CONTRIBUTION DES TIC DANS L’AGRICULTURE : CAS DU SYSTEME D’INFORMATION SUR LES MARCHES (SIM) MIS EN ŒUVRE PAR LA SNV ET SES PARTENAIRES AU CAMEROUN (1)

 

sim2La SNV (Organisation Néerlandaise de Développement) en collaboration avec la FAO dans le cadre du projet GCP/RAF/408/EC intitulé « Mobilisation et renforcement des capacités des petites et moyennes entreprises impliquées dans les filières des produits forestiers non ligneux en Afrique Centrale » a facilité de 2008 à 2009 avec les acteurs des filières des PFNL, la conception et la mise en œuvre d’un système d’information sur le marché des PFNL. Ce système a largement contribué à booster la commercialisation des PFNL dans les bassins de production à travers les ventes groupées à des prix de plus en plus équitables. L’évaluation des deux premières phases (SIM1 et SIM 2) a montré une augmentation entre 30-35% des revenus des producteurs et des commerçants. Nous présenterons le fonctionnement du SIM avant de revenir sur son impact proprement dit.

FONCTIONNEMENT DU SIM

Nous allons nous attarder sur le SIM2. Le schéma de fonctionnement se présente ainsi :

fonctionnement sim

Le rôle de chaque acteur dans le fonctionnement du SIM est décrit ci-après:

                les « points focaux offre » sont chargés de la collecte des informations auprès des producteurs. Il s’agit de donner la nature, les quantités, le lieu de stockage, la personne de contact et la qualité des PFNL collectés au niveau des bassins de production. Ce rôle est joué par les organisations d’appui au développement.

                le « point focal central offre » fait la synthèse des informations issues des différents bassins de production et les met à la disposition des radios communautaires et commerçants ainsi qu’aux autres acteurs. Ce rôle est généralement joué par une ONG locale d’appui.

                les « points focaux demande » collectent auprès des commerçants, les informations sur la nature, la quantité, la qualité des PFNL demandés sur les marchés, le prix, les unités de mesure et les contacts des commerçants. Ils transmettent ces informations au point focal central demande.

                le « point focal central demande » fait la synthèse des informations issues des différents marchés et les met à la disposition des radios communautaires et autres acteurs.

                les radios communautaires font la diffusion, à travers les ondes radiophoniques, des informations reçues des points focaux offre et demande. Les points focaux se chargent de mettre les informations de la demande à la disposition des producteurs et de l’offre à la disposition des commerçants, surtout dans les zones qui ne sont pas couvertes par les ondes radiophoniques.

                A l’aide des informations reçues par voie radiophonique et sur les fiches de synthèse des offres et demandes des PFNL, les commerçants et les producteurs négocient les ventes et font les transactions des biens.

 

Voici à peu près une fiche de synthèse : Demande des marchés.

fiche de synthèse sim

 

Notons que la  SNV et la FAO ont investi  environ 13 millions de FCFA  par an en 2008 et 2009 pour supporter les coûts de collecte et de diffusion des informations sur l’offre et la demande des PFNL.

Le Système d’information sur les marchés (SIM)  a été  un outil pertinent qui répond au besoin d’informations pour l’accroissement des opportunités d’affaires sur les Produits Forestiers Non Ligneux (PFNL). Il a eu un impact majeur sur lequel nous reviendrons prochainement.

NB: Pour lire le prochain article de la série, veuillez cliquer sur ce titre:  » CONTRIBUTION DES TIC DANS L’AGRICULTURE : IMPACT DU SYSTEME D’INFORMATION DES MARCHES (SIM) MIS EN ŒUVRE PAR LA SNV ET SES PARTENAIRES AU CAMEROUN (2) « 

SOURCE :

-      Rapport final Évaluation finale du projet « Mobilisation et renforcement des capacités des petites et moyennes entreprises impliquées dans les filières des produits forestiers non ligneux (PFNL) en Afrique Centrale » GCP/RAF/408/EC-  2009.

-       Rapport final atelier SIM-2009.

-      Document sur la Vente groupée Djoum- 2009

 

 

AUTRES LIENS UTILES :

-      POURQUOI FAUT-IL FAIRE APPEL AUX TIC DANS L’AGRICULTURE ?

-      Dossier TIC-Agriculture: QUELQUES ÉQUIPEMENTS EN TIC DANS L’AGRICULTURE

-      DOSSIER : ROLE DES TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION DANS L’AGRICULTURE

-      Soumettez & Participez à la Conférence annuelle du Global Development Network

-       Soutenance à l’IRIC sur le thème:« TIC, agriculture et révolution verte en Afrique : le cas du Cameroun»

-      Formation Web 2.0 et atelier d’échanges du projet ARDYIS

 

 

cassandr26 |
bachconseil |
Fan des sims 2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Espace des Technologies de ...
| cookone
| BUILDING CONCEPT