Bulletin Veille Presse ECONOMIE-POLITIQUE CAMEROUN DU 17 OCTOBRE 2016

NB :P our obtenir plus d’informations, dans divers domaines et de manière régulière,  cliquez ici:  ou appelez-nous: 674067417.
REVUE DE PRESSE ÉCONOMIE  DU 17 OCTOBRE 2016.

AVION CAMAIRCO

Plan de relance de Camair-co : 30 milliards disponibles

Au cours de son voyage effectué à Bafoussam pour la réouverture de la desserte de Bafoussam par les avions de Camair-co, le ministre des transports Edgar Alain Mebe Ngo’o, a affirmé que 30 des 60 milliards projetés par Boeing Consulting pour réhabiliter la compagnie aérienne du Cameroun, ont déjà  été disponibilités par le Chef de l’Etat.

Le Jour

Enquête : les centimes additionnels communaux détournés  au

Cameroun

Pour Jean Robert Wafo, Ministre du shadow cabinet du Sdf, chargé de l’information et des médias et adjoint au maire de la commune d’arrondissement de Douala 2e,  les détournements des centimes additionnels communaux constituent un crime contre les communes d’arrondissement des villes disposant d’une communauté urbaine.  En effet,  sur la base du Décret N° 2011/1731/Pm du 18 juillet 2011 fixant les modalités de centralisation, de répartition et de reversement du produit des impôts communaux soumis à péréquation, le produit des centièmes additionnels est réparti comme suit : 10% pour l’Etat, Feicom :20%,  Communautés urbaines et communes :70%.  Alors, en dix ans,  la répartition des centimes additionnels dans la  communauté urbaine de Douala et ses 6 communes d’arrondissements, n’a pas été juste. Ainsi, 14 milliards, d’après Jean Robert Wafo, ont été spoliés par la communauté urbaine de Douala à ses 6 communes d’arrondissements. Alors, celui-ci lance le vœu que l’enquête faite à Douala, s’étende dans les 13 autres communes d’arrondissements des villes disposant d’une communauté urbaine.

La Nouvelle Expression

Investissement public : le Minepat inspecte dans les régions

Le ministère de l’économie et de la Planification et de l’aménagement du territoire (Minepat), a lancé une mission depuis une semaine pour évaluer le chemin parcouru par les collectivités territoriales décentralisées dans l’exécution des 235 projets inscrits dans le BIP (Budget d’Investissement Public) pour un montant de 14 729 178 000 Fcfa. Cette inspection ministérielle, vient à la suite des chiffres envoyés en juillet dernier par ces collectivités territoriales. De l’évaluation faite, il en était ressorti que dans les 10 régions, le taux de lancement était de 90% et le taux d’attribution atteint de 77%.

La Nouvelle Expression

Deux nouveaux scanners au port autonome de Douala

Le ministre des Finances Alamine Ousmane Mey a inauguré vendredi 14 octobre 2016 au port autonome de Douala (PAD), 2 nouveaux scanners qui permettront de filtrer les marchandises qui entrent et sortent du Cameroun. L’objectif de cette nouvelle acquisition est de lutter contre les fraudes et d’accroitre la compétitivité au PAD.  La performance de chacun de ces scanners est de 150 containers par heure.  A terme, il devrait y avoir 4 scanners, suivant le Programme de sécurisation des recettes douanières (PSRD-NG).

 Le Quotidien de l’Economie

Yaoundé abrite une conférence francophone des instituts des

finances publiques bientôt

Du 25 au 27 octobre 2016, la capitale politique camerounaise, Yaoundé, abritera des assises sur le thème : «  Réformes des finances publiques : quelles stratégies pour le renforcement des capacités ? ». Il s’agira pour les instituts des finances publiques, de créer une meilleure synergie d’actions entre les acteurs du renforcement des capacités dans le domaine ; ceci pour un meilleur accompagnement des réformes survenues dans le champ de l’espace francophone. Cette conférence est organisée par le ministère des Finances (Minfi) et l’Agence françaie d’expertise technique internationale (Afeti) avec l’appui de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEMAC).

Le Quotidien de l’Economie

REVUE DE PRESSE POLITIQUE  DU 17 OCTOBRE 2016

 

Les parlementaires africains contre la faim et l’insécurité en

Afrique

Les Parlementaires africains ont rédigé un mémorandum d’entente contre la faim avec l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et des résolutions pour la lutte contre l’insécurité en Afrique. C’était le jeudi 13 octobre 2016 au cours d’une  assemblée plénière à Sharm El-Sheikh en Egypte. Se basant sur les difficultés qu’éprouve l’Union africaine à prévenir  les atrocités de l’insécurité généralisée dans des pays africains (République centrafricaine, Mali, Lybie, Somalie, Soudan…) et surtout dans ceux affectés par la secte islamiste Boko haram (Cameroun, Nigeria, Niger, Tchad), les parlementaires ont recommandé la mise sur pied d’un système de prévention au sein du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine. Par ailleurs, à travers l’Alliance parlementaire panafricaine pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle (PAPA-FNS)  le Président du  Parlement  panafricain Roger NKodo Dang et  le Directeur général adjoint de la FAO, Abdelsam Ould Ahmed ont signé un mémorandum d’entente pour trouver les voies de l’éradication de la famine sur l’ensemble du continent.

   Cameroon tribune

Remerciement de Paul Biya par Michel Thierry Atangana à

l’ONU : le représentant camerounais riposte

Le 12 octobre 2016, Michel Tommo, Représentant du Cameroun à l’ONU a fait une déclaration  à New York en réponse à l’exposé de  Me Bryan Sillaman, Avocat de l’ex-prisonnier Thierry Atangana.  Face à cet exposé dans lequel il remerciait  entre-autre Paul Biya, le représentant camerounais a tenu à dire que la règle de droit et de bonne gouvernance doit s’appliquer tant à l’échelle des Etats qu’à celle des individus ; pointant ainsi du doigt Michel Thierry Atangana de citoyen camerounais qui n’a pas fait preuve de bonne gouvernance en détournant les ressources de l’Etat.

Mutations

Visite du nouvel Ambassadeur de France dans la partie

septentrionale du Cameroun sous fond d’insécurité

 

Le nouvel ambassadeur de France au Cameroun, Giles Thibault vient d’effectuer une visite de 3 jours dans les Régions de Maroua, Garoua et N’Gaoundéré.  En évoquant l’insécurité dans cette partie du pays, il a réitéré la position de la France qui déconseille ses ressortissants de s’y rendre. Toutefois, il a tenu à saluer les autorités camerounaises  pour leurs efforts dans différents domaines notamment en ce qui concerne les projets de développement pour lesquels la France appui le pays à travers le projet C2D (Contrat désendettement développement). Il est à noter que la ville de Garoua figure parmi les 4 villes du Cameroun ayant bénéficiées des fonds de l’Agence française de Développement à hauteur de 83 milliards de Fcfa et que le C2D est dans sa 3eme phase avec une enveloppe de 400 milliards.

     Mutations

Jean Michel Nintcheu réélu à la tête du parti dans le Littoral

 

Jean Michel Nintcheu, candidat sortant à sa propre succession, a été réélu par acclamation, dimanche dernier 16 octobre 2016 à la tête du Sdf-Littoral, à la suite d’une élection agitée ayant d’ailleurs vu la démission de ses trois challengers (Célestin Njamen, Ndangle Kumase et Elimbi Lobè).  Le nouvel élu pense que contrairement à ses adversaires, battant campagne dans les médias, il a fait une campagne de proximité et est capable de conduire les destinés de ce parti politique dans le Littoral.

Le Jour

 

NB :P our obtenir plus d’informations, dans divers domaines et de manière régulière,  cliquez ici:  ou appelez-nous: 674067417.

 

 

 


Un commentaire

  1. Ngatchou dit :

    Bonjour,
    Votre blog est très intéressant. Félicitions.
    Je me permet de vous suggérer de dater vos articles.
    Sincères salutations,
    Nadège Ngatchou

Répondre

cassandr26 |
bachconseil |
Fan des sims 2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Espace des Technologies de ...
| cookone
| BUILDING CONCEPT