Archive pour 12 octobre, 2016

Veille presse ECONOMIE-CAMEROUN DU 11 OCTOBRE 2016

Veille presse ECONOMIE-CAMEROUN DU 11 OCTOBRE 2016 dans Analyses & Réflexions & Prises de position

 

ECONOMIE

Quotidien Emergence

Détournement de près d’un demi-milliard à la CAMPOST 153 millions 692 mille 850 FCFA et 205 millions 295 mille Fcfa auraient été détournés par Monsieur EDJANGUE Guillaume, Inspecteur Principal des Postes et télécommunications et Madame AYANG NDONG, agent contractuel entre 2002 et 2004. Conduits devant le TCS, les deux accusés, toujours en détention provisoire à la Prison centrale de Kondengui, depuis le 05 octobre, plaident non-coupables.

 

Déficit énergétique : Le Cameroun n’exploite pas encore tout son potentiel énergétique Lors de la présentation du document « politique nationale, stratégique et plan d’action pour l’efficacité énergétique dans le secteur de l’électricité au Cameroun », le 10 octobre dernier à Yaoundé, il en est ressorti que le Cameroun d’ici 2035, peut avoir une capacité d’emmagasinage de l’ordre de 20% à 30 % de l’énergie produite. Toutefois, l’exploitation de son potentiel énergétique reste insuffisante dans les secteurs de l’eau, de l’électricité et du gaz. Ainsi, le document de politique nationale propose des mesures à prendre, à court, moyen et long terme pour améliorer la donne.

 

La station de production d’eau d’Akom-nyada est désormais opérationnelle

L’usine d’Akom-nyada, mise sur pied par l’entreprise Geofor, dans le cadre des mesures d’urgence produit depuis une semaine 35 000 m3 d’eau par jour afin d’alimenter la ville de Yaoundé. L’annonce a été faite le 09 octobre dernier par le Directeur Général de la Camwater Alphonse Roger Akoa.

 

La Nouvelle Expression

Accompagnement des entrepreneurs camerounais par le programme de résidence entrepreneuriale Bordeaux-Afrique Dans le but de créer des liens économiques nouveaux vers les petites entreprises africaines, le Club Bordeaux Cameroun-France a initié un programme de parrainage des entrepreneurs camerounais. Il s’agira, pour cette année, tout comme l’année dernière, d’accueillir 5 lauréats âgés de 20 à 40 ans, pour une durée d’un mois à Bordeaux. Ils seront sélectionnés par une commission nationale présidée par le Président de la Chambres de Commerce, d’Industrie des Mines et de l’Artisanat du Cameroun (Ccima).

 

Le Messager

Organisation de la seconde édition des Masters de la qualité pour booster le développement industriel au Cameroun

Le Ministre des Mines, de l’Industrie et du développement technologique organise du 12 au 14 octobre 2016 les Masters de la qualité à l’esplanade de la Chambre de Commerce de Douala sur le slogan : « la qualité socle de l’émergence industrielle du Cameroun ». il sera question de réaffirmer la portée tactique, opérationnelle et stratégique de la qualité dans l’environnement industriel ; de présenter les résultats de l’état des lieux du diagnostic de l’Infrastructure nationale de qualité ; de présenter les conclusions sur la métrologie au Cameroun réalisé par l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI) ; de montrer l’importance et les applications potentielles de la métrologie au tissu industriel national dans différents secteurs d’activités, et de présenter l’évaluation de la conformité au Cameroun et les perspectives de développement associées.

Pour lire la veille presse Economie et Politique au Cameroun du 12 octobre 2016, cliquez sur ce lien: http://fossoarnaud.unblog.fr/2016/10/12/bulletin-de-veille-economie-politique-cameroun-du-12-octobre-2016/

BULLETIN DE VEILLE ECONOMIE & POLITIQUE CAMEROUN DU 12 OCTOBRE 2016

BULLETIN DE VEILLE ECONOMIE & POLITIQUE CAMEROUN DU 12 OCTOBRE 2016 dans Analyses & Réflexions & Prises de position

veille stratégique

1- ÉCONOMIE

 

Quotidien de l’Economie

Classement Mo Ibrahim 2016 sur la gouvernance : Le Cameroun 37e sur 54 pays africains
p.2
Selon le classement Mo Ibrahim 2016 sur la gouvernance globale, le Cameroun a obtenu un score de 45,9 sur 100 points possibles et occupe le 37e rang sur 54 pays africains ; la moyenne générale en Afrique étant de 50,1 sur 100. Les quatre indicateurs de notation sont : la sécurité et l’Etat de droit (42ème) qui, elle-même, englobe la redevabilité (34ème), la sécurité individuelle (38ème) et la sécurité nationale (37ème). Le second est relatif à la participation à la vie politique et aux droits de l’homme (38ème sur 54). Le troisième indicateur est celui du développement durable (30ème). Le quatrième et dernier indicateur concerne le développement humain et le pays est 21ème.

 
La Nouvelle Expression
Une mini-usine de chocolat voit le jour à Ebolowa
P.6
Le Collège régional d’Agriculture (CRA), dirigé par Monsieur Antoine MBIDA, vient de mettre sur pied un atelier de transformation de cacao à Ebolowa, dans le Sud du Cameroun. Ce projet d’un montant global de 25 millions de FCfa est le fruit de la coopération Cameroun-France, à travers le partenariat CRA et Institut Agronomique Terre Atlantique en France. En dehors production du chocolat : « keka Wongan, le cacoa de chez nous » et ses dérivés tels que le beurre de cacao, le whisky, la poudre de cacao et le savon de toilette, cette mini-usine formera aussi des cacaoculteurs, des organisations paysannes et des étudiants.

 

Cameroon Tribune
La distribution du gaz domestique SCTM s’améliore au Cameroun
P.7
Après la rupture de ravitaillement des ménages par le gaz SCTM détenant 40% des parts de marché au Cameroun, l’enfûtage a repris au niveau de la Société camerounaise de dépôt pétrolier depuis le 3 octobre 2016 avec un total de 4000 bouteilles supplémentaires par jour. Rappelons qu’un accord avait été trouvé, avec l’appui de l’Etat, afin que la Commercial Bank of Cameroun (CBC) éponge 50% des quatre milliards de dette de la SCTM vis-à-vis de Tradex ; dette ayant été à l’origine de la rupture de gaz aux consommateurs.

 

Le Messager
Gestion financière contestée d’Ibrahim Talba Malla à la SONARA
P.5
Alors que le gouvernement camerounais a lancé en septembre 2016 une opération de collecte de l’Epargne pour le financement de la Société nationale de raffinage (SONARA), seulement 350 milliards de Fcfa ont été collectés. Mais, l’opinion publique s’étonne de ce que face à cette situation financière peu reluisante, le Directeur général, Ibrahim Talba Malla a publié le résultat d’un appel d’offre désignant l’entreprise Toy’s Center Sarl pour la livraison des jouets pour les enfants du personnel de la structure à hauteur de 56 millions 396 mille Fcfa.

 

Micro-finance : les clés pour plus de fiabilité
P.5
Pour booster le rendement des micro-finances au Cameroun, les managers proposent quelques solutions se résumant à la promotion de la bonne gouvernance, à un contrôle plus accentué en interne, à la mise en place d’un cadre juridique spécifique à la micro-finance, au remboursement à échéance des crédits, à une presse responsable et à un appui considérable du gouvernement. Tout cela empêcherait que des établissements de micro-finance (emf) ne fassent banqueroute tels que Fiffa, Capcol,Cofinest, Copemif, crédit du golf.

 

 

2- POLITIQUE
Cameroon Tribune
Le Tchad sollicite le soutien du Cameroun pour la Présidence de la Commission de l’UA
P.3
Le Premier Ministre du Cameroun Philémon YANG, a reçu en audience son homologue tchadien Albert Pahimi Padacke ce 11 octobre 2016. L’émissaire du Président Idriss Déby Itno était porteur du message sollicitant le Cameroun à soutenir la candidature du ministre des Affaires étrangères Moussa Faki Mahama à la Présidence de la Commission de l’Union Africaine à Addis-Abeba en Ethiopie en janvier 2017.

 

Mutations
Succession de Paul Biya : Me Akere Muna présage un risque pour la paix au Cameroun
P.3
Le Vice-président d’Amnesty International, Me Akere Muna dans l’émission « L’arène » sur les antennes de Canal 2 International pense que les textes et le système des élections actuels au Cameroun ne sont pas de nature à garantir une transition apaisée pour la succession du Président Biya à la Présidence de la République du Cameroun. Le doigt est notamment pointé sur l’absence du Conseil Constitutionnel dont la fonction n’est actuellement pas bien jouée par la Chambre constitutionnelle de la Cour suprême qui la remplit.

 

Le Messager
Election au SDF Littoral : Célestin Djamen accusé de mendicité
P.3
En course pour la tête du parti SDF au Littoral, Célestin Djamen fait face à des attaques. C’est ainsi qu’il est accusé par certains militants d’avoir notamment utilisé le logo de son parti politique pour adresser des lettres à caractère personnel à des personnalités d’autres partis politiques. La réplique de celui-ci ne se fait pas attendre puisqu’il accuse son challenger Jean Michel Nintcheu d’avoir fomenté cette histoire pour le déstabiliser. C’est donc ce climat qui règne à l’approche des élections au sein de la circonscription électorale régionale du SDF Littoral prévue le 16 octobre prochain à Douala III.

 

La fièvre des mémorandums au Cameroun
p.4
Au Cameroun, les mémorandums fusent désormais de partout et portent sur des dénonciations et revendications régionales, tribales, corporatistes… L’un des plus récents en date, celui de l’Adamaoua, du 27 août 2016 mettant en cause la gestion des ressources humaines des ressortissants de cette région par le pouvoir en place, poussant d’ailleurs Owona Nguini, universitaire camerounais, à dire que ce document n’est pas acceptable pour les élites du RDPC et serait inexact. Edouard Kingue voit dans ces mémorandums le malaise social qui creuse son lit face à un gouvernement qui semble ne plus avoir rien à proposer aux camerounais, évoquant encore celui des 360 maires du pays regroupés au sein de l’Association Communes et Villes Unies du Cameroun (CVUC) dont la principale revendication était adossée sur l’application effective des lois et règlements sur la décentralisation.

Pour lire la veille Presse  Économie  du 11 octobre 2016, cliquez ici ce lien

cassandr26 |
bachconseil |
Fan des sims 2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Espace des Technologies de ...
| cookone
| BUILDING CONCEPT