesotho 123
  22. Swaziland 124
  23. Tanzania 125
  24. Côte d’Ivoire 126
  25. Ethiopia 127
  26. Liberia 128
  27. Uganda 129
  28. Benin 130
  29. Zimbabwe 131
  30. Madagascar 132
  31. Mali 135
  32. Malawi 136
  33. Mozambique 137
  34. Burkina Faso 140
  35. Mauritania 141
  36. Angola 142
  37. Sierra Leone 144
  38. Burundi 146
  39. Guinea 147
  40. Chad 148

A l’échelle mondiale, la Suisse occupe, comme l’an dernier, la première marche du podium, suivie par Singapour. Sur la troisième marche du podium, apparaît, comme en 2012, la Finlande. L’Allemagne et les États-Unis se classent respectivement 4ème et 5 ème de cette édition 2013. Les grands pays émergents ont encore de lourds efforts à fournir pour améliorer leur compétitivité selon les critères du Forum économique mondial. La Chine (29ème au classement général) est en tête des Brics, devant l’Afrique du Sud (53ème), le Brésil (56ème, en recul de huit places), l’Inde (60ème) et la Russie (64ème).

      Classement global

540_WEF00 Afrique dans Annonces et Infos

540_WEF0 Afrique du Sud dans Intelligence Economique & Veille informationnelle

540_WEF1 Cameroun

540_WEF2 COMPETITIVITE

Télécharger le rapport complet

Établi grâce au croisement de 100 indicateurs économiques, le rapport du World Economic Forum se base sur 12 «piliers» de compétitivité : l’environnement institutionnel, les infrastructures, la stabilité macroéconomique, le système de santé et le système éducatif de base, l’enseignement supérieur et la formation professionnelle, le fonctionnement efficient des marchés de produits et de services, l’efficience et la flexibilité du marché du travail, les marchés financiers sophistiqués, l’agilité technologique, la taille du marché, l’organisation intra et interentreprises dense et élaborée et l’innovation. »

Source: http://www.agenceecofin.com/economie/0509-13383-rapport-global-sur-la-competitivite-le-classement-des-40-pays-africains

cassandr26 |
bachconseil |
Fan des sims 2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Espace des Technologies de ...
| cookone
| BUILDING CONCEPT