Archive pour octobre, 2016

Veille presse ECONOMIE, POLITIQUE CAMEROUN du 27 octobre 2016

NB :P Pour obtenir plus d’informations, dans divers domaines et de manière régulière,  cliquez ici:  ou appelez-nous: 674067417.

Veille presse Economie et Politique Cameroun du 28 octobre 2016 ici

 

 

Revue de presse  Economie du 27 octobre 2016

Veille presse ECONOMIE, POLITIQUE CAMEROUN du 27 octobre 2016 dans Analyses & Réflexions & Prises de position 2511-4827-le-taux-de-croissance-du-cameroun-en-2013-est-en-dessous-de-la-moyenne-en-afrique-sub-saharienne-selon-le-fmi_L

Croissance du Cameroun : le secteur privé fait des propositions

 

Après avoir présenté le rapport 2016 sur les perspectives économiques régionales en Afrique subsaharienne, le Fonds monétaire international (FMI) a rencontré les opérateurs économiques du secteur privé ce 26 octobre 2016 à Douala dans le but « d’écouter leurs réactions ». Face à Céline Allard, Chef de la division des études régionales Afrique, ils ont proposé entre-autres, l’amélioration, de la gouvernance avec l’efficacité dans la qualité de la dépense publique, l’investissement dans l’agriculture, la continuité dans l’encadrement des PME, l’exportation des produits manufacturés et l’amélioration de la diversification de l’activité économique.

Cameroon Tribune

58,5 milliards de Fcfa disponibles pour le plan national

d’investissement agricole

 

Un accord de prêt a été signé le vendredi 21 octobre 2016 entre l’Etat du Cameroun et la Banque africaine de développement d’un montant de 58,571 milliards de Fcfa en vue du financement du projet de développement des chaines de valeurs agricoles (PD-CVA). Ce projet vise l’amélioration de la compétivité des chaines de valeur du palmier à huile, de la banane plantain et de l’ananas, filières touchant environ 45% des producteurs agricoles du Cameroun. Ainsi, devra se concrétiser la réhabilitation de 1000 km de pistes rurales, la construction d’infrastructures communautaires (30 magasins d’entrepôt), 15 marchés ruraux, 30 systèmes d’AEP, l’extension du réseau électrique, la construction et l’équipement d’un laboratoire de contrôle de qualité, etc.

Cameroon Tribune

 

Intégration financière en zone CEMAC : lancement de la carte

GIMAC

 

A travers le Groupement interbancaire monétaire de l’Afrique centrale (GIMAC) dont le lancement de la carte a eu lieu le 21 octobre dernier, la Banque des Etats de l’Afrique  centrale (Beac) entend favoriser l’inclusion financière dans la sous-région et ainsi accroitre la bancarisation des populations. Cet instrument de dématérialisation des paiements est déjà disponible et commercialisée par une vingtaine de banques éponymes.

Cameroon Tribune

 

 

 

Politique

Réorganisation de l’ENSPT, de l’INJS et de l’ENSTP

 

Paul Biya a signé trois décrets ce 26 octobre 2016 pour le changement de dénomination ou la réorganisation de trois écoles supérieures au Cameroun. Ainsi,  le décret n° 2016/425 fait de l’Ecole Nationale Supérieure des Postes et Télécommunications (ENSPT), l’Ecole  Nationale Supérieure des Postes, des Télécommunications et des Technologies et l’Information et de la Communication (SUP’PTIC). Le décret n°2016/426  réorganise l’Ecole Supérieure des Travaux publics (ENSTP) en un établissement  public d’enseignement supérieur particulier doté d’une de la personnalité juridique et de l’autonomie financière. Le troisième décret n°2016/427 réorganise l’Institut National  de la Jeunesse et des Sports (INJS) en un établissement public d’enseignement supérieur à statut particulier doté de la personnalité juridique et de l’autonomie financière.

Cameroon Tribune

 

Nécrologie : William Eteki Mboumoua est décédé

 

William  Aurélien Eteki  Mboumoua, ancien Secrétaire général de l’Organisation de l’Unité africaine (OUA), ancien Ministre sous Les présidents Ahidjo et Paul Biya, et récemment Président de la Croix rouge camerounaise est décédé ce mercredi 26 octobre 2016 à Yaoundé des suites de maladie à l’âge de 83 ans. Ce patriarche d’Akwa (Bonadibong) est l’auteur de trois ouvrages parmi lesquels ; « un certain humanisme ».

Le Jour

 

Mémorandum du Mfoundi : Onambélé Zibi revient sur la scène

Le patriarche à l’origine du mémorandum du Mfoundi, désapprouvé et exclu par les 44 familles originaires de ce département, a rendez-vous avec son fief de Mvog Betsi ce samedi 29 octobre 2016 à Yaoundé.

Mutations

 

Lutte contre la corruption : Cameroun et Egypte ensemble

Le Vice-Président de l’Autorité de contrôle administrative de la République arabe d’Egypte  Fathy Gebril  a été reçu hier 26 octobre 2016 par le ministre délégué auprès du ministre des relations extérieures Adoum Gargoum. Pour lui, l’Autorité de contrôle administrative (ACA) de l’Egypte et la Commission nationale anti-corruption (CONAC) au Cameroun devraient mutualiser leurs efforts afin de mieux combattre la corruption.

Cameroon Tribune

 

Objectif de développement durable : les élus locaux sensibilisés

Un atelier sur les enjeux des Objectifs de développement durable s’est ouvert hier 26 octobre à Yaoundé pour aider les communes à mieux implémenter les 17 objectifs du nouvel agenda de développement mondial, sous l’égide l’Organisation international de la Francophonie. Pour Boubakar Noumansana, son Représentant pour la région Afrique centrale, il est question d’adapter les modèles de développement local aux réalités économiques et renforcer le processus de décentralisation des programmes de développement. Il s’agira à terme de lancer le Projet francophone d’appui au développement local 2016-2018.

Cameroon Tribune

 

 

APPELS D’OFFRE

1-   Société de Recouvrement des Créances du Cameroun

AAO restreint n°04/AONR/SRC/CIPM/2016 du 27 octobre  2016 pour le recrutement d’un consultant en vue de la réalisation des travaux de réfection du réseau intranet de Société de Recouvrement des Créances du Cameroun.

Délai : dans 90 jours.

2-     Plan Cameroun

AAO national n°008PIC/CAM/CD FY 17 du 25 octobre 2016 relatif à la sélection d’un consultant pour la réalisation d’une étude de faisabilité technique et socio-économique des infrastructures scolaires en milieu rural à l’Est-Cameroun.

Délai 04 novembre 2016

3-   Ministère de l’agriculture et du développement rural

AO International ouvert n° 034/AOIO/MINADER/PADFA/2016 DU 24 octobre 2016 pour le recrutement d’un entrepreneur devant réaliser les travaux d’aménagement de 142,9HA de Bas-Fonds  à Agulli, arrondissement de Banakuma, département de la Menchum, région du Nord-Ouest.

Délai : 08 décembre 2016.

 

Source : Cameroon Tribune

 

 

Veille presse Economie et Politique Cameroun du 28 octobre 2016

NB :P Pour obtenir plus d’informations, dans divers domaines et de manière régulière,  cliquez ici:  ou appelez-nous: 674067417.

Veille presse ECONOMIE, POLITIQUE CAMEROUN du 27 octobre 2016: cliquer ici

Revue de presse  Economie du 28 octobre 2016

paul biya et merkel

Coopération bilatérale : les allemands souhaitent investir 65,6 milliards Fcfa au Cameroun

 

Au cours d’une audience accordée hier 27 octobre 2016 par le ministre des Finances Alamine Ousmane Mey, à Thomas Silberhorn, Secrétaire d’Etat allemand au ministère de l’Economie et de la Fédération, il en est ressorti la volonté de l’Allemagne d’investir 65,6 milliards de FCfa   au Cameroun pendant trois ans.

Mutations

Statistiques agricoles et rurales : 44 milliards Fcfa pour financer le plan stratégique 2017-2021

 

Si au premier semestre 2016, l’activité économique dans le secteur primaire a progressé de 2,6% par rapport à 2015 selon l’INS, les données de ce secteur doivent être plus affinées. C’est dans ce cadre que le Plan stratégique pour l’amélioration des statistiques agricoles et rurales (Pssar), intégré dans la Stratégie nationale de développement de la statistique 2015-2020 sera implémenté et coutera 44 milliards Fcfa dont 31,3% fournis par le gouvernement camerounais. Ainsi seront réalisés entre-autres un système d’informations géographiques (Sig), un plan de plaidoyer et de communication et la diffusion des statistiques agricoles.

Mutations

 

Port en eau profonde de Kribi : le consortium entre Necotrans et Kpmo fragilisé

Necotrans, filiale de droit français (avec 51% des actifs) ne s’entend pas avec ses partenaires de droit camerounais de la Kribi port multi operator (Kpmo) (avec 49% des actifs) au sujet de l’exploitation du terminal polyvalent de Kribi (Tpk) ; d’où l’arbitrage attendu du Premier ministre Philémon Yang. Selon certaines sources, Necotrans voudrait plutôt traiter avec les différents membres constituant ce groupe et aussi imposer le pacte d’actionnaire afin d’avoir le total contrôle de la Tpk.

Mutations

Accord de partenariat économique : le Cameroun fait le point

Sous très hautes instructions du Chef de l’Etat, le Premier Ministre Philémon Yang a présidé ce jeudi 27 octobre 2016 dans le bâtiment principal abritant ses services, un séminaire gouvernemental sur l’appropriation de l’Accord de Partenariat Economique (APE) signé entre l’Union européenne et le Cameroun le 15 janvier 2009, ratifié en Juillet 2014 et mis en œuvre le 04 août 2016. A l’issu des débats ayant suivis les exposés de plusieurs membres du gouvernement, le Premier ministre a prescrit la finalisation du processus d’adoption d’un protocole commun des règles d’origine et le renforcement des mesures engagées dans le cadre de la mise à niveau des entreprises nationales. Il a aussi instruit d’accroitre les capacités humaines et logistiques des services de douanes, notamment en matière de gestion des règles d’origine afin d’éviter les fraudes.

Notons que cet accord prévoit qu’en contrepartie de l’ouverture totale du marché européen aux exportations nationales, le Cameroun libéralisera 80% de ses importations d’origine européenne au cours de 15 ans dont deux années de moratoire, et exclura 20% du processus de libération.

Cameroon tribune

 

 Politique

Commune d’Efoulan : le maire convoqué au TCS

 

Richard Ebalé Adjomo, Maire de la Commune d’Efoulan située à 30 km d’Ebolowa par Lolodorf doit répondre de sa gestion à la tête de la commune de 2007  à 2013. Sa Majesté Paul célestin Mvem, Chef du village Ma’an Menyin Essawo et Conseiller municipal dans ladite commune l’accuse notamment de détournement de plus de 300 millions de Fcfa, somme destinée à l’électrification de quatre localités du canton Ngonebok-Abo’o Ntomba.

Mutations

 

Cameroun-Tchad: Idriss Déby Itno à Yaoundé

Idriss Béby et Paul Biya

Le Chef de l’Etat tchadien, par ailleurs Président en exercice de l’Union africaine entame ce vendredi 28 octobre 2016 dès 15heures, une visite officielle de 48 heures au Cameroun.  Pour le moment, l’objet des échanges entre  les Présidents de ces deux pays voisins engagés depuis plus de deux ans dans la lutte contre Boko Haram, n’est pas connu.

Cameroon Tribune

 

 Accident ferroviaire, effondrement du pont : le MINADT dresse le bilan

Le Ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation (Minatd), René Emmanuel Sadi a présidé une réunion interministérielle ce jeudi 27 octobre 2016 à Yaoundé, sous hautes instructions du Chef de l’Etat. Après les échanges à huis clos entre les acteurs impliqués dans la gestion de l’accident ferroviaire d’Eséka et l’effrontément du pont de Matomb, Réné  Emmanuel Sadi a livré  que « l’Etat a vraiment joué son rôle, tout son rôle dans la gestion de ces deux crises. Toutes les administrations se sont mobilisées avec la plus grande efficacité pour faire face à cette situation malgré les moyens limité ».

Cameroon Tribune

 

 

 

e

1-    Cameroon Radio Television

Appel d’Offres National Ouvert n° 13/AONO/CRTV/CIPM/16 pour la fourniture d’équipements pédagogiques d’infographie, montage et dessins animés et de laboratoire de l’IFCPA de la CRTV, exercice 2016-Pièce n°2- Financement : Budget programme de la CRTV-Exercice 2016.

Délai : dans 60 jours, le 23/11/16.

Source : Cameroon Tribune

NB :P Pour obtenir plus d’informations, dans divers domaines et de manière régulière,  cliquez ici:  ou appelez-nous: 674067417. 

 

Veille Presse Economie et politique du Cameroun du 26 octobre 2016

NB :P Pour obtenir plus d’informations, dans divers domaines et de manière régulière,  cliquez ici:  ou appelez-nous: 674067417.
Revue de presse  Economie du 26 octobre 2016

doing business

  Doing Business 2017 : le Cameroun 166e sur 190 pays classés

La représentation régionale du groupe de la Banque mondiale au Cameroun a présenté ce 25 octobre 2016 le rapport Doing Business 2017. Dans ce rapport qui mesure la réglementation des affaires et son application effective dans les économies mondiales, le Cameroun, avec 42,27 points sur 100, occupe la 166e place, gagnant ainsi une place par rapport à son dernier classement. En Afrique, le pays est 34e sur 48. Sur la base des 10 critères d’appréciation, le Cameroun reste parmi les 34 pays où faire les affaires est une gageure. Si des progrès ont été faits en matière de raccordement électrique et d’obtention du permis de construire, le pays reste en mauvaise posture au sujet des critères de règlement de l’insolvabilité, d’obtention de prêts de protection des investissements minoritaires, de transfert de propriété, dans l’exécution des contrats et le commerce transfrontaliers.

Le quotidien de l’économie

 

Le FMI abaisse les prévisions de croissance du Cameroun

Le Cameroun a prévu un taux de croissance du Produit Intérieur Brut (PIB) réel de 6% en 2016. Pourtant, la Fonds monétaire international (FMI) estime une croissance de l’ordre de 4,8% en 2016 et 4,2% en 2017. Ces perspectives en baisse de la croissance du Cameroun par le FMI ne sont que des projections pour Mario de Zamarocy, Chef de Mission du FMI. Pour lui, la croissance dépend de la demande mondiale des exportations du pays. Dans ce classement, la discorde entre le FMI et le Cameroun, se situe aussi au niveau l’endettement du pays. Tandis que le Cameroun estime être à 27% actuellement, donc bien en deçà du taux de convergence de la cemac (70%), le FMI situe la dette du pays à 29% en 2015, 31,6% en 2016 et 33,8% du PIB en 2017.

Le quotidien de l’économie

 

Bank of Africa obtient son agrément pour exercer au Cameroun

Deux ans après l’introduction de sa demande d’agrément auprès de la commission bancaire d’Afrique centrale (Cobac), le groupe panafricain Bank of Africa (BOA) vient d’obtenir le droit d’exercer au Cameroun. Cette banque détenue majoritairement par le marocain BMCE, nourrit l’ambition de s’étendre partout en Afrique, particulièrement au Cameroun, principale puissante de la zone cemac et dont le taux de bancarisation est estimé à 20%.

Le Quotidien de l’Economie

La chute du pétrole fragilise les banques

La chute de la valeur du pétrole sur le marché mondial a largement affecté les banques de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (cemac). A en croire, Lucas Abaga Nchama ; Gouveneur de la  Banque de l’Afrique centrale (Beac) et Président de la Commission bancaire d’Afrique (cobac), l’excédent de trésorerie a reculé de 16,8% à 2 756 milliards, entre  juillet 2015  et juillet 2016, les dépôts de la clientèle ont enregistré une baisse de1,9%. Ceci s’ajoute à la hausse de 41,6% des créances en souffrances et à la perte nette de 16 banques sur 52.

Le jour

 

Journées technologiques nationales : des inventeurs récompensés

L’édition 2016 des Journées technologiques nationales (JTN) s’est clôturée le vendredi 21 octobre dernier après trois jours d’exposition sous la houlette du ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique. Le premier prix, d’une valeur de 1 100 000 FCFA, a été remporté par Jean Hilaire Tchami pour le développement d’un turbidimètre infrarouge pour analyse des substances aqueuses. En plus de cela,  6 autres prix ont été décernés aux inventeurs.

Cameroon Tribune

Politique

Bafoussam 1er : désaccord entre le maire et le préfet

Le maire de Bafoussam 1er, Jules Hilaire Focka Focka et le préfet de la Mifi, Joseph Tangwa Fover ne sont pas en accord au sujet de la plainte que le magistrat municipal veut porter contre le Gouverneur de la région de l’Ouest et le Délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Bafoussam pour destruction du chantier de construction de sa mairie. Mais, le Préfet, en date du 3 octobre dernier, refuse de valider la plainte, en renvoyant des délibérations adoptées à ce sujet à son expéditeur. C’est ainsi que le polémique persiste toujours entre les autorités locales et la communauté de Bafoussam 1er à propos d’un terrain de 1562 mètres carrés situé à proximité de la place de fête de Bafoussam où le maire entendrait ériger ses services.

Mutations

 

Accident ferroviaire d’Eséka: une commission d’enquête créée par le Président Paul Biya

 

Le Président de la République, Paul Biya, a signé mardi un décret portant création d’une commission d’enquête sur l’accident ferroviaire survenu le 21 octobre 2016 à Eseka, et ayant fait 79 morts de source officielle. Elle est placée sous la présidence du Premier Ministre, Philémon Yang, qui devra travailler avec le Ministre de la Justice, Laurent Esso, Le Ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, René Emmanuel Sadi, le Ministre Délégué à la Présidence chargé du Contrôle supérieur de l’État, Mme MBAH ACHA née Fomundam Rose Ngwari, le Secrétaire d’État à la Défense chargé de la gendarmerie Nationale, Jean Baptiste Bokam, le Délégué Général à la Sureté Nationale, Martin Mbarga Nguele, et le Secrétaire permanent du Conseil national de sécurité, Paul Atanga Nji (Rapporteur). Cette commission qui a pour mission de «déterminer les causes de cet accident ferroviaire et proposer des mesures visant à limiter les risques de survenance d’une telle catastrophe à l’avenir; établir les responsabilités y afférentes; évaluer la gestion de cette catastrophe, l’assistance aux victimes et faire toute propositions pertinentes y afférentes», a 30 jours pour livrer son rapport.

Paul Biya et la théorie de l’attente

paul biya

En citant des faits tragiques ayant frappés le Cameroun (crash de la Camair en 1995, 68 morts ; drame de Mbanga Pongo avec 114 morts, en 2007; catastrophe de Nsam Efoulan avec 250 morts en 1998 ;  le 29 août 2009 déraillement d’un train de Camrail avec 9 morts et 275  blessés, effondrement de la buse de Matomb en 2016 étant à l’origine du déraillement de train à Eséka qui a fait, pour le moment, 80 morts et 600 blessés), Kami Jefferson pense que Paul Biya ne semble jamais tirer des leçons de ses erreurs du passées. Ainsi, l’absence d’application des mesures de sécurité et de prévention par le Chef de l’Etat, n’est pas de nature à nous éviter d’éventuelles  nouvelles catastrophes.

Quotidien Emergence

 

Assistance aux blessés d’Eséka: le France aux côtés du Cameroun

L’ambassadeur de France au Cameroun, Gilles Thibaut a remis un don de médicaments au ministre de la Santé publique ce 25 octobre 2016 en vue du renforcement de la prise en charge des blessés d’Eséka. Cette assistance est constituée de 14 colis, soit plus de 300 kg de médicaments mobilisés par la cellule de crise du ministère français des Affaires étrangères.

Cameroon Tribune

 

Traité OHADA en anglais : la réponse du gouvernement camerounais

Le ministre d’Etat, ministre de la Justice Laurent Esso affirme que les textes OHADA (Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du droit des affaires), sont en cours de traduction en anglais et que ce travail est un long processus. Cette déclaration fait suite à la marche observée, il y a de cela quelques semaines, par les membres du Barreau de l’Ordre des avocats du Cameroun des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun.

Cameroon Tribune

 

NB :P Pour obtenir plus d’informations, dans divers domaines et de manière régulière,  cliquez ici:  ou appelez-nous: 674067417. 

 

Bulletin de veille Presse Economie et Politique Cameroun du 25 octobre 2016

NB :P Pour obtenir plus d’informations, dans divers domaines et de manière régulière,  cliquez ici:  ou appelez-nous: 674067417.   Revue de presse  Economie du 25 octobre 2016

economy freedom

 Le rapport du Doing Business 2017 sera présenté ce 25 octobre 2016

La représentation régionale du groupe de la Banque mondiale au Cameroun présentera ce 25 octobre 2016 le rapport Doing Business 2017. Ce rapport qui mesure la réglementation des affaires et son application effective dans 189 pays permettra de savoir si l’application des conclusions  de la dernière édition  du Cameroon Business Forum tenue en mars 2016 sous le thème : « Pour une meilleure perception du climat des affaires au Cameroun » a amélioré le rang de 172e occupé par le Cameroun l’année dernière.

Mutations

Malnutrition en Afrique et dans le monde : le Cameroun bien classé

15e/42 pays en Afrique et 80e/118 pays dans le monde, voilà les rangs occupés par le Cameroun dans le Global Hunger Index 2016, publié par l’International Food Policy Research Institute (Ifri). Dans ce classement annuel qui se focalise sur les objectifs de développement durable visant à éradiquer l’extrême pauvreté dans le monde d’ici 2030, le Cameroun, avec un indice de 22,9 en 2016, fait partie des pays ayant réussis à réduire de plus de 45% la proportion de sa population victime de la malnutrition au cours des 15 dernières années.

Mutations

 

La Camccul refuse la non introduction de la Tva sur le crédit accordé aux membres des emf

A l’occasion de la Journée mondiale de la caisse populaire le 22 octobre 2016 à Bamenda, la ligue des caisses populaires coopératives (Camcull en anglais) a plaidé pour la non introduction de la taxe sur la valeur ajoutée (Tva) sur le crédit accordé aux adhérents de micro finance (emf). Selon son Président du Conseil de direction, Musa Shey Nfor, la taxe dont l’introduction est imminente, suite au lobbying des banques classiques et grandes coopératives, aura pour effet de plonger les épargnants du monde rural dans la pauvreté.

Le Messager

Indice de liberté économique : le Cameroun 130e sur 178

Dans le baromètre 2016 de la Fondation Heritage et le quotidien américain The Wall Street Journal portant sur l’indice de liberté économique, le Cameroun est classé dans la catégorie : « presque liberticide » occupant ainsi le 130e rang sur 178 pays notés, avec un total de 54,2 sur 100 points.  Les sous-catégories de ce classement sont entre-autres l’Etat de droit qui inclut les droits de propriété (125e avec 25) et la corruption avec une note de 27 sur 100. S’agissant de la lutte contre corruption au Cameroun, le rapport souligne qu’ « une campagne anti-corruption du Gouvernement a été utilisée pour éliminer les adversaires politiques potentiels ».  

Quotidien Emergence

Plan triennal spécial jeunes : 9 jeunes bénéficient de 9 millions de Fcfa

 

Au cours d’une cérémonie coprésidée par les ministres de la jeunesse, et des postes et  télécommunications, ce lundi 24 octobre, 9 jeunes ont reçu des appuis d’un montant de 9 millions de fcfa dans le cadre  du programme de promotion économique des jeunes (Ppej) de la Conférence des ministres de la jeunesse et des sports (Confejes).  Cette somme devrait leur permettre de réaliser leurs projets d‘entreprise.

 Quotidien Emergence

Politique

Nécrologie : le gouverneur du Centre Joseph Otto Wilson est décédé

otto wilson Un communiqué du ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation (Minatd) a annoncé le décès de Joseph Otto Wilson, Gouverneur de la Région du Centre depuis le 20 juin 2014, survenu à l’hôpital américain de Neuilly à Paris ce lundi 24 octobre 2016. Cet originaire de la péninsule de Bakassi, arrondissement d’Isangele tire ainsi sa révérence à l’âge de 52 ans.

Quotidien Emergence

 

Catastrophes du 21 octobre 2016 au Cameroun: Albert Dzongang

accuse les détourneurs de l’argent de l’entretien routier

L’effondrement de la buse de Matomb et  le déraillement du train de la Camrail d’Eséka ayant occasionnés d’importants dégâts matériels, humains et financiers au Cameroun ont une origine connue d’après Albert Dzongang, Président de la Dynamique. C’est l’arrogance du ministre des transports qui a instruit à Camrail d’augmenter les wagons sans études préalables et le détournement de l’argent destiné à l’entretien routier.

Le Messager

 

Le Président de l’Assemblée Nationale du Cameroun visite le siège du Comité central du RDPC Cavayé Yéguié Djibril, Président de l’Assemblée nationale du Cameroun a visité le nouveau siège du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC) ce vendredi 21 octobre 2016 à Yaoundé non loin du Lac municipal.

Cameroon Tribune

 

Attentats dans le Mayo-Sava : la compassion du Chef de l’Etat Dans un communiqué de presse du Ministre de la Communication dans lequel il est informé à l’opinion nationale et internationale que deux attentats ont été perpétrés dans la nuit du 23 au 24 octobre 2016, dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun, département du Mayo-Sava faisant trois morts et six blessés, le Président de la République Paul Biya adresse ses condoléances à toutes les familles endeuillées et encourage l’action des comités de vigilance et des forces de défense de la nation.

Cameroon Tribune

 

NB :P Pour obtenir plus d’informations, dans divers domaines et de manière régulière,  cliquez ici:  ou appelez-nous: 674067417. 

 

Classement 2016 des 200 premières banques en Afrique:Afriland First Bank,154e

Pour la dix-huitième (18è) année consécutive, le Groupe Jeune Afrique publie son hors-série Spécial Finance, édition annuelle du classement exclusif des 200 premières banques africaines.

afriland first bank

Afriland First Bank en tête au Cameroun

Afriland First Bank  est classée 154e en 2016 et reste première (1ere)  à l’échiquier du Cameroun, avec un bilan (équivalent du chiffre d’affaires) de 1,298 milliards de dollars soit environ 774 milliards de F et un produit net bancaire (correspondant aux commissions perçues sur les activités bancaires) de 75 millions de dollars, près de 45 milliards de F.

La 2eme banque du pays est la  Société générale Cameroun (SGC). Classée 157e.

La 3eme au Cameroun, la Banque internationale pour l’épargne et le crédit (Bicec) est 161e place.

Ensuite, vient la Société commerciale de Banque (SCB) Cameroun  au 199e rang cette année.

Ecobank Cameroun est classée 195e sur les 200 premières banques africaines et est 5e banque du Cameroun. Si  cette société bancaire gérée par Moustapha Fall a gagné quatre places par rapport à son rang en 2015, ce n’est pas le cas pour les 4 premières dans la mesure oû, elles ont regressé par rapport à leur rangs respectifs de 2015. L’établissement de crédit affiche un total de bilan de 872 millions de dollars, soit environ 520 milliards de F et un produit net bancaire de 65 millions de dollars, soit près de 39 milliards de Fcfa.

Les Banques de l’Afrique centrale pas fameuses

Les banques d’Afrique centrale ont continué en 2015 à se marginaliser, leur poids cumulé passant de 1,74 % à 1,16 % du total des actifs des 200 premières banques africaines. Se basant sur le total d’actifs, Ecobank maintient son leadership dans l’ensemble de la zone ainsi que dans l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) tandis que BGFI Bank reste numéro un dans la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac). Notons que, le groupe gabonais BGFI Bank dégringole de la 47ème 56ème position dans ce classement.

Tendances globales en Afrique

Globalement, les banques sud-africaines se sont hissées sur la scène financière du continent.  Les concurrentes venues du Caire (25 banques classées pour 16,1% des actifs bancaires cumulés), de Casa ( BMCE Bank 11ème rang) et même de Lomé ou Dakar ont continué en 2015 leur ascension.

Sources: Journal du Cameroun, Jeune Afrique, Conakry time.

 

Bulletin de veille Presse Economie et Politique Cameroun du 18 octobre 2016

NB :P Pour obtenir plus d’informations, dans divers domaines et de manière régulière,  cliquez ici:  ou appelez-nous: 674067417.

Bulletin Veille Presse ECONOMIE-POLITIQUE CAMEROUN DU 17 OCTOBRE 2016 ICI

 

REVUE DE PRESSE ECONOMIE  DU 18 OCTOBRE 2016
SAVI

Le Salon Avicole International de Yaoundé se tiendra du 26 au 28 octobre 2016  

Le palais de congrès de Yaoundé accueille du 26 au 28 octobre 2016 la deuxième édition du Salon avicole international.  « Enjeux et défis de l’aviculture camerounaise », sera le thème des travaux qui regrouperont 150 entreprises nationales et étrangères (fournisseurs de souches, équipementiers, scientifiques et industriels), sous la supervision du ministère de l’Élevage, des pêches et des industries animales. Dans un contexte marqué par la résurgence de la grippe aviaire, François Djoumou, Président de l’Interprofessionnel avicole du Cameroun (IPAVIC) trouve intéressant ce salon, encore qu’il mettra un accent sur les défis de l’industrialisation de la filière au Cameroun.

 Le Quotidien de l’Economie

Le patrimoine immobilier de l’Etat  du Cameroun évalué à 4000 milliards de FCfa

Selon une étude menée par le  Conseil d’appui à la réalisation des partenariats (Carpa), le patrimoine immobilier du Cameroun compte 34 423 immeubles parmi lesquelles 68 propriétés administratives (22 en location privée et 13 terrains non bâtis à l’étranger).  Il est évalué à 4000 milliards de Fcfa. Pour leur gestion, leur exploitation et leur maintenance, l’Etat a besoin  de 200 milliards de Fcfa.  Dans cette étude de 22 pages menée par Jean Noël Ekoman, 70% du parc immobilier de l’Etat est en décrépitude.  L’expert pense le partenariat public-privé est une solution pour la meilleure gestion des édifices privés évoquant  l’exemple de  la gestion de la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale(CNPS) de Douala.

Le Quotidien de l’Economie

Le taux de croissance du Cameroun prévu à 5,3% de 2017 à 2020

L’agence américaine de notation Standard & Poor’s prévoit à 5,3% la croissance du Cameroun sur les 3 prochaines années. Elle a maintenu la note du profil émetteur du Cameroun à « B » sur  le court et le long terme se basant sur la continuité de la réalisation de grands projets d’infrastructures, l’anticipation de la solidité du secteur du service et l’augmentation des productions agricoles. Toutefois,  Standard & Poor’s évoque le risque d’instabilité politique en 2018, la hausse croissance de la dette publique qui est partie de 6% du PIB après l’atteinte du point d’achèvement à 28% selon les récentes estimations. Enfin,  l’aggravation du déficit extérieur pourrait atteindre 71% du PIB, avec une large part due par le gouvernement.

Le Quotidien de l’Economie

 

L’abattoir industriel et la Mini-laiterie  de Ngaoundéré bientôt opérationnels

Le ministre camerounais de l’Elevage, des Pêches et des Industries animales, le Dr Taïga lors de sa récente visite à Ngaoundéré, a annoncé que les travaux de construction de l’abattoir industriel sont réalisés à 80% et que la mini-laiterie est opérationnelle. Les yaourts sortis de cette petite usine du plateau Mardock de Ngaoundéré se consomment déjà. Cette industrie animale peut traiter 2000 litres de laits. Il est à noter que l’abattoir industriel qui sera livré en décembre prochain, est une chaîne intégrée qui pourra traiter plus de 250 bêtes par jour.

Cameroon Tribune

REVUE DE PRESSE politique  DU 18 OCTOBRE 2016

 

Le maire de Bafang, Pierre Kwemo s’exprime sur son « retrait de signature » par Louis Paul Motaze

Le maire de Bafang Pierre Kwemo affirme avoir reçu une lettre le 5 septembre 2016 du Minepat retraçant le budget d’investissement de moins de 5 millions et plus tard un « tract » et trouve  que la lettre du ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire portant sur son retrait de signature est sans objet et est un abus.  D’ailleurs, il poursuit de suivre l’exécution de son budget communal 2016. Pour lui, seul le ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation, a qualité de le faire telle que le stipule la loi n°2004-18 du 22/07/2004, fixant règles applicables aux communes.

Shanda Tomne donne la motivation de son  dernier livre sur Yves Michel Fotso.

TOMNE

Le diplomate et auteur de : « J’ai compris Yves Michel Fotso. Un testament pour la postérité » dit que six ans après un certain nuage de l’ombre sur tout ce qu’Yves Michel Fotso subissait et tout ce dont il était accusé, il est parti des propos  d’Yves Michel Fotso lors d’un entretien avec des journalistes et relayé par trois chaînes de télévision, pour se rendre compte de l’innocence du jugé et condamné par deux fois à la prison à vie. Pour Shanda Tomne, Yves Michel Fotso est comme tout autre citoyen ordinaire,  toute autre personnalité ou tout autre homme d’affaires, qui pourrait lui donner une inspiration dans la rédaction d’un livre. Son livre, ajoute-t-il, n’est pas un instrument d’opposition aux magistrats de la République, ni de leur remise en cause. Il relève que l’erreur judiciaire existe tout comme la justice politique faite par des hommes; mais aussi, la justice divine.  Il est prêt à démontrer que « peut-être son destin a voulu qu’il serve de passoir, qu’il joue un rôle précis à ce moment de la vie de la nation…..  Yves Michel Fotso n’a pas volé ni détourné ni les biens de son père, sa banque, ni la camair.»

Le Jour

 

Réaction de Jean-Simon Ongola, Député RDPC face au mémorandum des élites du Mfoundi

La récente sortie médiatique d’Onambele Zibi Emile, « Patriache désigné ou  auto-proclamé » du Département du Mfoundi donne à Jean-Simon Ongola de s’interroger sur le crédit à accorder aux classes dirigeantes (ministres, élus, élites, patriaches…) de ce Département. Pour lui, ces responsables politiques gagneraient à n’être ni des griots serviles, ni des détracteurs stériles, mais tout simplement des défenseurs ardents et convaincus de nos politiques publiques au contact de la réalité quotidienne des citoyens. Aussi affirme-t-il : « la crise, le chômage, l’absence de perspectives, la désespérance, les difficultés de la vie de chaque jour ont, en effet, montré que la capacité des élites politiques du Mfoundi à contrôler la situation est limitée et marginale, surtout lorsqu’on y ajoute le peu d’intérêt que certains leaders montrent pour leur population. »   

Le Jour

 

Le Président du Parlement de la fédération wallonie-Bruxelles à l’  Assemblée nationale du Cameroun

Dans le cadre du dialogue permanent au sein de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, le président du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Philippe Courard a été reçu le 17 octobre à l’Assemblée nationale du Cameroun.  Il a indiqué qu’il est au Cameroun pour amplifier les hommages organisés à l’un de ses fonctionnaires Alain Dieudonné Goeffrey lâchement décédé au Mali, notamment à l’occasion de la 5e session régionale de l’Ecole citoyenne et politique de Yaoundé.

Cameroon tribune.

NB :P Pour obtenir plus d’informations, dans divers domaines et de manière régulière,  cliquez ici:  ou appelez-nous: 674067417.

Bulletin Veille Presse ECONOMIE-POLITIQUE CAMEROUN DU 17 OCTOBRE 2016 ICI

 

Bulletin Veille Presse ECONOMIE-POLITIQUE CAMEROUN DU 17 OCTOBRE 2016

NB :P our obtenir plus d’informations, dans divers domaines et de manière régulière,  cliquez ici:  ou appelez-nous: 674067417.
REVUE DE PRESSE ÉCONOMIE  DU 17 OCTOBRE 2016.

AVION CAMAIRCO

Plan de relance de Camair-co : 30 milliards disponibles

Au cours de son voyage effectué à Bafoussam pour la réouverture de la desserte de Bafoussam par les avions de Camair-co, le ministre des transports Edgar Alain Mebe Ngo’o, a affirmé que 30 des 60 milliards projetés par Boeing Consulting pour réhabiliter la compagnie aérienne du Cameroun, ont déjà  été disponibilités par le Chef de l’Etat.

Le Jour

Enquête : les centimes additionnels communaux détournés  au

Cameroun

Pour Jean Robert Wafo, Ministre du shadow cabinet du Sdf, chargé de l’information et des médias et adjoint au maire de la commune d’arrondissement de Douala 2e,  les détournements des centimes additionnels communaux constituent un crime contre les communes d’arrondissement des villes disposant d’une communauté urbaine.  En effet,  sur la base du Décret N° 2011/1731/Pm du 18 juillet 2011 fixant les modalités de centralisation, de répartition et de reversement du produit des impôts communaux soumis à péréquation, le produit des centièmes additionnels est réparti comme suit : 10% pour l’Etat, Feicom :20%,  Communautés urbaines et communes :70%.  Alors, en dix ans,  la répartition des centimes additionnels dans la  communauté urbaine de Douala et ses 6 communes d’arrondissements, n’a pas été juste. Ainsi, 14 milliards, d’après Jean Robert Wafo, ont été spoliés par la communauté urbaine de Douala à ses 6 communes d’arrondissements. Alors, celui-ci lance le vœu que l’enquête faite à Douala, s’étende dans les 13 autres communes d’arrondissements des villes disposant d’une communauté urbaine.

La Nouvelle Expression

Investissement public : le Minepat inspecte dans les régions

Le ministère de l’économie et de la Planification et de l’aménagement du territoire (Minepat), a lancé une mission depuis une semaine pour évaluer le chemin parcouru par les collectivités territoriales décentralisées dans l’exécution des 235 projets inscrits dans le BIP (Budget d’Investissement Public) pour un montant de 14 729 178 000 Fcfa. Cette inspection ministérielle, vient à la suite des chiffres envoyés en juillet dernier par ces collectivités territoriales. De l’évaluation faite, il en était ressorti que dans les 10 régions, le taux de lancement était de 90% et le taux d’attribution atteint de 77%.

La Nouvelle Expression

Deux nouveaux scanners au port autonome de Douala

Le ministre des Finances Alamine Ousmane Mey a inauguré vendredi 14 octobre 2016 au port autonome de Douala (PAD), 2 nouveaux scanners qui permettront de filtrer les marchandises qui entrent et sortent du Cameroun. L’objectif de cette nouvelle acquisition est de lutter contre les fraudes et d’accroitre la compétitivité au PAD.  La performance de chacun de ces scanners est de 150 containers par heure.  A terme, il devrait y avoir 4 scanners, suivant le Programme de sécurisation des recettes douanières (PSRD-NG).

 Le Quotidien de l’Economie

Yaoundé abrite une conférence francophone des instituts des

finances publiques bientôt

Du 25 au 27 octobre 2016, la capitale politique camerounaise, Yaoundé, abritera des assises sur le thème : «  Réformes des finances publiques : quelles stratégies pour le renforcement des capacités ? ». Il s’agira pour les instituts des finances publiques, de créer une meilleure synergie d’actions entre les acteurs du renforcement des capacités dans le domaine ; ceci pour un meilleur accompagnement des réformes survenues dans le champ de l’espace francophone. Cette conférence est organisée par le ministère des Finances (Minfi) et l’Agence françaie d’expertise technique internationale (Afeti) avec l’appui de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEMAC).

Le Quotidien de l’Economie

REVUE DE PRESSE POLITIQUE  DU 17 OCTOBRE 2016

 

Les parlementaires africains contre la faim et l’insécurité en

Afrique

Les Parlementaires africains ont rédigé un mémorandum d’entente contre la faim avec l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et des résolutions pour la lutte contre l’insécurité en Afrique. C’était le jeudi 13 octobre 2016 au cours d’une  assemblée plénière à Sharm El-Sheikh en Egypte. Se basant sur les difficultés qu’éprouve l’Union africaine à prévenir  les atrocités de l’insécurité généralisée dans des pays africains (République centrafricaine, Mali, Lybie, Somalie, Soudan…) et surtout dans ceux affectés par la secte islamiste Boko haram (Cameroun, Nigeria, Niger, Tchad), les parlementaires ont recommandé la mise sur pied d’un système de prévention au sein du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine. Par ailleurs, à travers l’Alliance parlementaire panafricaine pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle (PAPA-FNS)  le Président du  Parlement  panafricain Roger NKodo Dang et  le Directeur général adjoint de la FAO, Abdelsam Ould Ahmed ont signé un mémorandum d’entente pour trouver les voies de l’éradication de la famine sur l’ensemble du continent.

   Cameroon tribune

Remerciement de Paul Biya par Michel Thierry Atangana à

l’ONU : le représentant camerounais riposte

Le 12 octobre 2016, Michel Tommo, Représentant du Cameroun à l’ONU a fait une déclaration  à New York en réponse à l’exposé de  Me Bryan Sillaman, Avocat de l’ex-prisonnier Thierry Atangana.  Face à cet exposé dans lequel il remerciait  entre-autre Paul Biya, le représentant camerounais a tenu à dire que la règle de droit et de bonne gouvernance doit s’appliquer tant à l’échelle des Etats qu’à celle des individus ; pointant ainsi du doigt Michel Thierry Atangana de citoyen camerounais qui n’a pas fait preuve de bonne gouvernance en détournant les ressources de l’Etat.

Mutations

Visite du nouvel Ambassadeur de France dans la partie

septentrionale du Cameroun sous fond d’insécurité

 

Le nouvel ambassadeur de France au Cameroun, Giles Thibault vient d’effectuer une visite de 3 jours dans les Régions de Maroua, Garoua et N’Gaoundéré.  En évoquant l’insécurité dans cette partie du pays, il a réitéré la position de la France qui déconseille ses ressortissants de s’y rendre. Toutefois, il a tenu à saluer les autorités camerounaises  pour leurs efforts dans différents domaines notamment en ce qui concerne les projets de développement pour lesquels la France appui le pays à travers le projet C2D (Contrat désendettement développement). Il est à noter que la ville de Garoua figure parmi les 4 villes du Cameroun ayant bénéficiées des fonds de l’Agence française de Développement à hauteur de 83 milliards de Fcfa et que le C2D est dans sa 3eme phase avec une enveloppe de 400 milliards.

     Mutations

Jean Michel Nintcheu réélu à la tête du parti dans le Littoral

 

Jean Michel Nintcheu, candidat sortant à sa propre succession, a été réélu par acclamation, dimanche dernier 16 octobre 2016 à la tête du Sdf-Littoral, à la suite d’une élection agitée ayant d’ailleurs vu la démission de ses trois challengers (Célestin Njamen, Ndangle Kumase et Elimbi Lobè).  Le nouvel élu pense que contrairement à ses adversaires, battant campagne dans les médias, il a fait une campagne de proximité et est capable de conduire les destinés de ce parti politique dans le Littoral.

Le Jour

 

NB :P our obtenir plus d’informations, dans divers domaines et de manière régulière,  cliquez ici:  ou appelez-nous: 674067417.

 

 

Bulletin de Veille Presse ECONOMIE-CAMEROUN 14 OCTOBRE 2016

AUTOMOBILE MADE IN CAMEROON

 

Pour obtenir plus d’informations et de manière régulière,  cliquez ici:  ou appelez-nous: 674067417.

23 nouvelles entreprises camerounaises admises au régime préférentiel

A partir de 2017, la Zone de libre-échange continentale africaine devrait prendre forme avec la conquête du marché africain par les entreprises camerounaises. Mais en entendant cela, 23 entreprises camerounaises pourront d’ici quelques mois bénéficier du régime préférentiel de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac) après avoir reçu l’agrément le 13 octobre 2016. Ainsi, 168 produits industriels en exonérations douanières seront exportés vers cet espace économique. En rappel, au cours de l’année 2015, les entreprises exportées par les entreprises camerounaises dans les huit pays de la Ceeac représentent 408 milliards.

Mutations

Un site de 27 hectares à aménager pour le montage des véhicules « made in Cameroon »

Un site de 27 hectares sera aménagé à Douala dès 2017 par l’Etat du Cameroun et mis à la disposition de la Cameroon Automobile Industry Compagny (Caic), complexe indien d’assemblage et de montage de véhicules  automobiles du Cameroun.  L’information a filtré de la visite du site du projet  ce 13 octobre 2016 par Enerst Gwaboubou, Ministre camerounais de l’industrie, des mines et du développement technologique.

 Quotidien Emergence

Les détails du plan de développement du numérique au Cameroun

Un document de 72 pages a été présenté à la réunion semestrielle des services centraux et déconcentrés du ministère des Postes et Télécommunications et vise à « faire du Cameroun un pays numérique d’ici 2020 ». Ce plan stratégique pour le développement de l’économie numérique se propose entre-autres, d’assurer l’accès gratuit à internet dans les espaces publics, le haut débit dans tous les lycées et de doter le pays d’une infrastructure satellitaire. Il faudra ainsi rattraper le retard du Cameroun qui a un taux d’accès d’internet large bande de 4% selon l’IUT.

Le Quotidien de l’Economie

Hausse de 12,94%  du chiffre d’affaire des compagnies d’assurances au Cameroun en 2015

Le secteur des assurances au Cameroun en 2015 a enregistré un chiffre d’affaire global de 182,2 milliards contre 161,32 milliards de Fcfa en 2014 ; soit une hausse de l’ordre de 12,94%. L’information a été livrée le 13 octobre 2016 à Douala au cours de l’assemblée générale ordinaire de l’Association des sociétés d’assurances du Cameroun (ASAC). Notons que la branche incendie, accidents et risques divers (IAD) ou dommages a réalisé à lui seul un chiffre d’affaire global de 130,65 milliards de Fcfa en hausse de 11,58 %  par rapport à l’année dernière. Axa Assurance et Activa occupent respectivement la première et la deuxième place du classement des compagnies d’assurances en termes de chiffre d’affaires. S’agissant d’assurance Vie, Allians-Vie a eu le meilleur chiffre d’Affaire (17 milliards de Fcfa) devant Beneficial life et Sunu assurances.

Le Quotidien de l’Economie

BULLETIN DE VEILLE PRESSE ECONOMIE-CAMEROUN DU 13 OCTOBRE 2016 ici

 

Pour lire la veille presse Economie et Politique au Cameroun du 12 octobre 2016, cliquez sur ce lien: http://fossoarnaud.unblog.fr/2016/10/12/bulletin-de-veille-economie-politique-cameroun-du-12-octobre-2016/

Pour obtenir plus d’informations et de manière régulière,  cliquez ici:  ou appelez-nous: 674067417.

BULLETIN DE VEILLE PRESSE ECONOMIE-CAMEROUN DU 13 OCTOBRE 2016

 

  BULLETIN DE VEILLE PRESSE ECONOMIE-CAMEROUN DU 13 OCTOBRE 2016 dans Analyses & Réflexions & Prises de position

 

La douane camerounaise s’organise  pour la lutte contre le commerce illicite

Par le biais de l’opération : « halte au commerce illicite » (Halcomi) lancée le 16 août 2016, la Direction générale de la douane camerounaise multiplie les actions de saisies quotidiennes de produits de contrebande et de contrefaçon sur l’ensemble du territoire divisé en trois zones. C’est fort de cela qu’avec la collaboration du Groupement Inter patronal du Cameroun (GICAM), 12 containers  contenant de la bière, du vin rouge et du whisky ont été saisis au port de Douala le 28 septembre, 4000 sacs de riz étaient aussi pris à Limbé, et 380 autres dans le Chef-lieu du Fako. En outre, 100 mille litres de pétrole ont également déjà été saisis, avec l’appui des bases navales de Douala et de Limbé, sans oublier des milliers de sacs et de cartons de sucre, de ciments, de textiles, de produits laitiers…  Il est à noter que pour réussir sa mission, Halcomi  s’appuie sur le quadrillage des services opérationnels, et a des équipes mobiles qui agissent sur renseignement. CAMEROON TRIBUNE

Les résultats mitigés du régime de la zone Franche industrielle au Cameroun

Le régime de la zone franche industrielle  a vu le jour au Cameroun aux termes de l’Ordonnance du 29 janvier 1990 avec pour objectifs, entre-autres, de promouvoir de nouveaux investissements et d’amener les investisseurs à créer des entreprises industrielles au Cameroun. Contrairement à de nombreux pays du Sud qui ont su tirer profit de cela, le Cameroun présente encore des résultats mitigés en matière d’investissements. Toutefois, les investissements cumulés en zone franche au  Cameroun depuis 1992,  sont passés de 13.818 millions de Fcfa à 71. 521 millions de Fcfa en 1999-2000 et 55% des entreprises sur les 40 EZFI sur les 40 agrées étaient opérationnelles au Cameroun en 2010.

La Nouvelle Expression

 

Le processus de vente du pétrole camerounais

La Société Nationale des Hydrocarbures (SNH) à la charge de commercialiser et de valoriser les ressources camerounaises en hydrocarbures. Au quotidien, elle travaille en association avec les compagnies pétrolières internationales (Glencore, EuroOil, Noble Energy, Dana Petroleum, Woodside,Yan Chang, Perenco et Gaz du Cameroun) dans l’exploration et la production du pétrole brut estimée à 12,3 millions de barils au 30 avril 2016. Pour la décennie 2006-2015, les transferts (hors impôts et dividendes), ont rapporté 5000 milliards au Trésor Public du pays.  Les clients de la SNH, en plus de la SONARA, sont  Glencore International AG, Cepsa Trading, Adria Trade AG, Addax Energy S.A., Shell Western Supply and Trading Ltd, Repsol Trading et UNipe. C’est donc à eux que la SNH vend le Brent (pétrole brut léger) en fonction des normes et règlements nationaux et internationaux. Ainsi, par bateau ou par hélicoptère, l’acheteur transporte sa cargaison de pétrole après des opérations de vérifications par divers acteurs.

LE JOUR

Le PECAE : instrument de lutte contre la contrebande

Le Programme d’évaluation de la conformité avant embarquement des marchandises importées en République du Cameroun  (PECAE) mis en œuvre depuis plus de trois mois, est un mécanisme permettant de s’assurer que les produits spécifiques importés au Cameroun répondent aux exigences des règlements et normes établies par l’Agence des normes et de la qualité (ANOR) et par le Gouvernement. Le respect du cahier des charges de cet instrument aide à  détecter la contrefaçon et à protéger des dangers dans un contexte international où les consommateurs tentent sans cesse à s’acheter des produits qui peuvent nuire à leur santé et à leur sécurité.

MUTATIONS

 Nestlé va investir 10 milliards de FCfa dans l’extension de son usine de production au Cameroun

Le groupe agro-alimentaire suisse Nestlé ambitionne de lancer des travaux d’extension de son usine de production de Douala, dans la capitale économique du Cameroun. Cet investissement, d’un montant total de 10 milliards de francs Cfa, a été révélé au cours d’une récente cérémonie de signature de convention avec le gouvernement camerounais, lequel accord ouvre à cette firme la voie des avantages prévus dans la loi de 2013 portant incitation à l’investissement privé en République du Cameroun. L’introduction prochaine par Nestlé Cameroun  du poivre blanc de Penja, un condiment local labélisé il y a quelques années par l’Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI), dans la fabrication de son célèbre cube Maggi pourrait justifier l’extension de sa production. Pour rappel, selon des informations officielles, le cube Maggi, bouillon culinaire très prisé par les ménagères, représente à lui tout seul 90% de la production de l’usine de Douala, grâce à laquelle Nestlé Cameroun réalise un chiffre d’affaires mensuel de 5 milliards de francs Cfa dans la zone Cemac. En dehors du cube Maggi, la filiale au Cameroun du groupe Nestlé produit également le lait «Nido» conditionné dans des sachets, qui représente 9% de l’ensemble de la production de l’usine de Douala, contre 1% seulement pour Nescafé, le célèbre café désormais produit localement à base du café camerounais.

Le jour &  Agence Ecofin

Pour lire la veille presse Economie et Politique au Cameroun du 12 octobre 2016, cliquez sur ce lien: http://fossoarnaud.unblog.fr/2016/10/12/bulletin-de-veille-economie-politique-cameroun-du-12-octobre-2016/

Pour obtenir plus d’informations et de manière régulière,  cliquez ici:  ou appelez-nous: 674067417.

image veille

 

Veille presse ECONOMIE-CAMEROUN DU 11 OCTOBRE 2016

Veille presse ECONOMIE-CAMEROUN DU 11 OCTOBRE 2016 dans Analyses & Réflexions & Prises de position

 

ECONOMIE

Quotidien Emergence

Détournement de près d’un demi-milliard à la CAMPOST 153 millions 692 mille 850 FCFA et 205 millions 295 mille Fcfa auraient été détournés par Monsieur EDJANGUE Guillaume, Inspecteur Principal des Postes et télécommunications et Madame AYANG NDONG, agent contractuel entre 2002 et 2004. Conduits devant le TCS, les deux accusés, toujours en détention provisoire à la Prison centrale de Kondengui, depuis le 05 octobre, plaident non-coupables.

 

Déficit énergétique : Le Cameroun n’exploite pas encore tout son potentiel énergétique Lors de la présentation du document « politique nationale, stratégique et plan d’action pour l’efficacité énergétique dans le secteur de l’électricité au Cameroun », le 10 octobre dernier à Yaoundé, il en est ressorti que le Cameroun d’ici 2035, peut avoir une capacité d’emmagasinage de l’ordre de 20% à 30 % de l’énergie produite. Toutefois, l’exploitation de son potentiel énergétique reste insuffisante dans les secteurs de l’eau, de l’électricité et du gaz. Ainsi, le document de politique nationale propose des mesures à prendre, à court, moyen et long terme pour améliorer la donne.

 

La station de production d’eau d’Akom-nyada est désormais opérationnelle

L’usine d’Akom-nyada, mise sur pied par l’entreprise Geofor, dans le cadre des mesures d’urgence produit depuis une semaine 35 000 m3 d’eau par jour afin d’alimenter la ville de Yaoundé. L’annonce a été faite le 09 octobre dernier par le Directeur Général de la Camwater Alphonse Roger Akoa.

 

La Nouvelle Expression

Accompagnement des entrepreneurs camerounais par le programme de résidence entrepreneuriale Bordeaux-Afrique Dans le but de créer des liens économiques nouveaux vers les petites entreprises africaines, le Club Bordeaux Cameroun-France a initié un programme de parrainage des entrepreneurs camerounais. Il s’agira, pour cette année, tout comme l’année dernière, d’accueillir 5 lauréats âgés de 20 à 40 ans, pour une durée d’un mois à Bordeaux. Ils seront sélectionnés par une commission nationale présidée par le Président de la Chambres de Commerce, d’Industrie des Mines et de l’Artisanat du Cameroun (Ccima).

 

Le Messager

Organisation de la seconde édition des Masters de la qualité pour booster le développement industriel au Cameroun

Le Ministre des Mines, de l’Industrie et du développement technologique organise du 12 au 14 octobre 2016 les Masters de la qualité à l’esplanade de la Chambre de Commerce de Douala sur le slogan : « la qualité socle de l’émergence industrielle du Cameroun ». il sera question de réaffirmer la portée tactique, opérationnelle et stratégique de la qualité dans l’environnement industriel ; de présenter les résultats de l’état des lieux du diagnostic de l’Infrastructure nationale de qualité ; de présenter les conclusions sur la métrologie au Cameroun réalisé par l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI) ; de montrer l’importance et les applications potentielles de la métrologie au tissu industriel national dans différents secteurs d’activités, et de présenter l’évaluation de la conformité au Cameroun et les perspectives de développement associées.

Pour lire la veille presse Economie et Politique au Cameroun du 12 octobre 2016, cliquez sur ce lien: http://fossoarnaud.unblog.fr/2016/10/12/bulletin-de-veille-economie-politique-cameroun-du-12-octobre-2016/

12

cassandr26 |
bachconseil |
Fan des sims 2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Espace des Technologies de ...
| cookone
| BUILDING CONCEPT