Veille Agribusiness, Mine, Banque et finance Cameroun

 

  NB:  Pour obtenir plus d’informations, dans divers domaines et de manière régulière,  cliquez ici:  ou appelez-nous: 674067417.

AGRIBUSINESS

 

 

 

 

La relance du café en question

CAFE AFRIQUE

La 56e assemblée générale de l’Organisation inter-africaine du café (Oiac) a été clôturée le vendredi 2 décembre 2016 à Yaoundé avec  l’adoption des mesures de relance de la production africaine pour pouvoir notamment répondre à la forte demande asiatique, articulée essentiellement autour du café lyophilisé (à base du Robusta). Il sera de ce fait, important pour l’Oiac de mettre en pratique des nouvelles mesures au travers de la recherche et de l’adaptation des variétés culturales par rapport aux différents climats ; mais aussi d’élargir l’organisation à d’autres pays africains non producteurs (mais grands consommateurs) de café. Notons qu’au Cameroun, la production est passée de 140 000 tonnes de café dans les années 1990 à 23 000 tonnes au cours de la campagne 2015-2016. Le Plan national d’investissement agricole (Pnia) vient à point nommé, et a pour objectif d’investir pas moins de 3350 milliards de Fcfa dans l’agriculture 2015-2020 (il intègre le Plan de relance et du développement des filières cacao et café 2014).

Mutations

 

 

Le secteur agricole va bénéficier des incitations fiscales

Le budget 2017 du Cameroun d’un montant de 4 373,8 milliards de Fcfa, a été adopté dans la nuit du 1er décembre  au  2 décembre dernier à l’Assemblée nationale. Les mesures inscrites dans ce projet de loi sont de nature à susciter davantage les activités économiques. Le secteur agricole n’est pas en reste, puisque l’acquisition de matériels participant à l’amélioration de la production et à la compétitivité, sera facilitée. De plus, l’exonération de la Tva à ces équipements, ainsi que l’exonération des droits d’enregistrements, des droits de mutations et de la défiscalisation des charges salariales au niveau de ces structures seront effectives.

Cameroon tribune

Plus de 25 milliards de FCFA attendus des recettes forestières en 2017

Le projet de budget programme du ministère des Forêts et de la Faune (MINFOF) prévoit plus de 25 milliards de FCFA de recettes forestières pour l’exercice 2017. Selon Ngole Philip Ngwese, chef de ce département ministériel, ces fonds proviendront du programme d’aménagement et renouvellement de la ressource forestière, à travers des recettes fiscales et parafiscales générées par la gestion durable des forêts pour un montant de 24,5 milliards. Le recouvrement de ces recettes se fera sur les permis d’exploitation portant sur un total de 7,3 millions d’hectares de superficies qui seront attribués. La Redevance Forestière Annuelle (RFA) totale qui en résultera va s’élever à 18 milliards de FCFA, les recettes issues des taxes d’abattage à 5,8 milliards et celles provenant des taxes de régénération sont estimées à 114,1 millions de FCFA»

Cameroun-Info.net

 

 

L’Afrique centrale mise sur le manioc

Le Centre technique de coopération agricole  et rurale (Cta) organise conjointement avec la plateforme régionale des organisations paysannes d’Afrique centrale (Propac) du 6 au 9 décembre 2016 à Yaoundé un forum régional sur le manioc en Afrique centrale, sous le thème : « Défis et opportunités pour les petits producteurs ». Il s’agira pour le directeur du Cta, Michael Hailu, réunir de nombreux acteurs  afin de trouver des stratégies pour la création d’une chaine de valeur forte pour le manioc, dont la production est seulement estimée à 40 millions de tonnes en Afrique centrale.

Mutations

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MINES

 

 

Le Cameroun favorise le commerce illicite des mines de la RCA

 

L’ONG  canadienne Partenariat Afrique Canada dans un rapport publié le 02 décembre dernier, affirme que le Cameroun permet à des diamants de conflit provenant de la République centrafricaine de franchir ses frontières.  Il permet aussi de pénétrer la chaine d’approvisionnement légale en raison de ses faibles contrôles, de la contrebande et de la corruption; alors que la RCA est pourtant placé sous observation  à la suite de l’embargo imposé à ce pays depuis sa suspension du processus de Kimberley en raison de la guerre civile. Signalons que le processus de Kimberley est un système international  de certifications de diamants bruts établi en 2003 par les Nations unies afin de mettre fin au commerce des diamants de conflits (« diamants de sang »). Partenariat Afrique Canada est un chef de file mondial en matière d’élaboration d’approches novatrices pour renforcer la gouvernance des ressources naturelles dans les zones de conflits ou à risque.

 

 

 

Quotidien Émergence

 

 

BANQUES & FINANCES

 

Commerce

APE : 50 millions de pertes en trois mois

Lors de sa tournée du 30 novembre au 02 décembre 2016 dans le Littoral, l’ambassadeur de l’Union européenne Françoise Collet a révélé que 50 millions de Fcfa de pertes  ont été enregistrées pendant les trois premiers mois de la mise en œuvre des Accords de Partenariat économiques (Ape) au niveau des douanes. Pour elle, ces Ape seront bénéfiques pour le Cameroun qui a avec l’Union européenne des projets d’un montant total de 38 milliards en vue de faciliter les échanges commerciaux entre les deux entités et d’accroître la production de la banane, tout en renforçant les chaînes relatives à son exportation.

Mutations

 

 

TRANSACTION

 

Kate Fotso parmi les 30 plus grosses fortunes d’Afrique francophone

La camerounaise Kate Fotso est la première femme à être dans le Top 30 des plus grandes fortunes en Afrique francophone au sud du Sahara, selon le classement Forbes Afrique 2016. La patronne de Telcar cocoa, leader au Cameroun de l’exportation de fèves de cacao se classe 20e avec une fortune chiffrée en 2016 à environ 252 millions de dollars (155 milliards de Fcfa).  Avant cette veuve de l’ex-président du Gicam, André Fotso, décédé, le camerounais Baba Hamadou Danpullo reste la première fortune avec environ 578 milliards de Fcfa. Outre le secteur des télécommunications où il détient 30% des parts de Nextel Cameroun, ce peulh du Nord-ouest âgé de 63 ans, est actif dans l’immobilier et l’agro-alimentaire (groupe minotier Le Coq Rouge). Paul Fokam K. patron d’Afriland First Group occupe le troisième rang avec près de 424 milliards de Fcfa, juste derrière l’industriel belge né en République démocratique du Congo Georges Forrest.

NB: le Nigérian Aliko Dangote a une fortune de près de 13 milliards de dollars. L’ensemble des 30 plus riches d’Afrique francophone ne parviennent qu’à 10,5 milliards de dollars.

Mutations

 

appels d'offres

 

APPELS D’OFFRES

1-       Cameroon National Association for Family Welfare (Camnafaw )

Avis d’Appel d’Offres Ouvert n° pfm.005/12/16/AONO/Camnafaw/CSPM/NFM/2016 du 02 décembre 2016 pour la fourniture des kits de pairs éducateurs et des enseignants.

Délai : lundi 12 décembre 2016 à 14h.

 

 

Source: Cameroon Tribune

 NB:  Pour obtenir plus d’informations, dans divers domaines et de manière régulière,  cliquez ici:  ou appelez-nous: 674067417.

 

 

cassandr26 |
bachconseil |
Fan des sims 2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Espace des Technologies de ...
| cookone
| BUILDING CONCEPT