Archives pour la catégorie Annonces et Infos

Affaires: Voici les entreprises budgétivores au Cameroun

Affaires: Voici les entreprises budgétivores au Cameroun  dans Analyses & Réflexions & Prises de position Franc_Cfa000

On estime à 57,4 milliards de FCFA l’enveloppe qui a été consacrée aux réhabilitations des entreprises publiques et para publiques pour la période allant de 2013 à 2015. Le journal Eco Matin dans son édition en kiosque du 29 février 2016 précise que les ministères de tutelle de ces entreprises « ont débloqué 19, 4 milliards de FCFA au cours de la même période ». Et du communiqué final rendu public à l’issue du conseil de ministres le 25 février dernier, on peut lire que dans le cadre de la mise en œuvre des contrats plans « 34 contrats ont été signés dont 22 en 2013, 10 en 2015 et 2 en 2016 pour un portefeuille total de 127 organismes dont 86 établissements publics administratifs, 24 sociétés à capital public et 17 sociétés à capital public et 17 sociétés d’économie mixte ».

Le constat fait par des opérateurs économiques établit que malgré toutes les actions de l’Etat, ces entreprises « continuent d’être des gouffres à sous », écrit le journal. Les performances sont loin d’être celles attendues. En tête de liste de ces sociétés, on cite Camair-Co et la Société nationale de raffinage(Sonara).

Camair-Co l’étoile du Cameroun enregistre en quatre années d’activité une dette cumulée estimée au 31 octobre 2015 à 33 milliards de Francs cfa. Les experts de l’aéronautique expliquent que l’entreprise doit cela à « une instabilité sur le plan organisationnel mais aussi à de nombreuses charges moins compressibles et parfois non maîtrisées par le top management ». En guise d’illustration, à Camair-Co le plan de relance fait savoir que les charges de carburant à elles seules s’élèvent à 7,4 milliards de Francs cfa. La somme représente 70% du chiffre d’affaires pour le compte de l’année 2014. Les charges de catering sont à plus de 99 millions de Francs cfa d’estimation. Et celles de l’assistance au sol et la maintenance des avions sont respectivement à 3,129 milliards de Francs cfa et à 1,567 milliards de Francs cfa.

On se rappelle que le 16 juin 2015 à Yaoundé Alamine Ousman Mey ministre des finances au nom de l’Etat avait signé une convention de prêts de 25 milliards de Francs cfa avec l’entreprise. L’objectif de ce prêt était de redonner de l’oxygène à celle-ci. La convention avait bénéficiée de l’apport d’Eco bank Cameroon, Union Bank Cameroon et Commercial Bank of Cameroon, au titre de prêteurs.

Pour parler de la Société nationale de raffinage (Sonara) Eco Matin fait savoir qu’elle « n’est pas mieux lotie non. Et ses performances ne sont pas des plus reluisants ». On se souvient que le 10 février 2015Alamine Ousman Mey ministre des finances avec un consortium de quatre banques ayant pour chef de file BGFI Bank Cameroon et constitué de Société Générale Cameroun, Afriland First Bank et Eco Bank Cameroon ont signé dans la capitale politique une convention de « crédit relais d’un montant de 143,5 milliards FCFA ». L’objectif de la convention était de parvenir au refinancement de la Sonara. Une action qui n’a pas visiblement porté ses fruits. Une source proche de cette entreprise indique « que depuis 2008, la Sonara accumule d’importants manques à gagner. Lesquels se chiffrent à 400 milliards FCFA ».

Liliane J. Ndangue

source: camnews24

Fête de la jeunesse 2016: Discours du Chef de l’Etat du Cameroun

Ce jour 10 février 2016, le Chef de l’État du Cameroun a adressé son discours  à l’occasion du cinquantenaire de la fête de la jeunesse. L’annonce forte aura été la mise sur pied prochaine d’un plan  triennal « Spécial Jeunes », doté d’une enveloppe globale de 102 milliards de francs CFA, pour assurer l’insertion économique des jeunes camerounais.  Que dire de ce discours? Vous pouvez laisser votre commentaire! Merci!

MESSAGE DU CHEF DE L’ÉTAT A LA JEUNESSE

MESSAGE PRÉSIDENT RÉPUBLIQUE CAMEROUN.

Mes chers jeunes compatriotes,

C’est toujours pour moi, un moment important de m’adresser à vous, à l’occasion de la célébration de la Fête Nationale de la Jeunesse. Cette année, nous en célébrons la cinquantième édition, preuve de la constante attention que la nation tout entière porte à sa jeunesse, depuis un demi-siècle. On ne le dira jamais assez, notre jeunesse constitue un atout majeur pour le devenir de la nation. Elle est nombreuse et riche de potentialités, dynamique et ambitieuse, conquérante et inventive. Je voudrais à cet égard saluer nos jeunes compatriotes qui se sont illustrés ces derniers temps par des innovations d’une grande valeur, reconnues de tous. Ils ont pris des initiatives pleines d’audace, dans le domaine très compétitif des nouvelles technologies de l’information et dans bien d’autres domaines, comme l’agriculture. Ils n’ont pas eu peur. Ils ont osé. C’est ce que je vous recommande depuis toujours. Ils ont su braver les insuffisances de notre pays encore en pleine construction. Et ils ont obtenu de bons résultats dont nous pouvons tous être fiers. Ils sont de bons exemples d’engagement patriotique personnel pour notre société. Ils méritent le soutien de tous. Qu’ils soient source d’inspiration pour ceux qui hésitent ou qui attendent encore ! Mes chers jeunes compatriotes, Le patriotisme est une vertu que certains pourraient trouver passéiste, mais ce serait à tort. Aujourd’hui encore, il demeure, pour la nation, la marque d’une citoyenneté responsable et dignement assumée. Il est bon, quel que soit votre rôle dans la société, de savoir faire preuve de patriotisme, pour mériter de la nation : L’agriculteur dans son champ, l’élève ou l’étudiant dans leurs études, l’ouvrier sur son chantier, l’instituteur dans sa salle de classe, le médecin ou l’infirmière à l’hôpital, le chercheur dans son laboratoire, le fonctionnaire dans son bureau, le commerçant dans sa boutique, le mécanicien dans son garage, le balayeur à son poste de travail, le transporteur aux commandes de son engin. Que chacun accomplisse sa tâche avec amour de la patrie. Alors seulement nous serons une force de progrès pour notre pays. Voyez à ce sujet l’exemple de nos jeunes engagés au front. Ils protègent notre pays de la menace terroriste, depuis deux ans. L’amour de la patrie les soutient et les pousse, bien des fois, jusqu’au sacrifice suprême. Ils ne se comportent pas comme ces autres jeunes qui se sont fait recruter, au prix d’importants sacrifices, dans l’administration. Ils désertent ensuite leurs postes d’affectation, tout en continuant de recevoir une rémunération. Ceux-là sont l’exemple de ce qu’il ne faut pas faire. D’aucuns s’intègrent dans la fonction publique seulement en quête d’un matricule, comme ils aiment à le dire. Ceux-là ne méritent pas de la nation. La recherche du gain facile et l’enrichissement sans cause sont des voies de perdition qu’il faut bannir des milieux jeunes. Il est bon que notre jeunesse s’imprègne des valeurs républicaines et citoyennes. Elle devrait en faire le fondement d’un engagement authentique, sur tous les fronts, qu’ils soient sécuritaires, économiques, culturels ou sociopolitiques. Mes chers jeunes compatriotes, Je suis pleinement conscient de vos difficultés. Je connais vos doutes et vos angoisses. Je sais notamment que vous avez de la difficulté à trouver du travail. Des facteurs exogènes, liés à l’environnement économique global, combinés à certaines pesanteurs internes, limitent notre capacité à créer des emplois décents. Mais nous ne baissons pas les bras. Nos efforts ces dernières années commencent à porter des fruits. La mise en service prochaine de plus grandes infrastructures et l’exécution en cours du plan d’urgence triennal devraient consolider ces résultats. A moyen terme, le lancement du vaste programme d’industrialisation, dont j’ai évoqué les grandes lignes le 31 décembre dernier, devra générer d’importantes opportunités d’emplois. Le développement de notre agriculture y tiendra une place de choix. Je vous engage à opérer une réelle révolution des mentalités à ce sujet. La terre ne trahit jamais. N’ayez pas peur de franchir le pas, soyez les entrepreneurs agricoles dont le Cameroun a besoin. C’est un métier noble et rémunérateur de ce qu’il est convenu d’appeler l’économie réelle. J’en appelle donc à la responsabilité des aînés : il est bon d’encourager les jeunes au travail de la terre, il n’est pas judicieux de les en détourner. Il est tout aussi important de leur en donner le bon exemple : Les travailleurs urbains doivent aussi pouvoir s’investir en zone rurale. Par leur action et par celle du gouvernement, nous devons rendre nos villages plus accueillants pour notre jeunesse. Il ne s’agit pas d’attendre de pouvoir rassembler de gros moyens. C’est avant tout une affaire de volonté et d’engagement. Dans l’agriculture, il est souvent possible de faire beaucoup avec peu. De nombreux programmes existent au niveau du gouvernement pour soutenir le développement rural. Informez-vous sur ces programmes. Vous devez pouvoir en profiter. A tout ceci, il faut ajouter un domaine qui, je le sais, vous est très cher, à vous de la génération dite « Android ». Il s’agit du développement de l’économie numérique. A chaque génération ses défis historiques, pour le devenir de la nation ! Je puis dire que, pour notre jeunesse, l’un des défis majeurs est de réussir l’arrimage à ce phénomène marquant qu’est l’économie numérique. J’invite toute la nation à se mobiliser résolument, pour accompagner les nombreuses initiatives de nos jeunes dans ce domaine : – Le gouvernement devra poursuivre avec méthode et efficacité la mise en place d’une infrastructure adéquate ; mais aussi l’assainissement et la bonne régulation de ce secteur clé, dans l’intérêt de l’économie nationale et du développement de l’emploi-jeune. – Les instituts de formation, publics ou privés, sont appelés à jouer leur rôle pleinement. Ils doivent identifier les métiers nouveaux et adapter leurs programmes en conséquence. – Les grandes entreprises et autres structures, publiques comme privées, sont appelées à donner l’exemple, en procédant progressivement à leur propre mutation numérique. – Les institutions financières trouveront certainement leur intérêt à développer des programmes spécifiques, pour soutenir les projets portés par les jeunes dans cette nouvelle économie. C’est au prix d’un tel engagement collectif que nous allons gagner le pari d’une transition numérique réussie. Ces deux secteurs, l’agriculture et l’économie numérique, nous appellent à poursuivre, en l’intensifiant, la professionnalisation de notre enseignement secondaire. Dans l’enseignement supérieur, les différents acteurs ont été mobilisés pour fournir progressivement, au marché de l’emploi, des ressources humaines répondant aux exigences nouvelles. Les entreprises cherchent non pas simplement des diplômés, mais des travailleurs bien formés à des métiers précis, et sans cesse adaptés à l’évolution du monde. En réponse à cette attente, je me réjouis de ce que trois Centres Pilotes d’Excellence Professionnelle ont été ouverts à Douala, Limbé et Sangmélima. Le gouvernement y a investi environ 21 milliards, pour assurer le recyclage et la mise à niveau de techniciens supérieurs et autres ouvriers qualifiés. L’insertion économique de la jeunesse est donc un souci constant. Nos actions vont se poursuivre avec plus de pugnacité, afin que notre jeunesse tire le meilleur profit des nombreux chantiers et projets en cours ou en préparation. Dans cette optique, je viens de prescrire le lancement d’un plan triennal « Spécial Jeunes », doté d’une enveloppe globale de 102 milliards de francs CFA. Ce plan devra faciliter et accélérer l’insertion économique de notre jeunesse. Nous devons tous y tenir particulièrement. Vous aurez-là, je crois, l’occasion de faire la preuve de votre « patriotisme économique ». Par ailleurs, je crois que vous pourrez tirer un grand bénéfice des programmes d’éducation citoyenne offerts par l’Agence du Service Civique de Participation au Développement. Cette initiative, fort opportune, a déjà constitué des centaines de comités locaux à travers le pays. Il convient d’y adhérer, et d’en tirer avantage. Mes chers jeunes compatriotes, Je vous l’ai laissé prévoir. Le ciel s’éclaire petit à petit. Les nuages se dissipent progressivement. Je vous sais affectés, plus que les autres catégories de la population, par le chômage. Mais je vous invite à envisager l’avenir avec davantage de confiance. Certes, nous ne sommes pas encore parvenus au but. Mais nous avançons, en dépit de nombreux vents défavorables. Il nous faudra certainement des efforts supplémentaires pour atteindre une croissance plus forte, plus stable et plus durable. Sans doute allons-nous continuer de rencontrer des obstacles sur le chemin. Mais il nous revient de les surmonter résolument et vaillamment, avec la participation de tous. Je viens de vous indiquer tout le bien que vous pouvez tirer du travail de la terre, de notre nouvelle industrialisation, et aussi de l’économie numérique. Par votre implication forte, vous êtes ainsi appelés à prendre en main le devenir de la nation, inévitablement et progressivement, sous l’encadrement bienveillant des aînés, dans une fusion intergénérationnelle bien organisée. Pour cela, et en dépit des difficultés, vous devez garder foi en l’avenir. Je puis vous assurer que je ne ménagerai aucun effort pour vous accompagner dans votre volonté de réussir. Bonne Fête de la Jeunesse à toutes et à tous ! Vive la jeunesse camerounaise ! Vive le Cameroun ! Yaoundé, le 10 février 2016

Cameroun : Eximbank China valide le financement du 2ème terminal à conteneurs du port de Kribi

Cameroun : Eximbank China valide le financement du 2ème terminal à conteneurs du port de Kribi  dans Analyses & Réflexions & Prises de position 87a43a0fe834a20ae3919150d1783d7f_L

Louis Paul MOTAZE

Dans une correspondance datée du 19 janvier 2016 révélée par l’hebdomadaire panafricain Jeune Afrique, Eximbank of China, le bras armé de la Chine en matière d’investissements à l’étranger, a fait savoir au ministre de l’Economie, Louis Paul Motazé (photo), qu’il acceptait d’accorder un prêt préférentiel à l’Etat camerounais, en vue du financement des travaux de la phase 2 du complexe industrialo-portuaire de Kribi. Cette phase 2 intègre notamment la construction d’un 2ème terminal à conteneurs.

C’est le 30 mars 2015 que le gouvernement camerounais avait sollicité la banque d’investissements chinoise pour obtenir des accords de prêts d’un montant total d’environ 370 milliards de francs Cfa dans le cadre de ce projet. Le quitus de la partie chinoise intervient au moment où se profile à l’horizon la mise en service du port en eau profonde de Kribi, prévue pour le 2ème trimestre 2016.

A cette date, seront alors opérationnels deux terminaux construits dans le cadre de la 1ère phase du projet par la société chinoise China Harbour Engineering Corporation (CHEC), sur financements chinois. Il s’agit notamment du premier terminal à conteneurs, qui sera opéré par le consortium Bolloré-CHEC-CMA CGM, et du terminal polyvalent, dont le contrat de concession a été attribué au groupement constitué par Necotrans et le consortium d’opérateurs camerounais KPMO.

BRM

source: Investir au Cameroun

Qui est le «Nordiste» le plus riche du Cameroun?

nana_bouba_25122015_mco_0035_ns_400

Nana Bouba Djoda

L’argent ne fait pas le bruit ! Cet adage trouve tout son sens en la personne de Nana Bouba Djoda. L’homme de 67 ans, très effacé, est pourtant le ressortissant du Grand-Nord (Extrême-nord, Nord, Adamaoua) le plus riche du Cameroun. Le natif de Mboulaye, dans l’Adamaoua, concentre à lui seul, une fortune estimée à 310 millions de dollars, soit environ 184 milliards de Fcfa.

Cette information est relayée par L’Œil du Sahel du 24 décembre 2015. S’appuyant sur le dernier classement de Forbes Afrique, le bihebdomadaire mentionne que Nana Bouba figure dans le classement des 25 hommes les plus riches d’Afrique noire francophone. Au Cameroun, il occupe la sixième position des fortunes les plus importantes.
A en croire notre confrère, l’évaluation du magazine américain ne rend pas assez compte de l’immensité de la richesse de Nana Bouba. «…des observateurs avisés estiment que l’évaluation de Forbes Afrique ne rend pas suffisamment compte de la fortune de Nana Bouba Djoda. C’est notamment le cas de la branche élevage où l’on dénombre officiellement 15 000 têtes de bœufs. Un chiffre loin de refléter la réalité d’un cheptel reparti dans trois ranchs situés dans les régions du Nord et de l’Adamaoua».
L’Œil du Sahel  souligne que les «actifs du groupe Nana Bouba s’établissaient à 260 millions de dollars en 2014, laquelle a progressé de 16% cette année. Présent dans la distribution (Soacam), les boissons hygiéniques et gazeuses (Nabco), la savonnerie et l’huilerie (Azur), la production de tomate en boite (Sagri), le BTP (Berni), l’immobilier (SCIKrina) et l’élevage (Ranch Nana Bouba), l’empire n’a de cesse de s’étendre». Et ce n’est pas tout, puisque Nana Bouba a aussi investi dans l’agriculture et l’agro-industrie.
Jean-Marie NKOUSSA

COP 21 : quelles retombées pour l’Afrique?

cop 2116 milliards $ (dont 14 milliards déjà mobilisés), voilà le montant à l’appui financier des pays africains dans la mise en place de leurs stratégies climatiques, que leur consacrera la Banque mondiale. L’annonce a été faite par Jim Yong Kim, le Président de la banque mondiale dans le cadre de la cop 21 à Paris. Le secteur de l’énergie solaire sera l’une des priorités de l’institution financière qui prévoit d’y consacrer 8 milliards $ d’ici 2024.

Les pays du bassin de Zambèze recevront 3,6 milliards $ pour la réalisation de barrages hydroélectriques, ainsi que des projets d’aménagements hydrauliques. 2,5 milliards $ iront à l’endroit du Bénin, du Burkina Faso, du Cameroun, du Tchad, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée, du Mali, du Niger et du Nigeria dans le cadre de projets d’irrigations et de lutte contre les inondations. La banque espère dans la foulée, permettre l’électrification de trois millions de personnes.  500 millions $ seront consacrés à la lutte contre la déforestation et à la protection de la biodiversité dans 14 pays. Ces fonds permettront en outre la restauration de 123 millions d’hectares de terres d’ici 2030 . Ces fonds seront-ils suffisants pour  un  continent qui n’émet que  3,8%  des émissions totales de gaz à effet de serre dans le monde; mais subit le plus les effets dévastateurs des changements climatiques?

SOURCES: Agence Ecofin & Banque Mondiale

Par Arnaud Noël FOSSO

Programme de stage Banque Africaine de Développement 2016

Aperçu du programme

Le programme de stage de la Banque africaine de développement (BAD) a pour but principal d’appuyer les efforts de la Banque en faveur du développement dans ses pays membres régionaux (PMR), grâce à des activités de renforcement de capacités notamment.

Le programme entend offrir aux candidats l’opportunité d’acquérir et de développer la capacité à travailler dans un environnement international, tout en offrant à la Banque une réserve de candidats potentiels pour les recrutements futurs et une plus grande visibilité de ses activités de développement.

Compte tenu des objectifs de recrutement contenus dans sa Stratégie 2013-2022,  le Département des ressources humaines (CHRM) se dote d’une nouvelle approche, basée à la fois sur sa vision globale et les buts poursuivis par la décentralisation.

Le Programme permettra également de mobiliser des ressources intellectuelles supplémentaires à mettre au service du développement, tout en offrant aux étudiants ressortissants de ses pays membres la possibilité d’acquérir une expérience professionnelle et pratique dans les principaux domaines d’activité de la Banque.

Les postulants à un stage à la Banque africaine de développement doivent avoir pris connaissance de la stratégie décennale 2013-2022.

Eligibilité au programme

Pour l’année 2016,  la Banque prévoit de recruter 60 étudiants stagiaires.

Pour être éligible au programme de stage, le candidat doit :

  • être âgé(e) de 18 ans au moins et 30 ans au plus ;
  • être en cours de cursus de second cycle universitaire (Maîtrise/Master I ) ou (BAC+5/Master II) ou leur équivalent dans un établissement supérieur public ou privé homologué;
  • soumettre une demande de stage dans un délai d’un (1) an après l’obtention du diplôme ;
  • fournir un certificat ou une lettre d’inscription ;
  • être ressortissant(e) d’un pays membre régional ou non régional de la BAD ;
  • avoir d’excellentes capacités à communiquer à l’oral comme à l’écrit, en français et/ou anglais, avec, de préférence, une connaissance pratique de l’autre langue ;
  • les candidatures féminines sont vivement encouragées.

En plus des critères de sélection ci-dessus, la préférence sera accordée aux candidats qui démontrent :

  •  une capacité à tirer parti de leurs connaissances ;
  •  une aptitude à partager leurs connaissances ;
  •  une adaptabilité aux environnements multiculturels ;
  •  des compétences en gestion des connaissances ;
  •  de bonnes capacités de communication ;
  •  une connaissance pratique d’une troisième langue pertinente pour les opérations de la Banque ;
  •  une expérience sur des projets en rapport direct avec la mission de la Banque.

Les disciplines et domaines professionnels spécialisés, alignés sur notre Stratégie décennale et notre Stratégie du genre, sont les suivants:

  • Économie – Recherche sur le développement ; Statistiques ;
  • Operations I – Acquisitions & Services fiduciaires, situation des Etats fragiles ;
  • Ope rations II – Agriculture & Agro-industrie ; Développement humain ; Gouvernance ; Eau & Assainissement, Gestion des ressources naturelles ;
  • Operations III – Énergie, Environnement & Changement climatique ; Transports & TIC ; Secteur Privé ; Intégration régionale & Commerce ;
  • Stratégie & Politiques opérationnelles ;
  • Résultats & Contrôle de la qualité ;
  • Finance ; Budget ; Trésorerie ; Mobilisation des ressources ; Gestion des risques ; Audit ;
  • Administration générale/Administration des affaires ;
  • Gestion des ressources humaines ;
  • Services informatiques ; Ingénieurs NTIC ; Security NTIC ;
  • Services du protocole ; Services linguistiques ;
  • Communication & Relations extérieures ;
  • Genre ;
  • Services juridiques ;
  • Traduction / Interprétation.

Calendrier du programme de stages 2016

Programme de stage Banque Africaine de Développement 2016 dans Annonces et Infos internship_calendarfr1

Le programme est ouvert à tous ceux qui répondent aux conditions d’admissibilité et la liste finale est examinée par un Comité de revue de stages permanent, qui a la charge de sélectionner les candidats. Le directeur de CHRM, qui a la responsabilité de la mise en œuvre du programme, en définit les modalités de fonctionnement.

Le programme de stage compte deux sessions par an :

  • Hiver – Session I : janvier à mars.
  • Été – Session II : juin à août.

Modalités et conditions de stage

  • Les stages sont autorisés pour une période de trois (3) mois au minimum et de six (6) mois au maximum. Les stages sont autorisés une seule fois par candidat.
  • Les stagiaires prennent en charge leurs frais de voyage aller-retour par avion (s’il y a lieu) ainsi que leurs frais de subsistance.
  • Les stagiaires prennent en charge leur assurance médicale et accident et s’occupent des formalités d’obtention des visas d’entrée et de séjour dans le pays hôte de la Banque.
  • Les stagiaires recevront une allocation mensuelle selon la disponibilité budgétaire.
  • Les stagiaires peuvent être autorisés à participer à une mission officielle de la Banque.
  • Les stages se déroulent au siège de la Banque, ou dans l’un des bureaux extérieurs ou centres régionaux de la Banque.

Comment faire acte de candidature ?

Enregistrement en ligne

Seuls les dossiers de candidature enregistrés en ligne avec un curriculum vitae (CV) complet et copies des attestations requises en pièces jointes seront examinés. Si vous utilisez pour la première fois notre système d’inscription en ligne, vous devrez vous inscrire avant de pouvoir vous connecter. Il est conseillé de fournir autant d’informations pertinentes que possible.

Les candidats ayant une double nationalité sont avisés que la Banque ne reconnaît qu’une seule nationalité d’un pays membre. Ce faisant, vous êtes prié(e) de bien vouloir indiquer la nationalité que vous souhaitez déclarer.

Date limite de candidature

Vous avez des capacités particulières en matière de créativité, d’entreprenariat et de réflexion stratégique ? Veuillez faire acte de candidature en ligne au plus tard le 30 septembre 2015 – avant minuit (GMT).

Compte tenu du nombre important de candidatures que nous recevons, les accusés de réception ne seront envoyés que par voie électronique. Si, à la date du 31 décembre 2015, vous n’avez pas reçu de réponse de notre part, cela signifie que votre candidature n’a pas été retenue pour le programme de stages 2016.

Offre de stage

Les candidats retenus, recevront une offre officielle par écrit et devront commencer le programme de stages à la mi-janvier 2016. Ils devront envoyer une acceptation écrite de l’offre de stage par voie électronique, dans un délai d’une semaine suivant la notification de la Banque. En l’absence de réponse, une proposition d’offre sera faite au candidat suivant sur la liste de réserve. Les offres ne sont valables qu’au cours de l’année considérée pour le stage. Aucune offre de stage ne peut être reportée à l’année suivante.

Liste de contrôle pour le dossier de candidature :

La présente liste de contrôle vise à faciliter le processus de présentation de la candidature.

  • Créer un compte
  • Précisez votre adresse électronique. Renseignez correctement la case réservée à votre adresse électronique qui devient désormais le principal moyen de communication.
  • Fournissez les informations les plus récentes sur vos contacts. Assurez-vous que vous nous envoyez un courrier électronique avec des données actualisées au cas où celles-ci changeraient au cours du processus.
  • Remplissez entièrement le formulaire en une seule fois.
  • Répondez à toutes les questions –les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires.
  • Indiquez votre numéro de téléphone (code pays + code ville + numéro).
  • Télécharger tous les documents nécessaires ci-après (obligatoires) :
  • Un curriculum vitae de deux pages maximum au format Microsoft Word.
  • Les copies des diplômes académiques/relevés de notes.
  • Le sujet de la thèse de doctorat/mémoire de Master (DEA) avec un bref résumé, le cas échéant.
  • Une lettre de motivation.
  • Une lettre de recommandation.

source: http://www.afdb.org/fr/

 

TOP 8 des Chefs d’Etat les plus riches d’Afrique en 2014

 TOP 8 des Chefs d'Etat les plus riches d'Afrique en 2014 dans Annonces et Infos riches-of-africa

Top 8 des chefs d’État les plus riches en afrique

Jose Eduardo dos Santos qui est au pouvoir depuis 34 ans est le Président africain le plus riche.

Le magazine économique américain Forbes vient de publier la liste des chefs d’Etats africains les plus riches. De cette publication, il ressort le classement ci-dessous, suivant l’ordre décroissant:

8 – Robert Mugabé:
Président du Zimbabwé depuis 1987, auparavant premier ministre depuis 1980, il est classé huitième avec 10 millions de dollars américains. Pourtant, ancien grenier à blé de l’Afrique, le Zimbabwé de Mugabé est plongé dans la pénurie alimentaire la plus totale et la population crie à la famine.

7 – Idriss Deby Itno:
Le Président tchadien occupe la septième place avec une fortune de 50 millions de dollars américains. Il a été désigné Président de la République du Tchad le 28 février 1991, grâce à l’adoption de la Charte nationale après avoir chassé du pouvoir son ancien compagnon d’armes Hissène Habré le 2 décembre 1990.

6 – King Mswati III:
Il est l’actuel roi du Swaziland. Il est le 67e fils du roi Sobhuza II et seul enfant de sa mère, Ntombi Tfwala. Il a succédé à son père en 1986 après une période de régence de quatre ans. Sa richesse est évaluée à 100 millions de dollars américains et il est classé sixième.

5 – Paul Biya:
Le Chef de l’État camerounais, Paul Biya, selon le journal, est le cinquième Président le plus riche en Afrique en 2014. Le locataire d’Etoudi depuis 1982, donc 31 ans au pouvoir, a une fortune estimée à 200 millions de dollars américains selon Forbes.

4 – Uhuru Kenyatta:
Fils de Jomo Kenyatta, premier Président de la République entre 1964 et 1978, Uhuru Kenyatta est déclaré vainqueur avec 50,07 % des voix au premier tour de l’élection présidentielle le 4 mars 2013 qui l’opposait à Raila Odinga. Il prête serment et entre en fonction le 9 avril de la même année. Selon Forbes, le Président kényan a une fortune de 500 millions de dollars.

3 – Teodoro Obiang Nguema Mbasogo:
Le Président de la Guinée Équatoriale avec 600 Millions de dollars de fortune se joint à Paul Biya et Idriss Deby pour donner trois places à l’Afrique Centrale dans le tableau de Forbes.

2 – Mohammed VI:
Le souverain chérifien est le vingt-troisième monarque de la dynastie alaouite, qui règne sur le Maroc depuis la seconde moitié du XVIIe siècle, et le troisième à porter le titre de roi. Roi du Maroc depuis le 23 juillet 1999 et héritier d’un pays placé au 130e rang dans le monde pour le développement économique et social, Mohammed VI a une fortune de 2.5 milliards de dollars. Le Roi du Maroc est le seul Président de l’Afrique du Nord à figurer dans ce classement.

1 – Jose Eduardo dos Santos:
Le Président angolais qui est au pouvoir depuis 34 ans posséderait une fortune de 20 milliards de dollars américains selon Forbes. Le journal américain précise qu’au moment où la majorité d’Angolais dont 70% vivent dans la pauvreté, la fille de Jose Eduardo dos Santos (Isabel) est l’Africaine la plus riche et la femme noire la plus riche au monde.+°

 

Qu’en dites-vous?

source: http://timesgabon.com/17-07-2015-le-top-8-des-chefs-detats-africains-les-plus-riches-en-2014/ 

Calendrier des concours d’entrée dans les Établissements des Universités d’État du Cameroun 2015-2016

imagesLe Ministre de l’Enseignement Supérieur communique le calendrier des concours d’entrée dans les Établissements des Universités d’État du Cameroun, au titre de l’année académique 2015-2016.

ARRÊTE:
Article 1 : Le présent arrêté fixe le calendrier des concours d’entrée dans les Établissements des Universités
d’État du Cameroun, au titre de l’année académique 2015-2016.

Article 2 : Le calendrier des concours d’entrée dans les Établissements des Universités d’État du Cameroun,
au titre de l’année académique 2015-2016, est fixé ainsi qu’il suit:

Universités, Établissement – Dates de concours

Université de Bamenda
Vendredi 17 juillet 2015 :
Premier Cycle de l’Ecole Normale Supérieure (ENS) de Bambili.
Samedi 18 juillet 2015 : Second Cycle de l’Ecole Normale Supérieure (ENS) de Bambili.
Samedi 29 août 2015 : 1ere année du Second Cycle de Cycle de l’Ecole Normale Supérieure d’Enseignement Technique (ENSET) de Bambili.
Dimanche 30 août 2015 : 1ere année du Premier Cycle de l’Ecole Normale Supérieure d’Enseignement Technique (ENSET) de Bambili.
Dimanche 30 août 2015 : Entrée en 3erne année du I’ » cycle à l’Ecole Normale Supérieure d’Enseiqnement Technique (ENSET) de l’Université de Bamenda.
Mercredi 23 septembre 2015 : The first year of the Nursing and Medical Laboratory Sciences of the Faculty of Health Sciences of the University of Bamenda (FHS).
Vendredi 11 septembre 2015 : The first year of Higher Institute of commerce and Management (H.I.C.M.)
Samedi 19 septembre 2015 : The first vear of the Enqineerinq cvcle of Cclleoe of Technoloqy
Samedi 26 septembre 2015 : The first of the Higher Institute of Transport (HITL) of the University of Bamenda.

University of Buea
Mercredi 23 et Jeudi 24 septembre 2015 :
Advanced School of Translators and Interpreters (ASTI) of the University of Buea. ASTI – Division 1,
Jeudi 08 et Vendredi 09 octobre 2015 : Advanced School of Translators and Interpreters (ASTI) of the University of Buea. ASTI – Division II
Vendredi 04 septembre 2015 : The First Year of Nursing and Lab. Technicians of the Faculty of Health Sciences of the University of Buea.
Mardi 08 septembre 2015 :
Faculty of Engineering and Technology (FET)
Samedi 29 août 2015 : Faculty of Agriculture and Veterinary Medecine.
Samedi 12 septembre 2015 : The first year of the College of Teèhnology (COT) of the University of Buea.
Lundi 20 juillet 2015 : Premier Cycles de l’Ecole Normale Supérieure d’Enseignement Technique (ENSET) de l’Université de Buéa à KUMBA.
Mardi 21 juillet 2015 : Second Cycles de l’Ecole Normale Supérieure d’Enseignement Technique (ENSET) de l’Université de Buéa à KUMBA.

Université de Douala

Vendredi 24 et Samedi 25 juillet 2015 : Premier et Second Cycles de l’Ecole Normale Supérieure d’Enseignement Technique (ENSET) de l’Université de Douala.
Jeudi 25 juin 2015 : Ecole Supérieure des Sciences Economiques et Commerciales de l’Université de Douala (ESSEC).
Filière: Etudes Supérieures de Commerce (ESSEC).
Vendredi 26 juin 2015 : Filière: Etudes Professionnelles Approfondies (ESSEC).
Vendredi 17 et Samedi 18 juillet 2015 : Institut Universitaire de Technologie (IUT) de l’Université de Douala.
Samedi 25 juillet 2015 : Première année de l’Institut de Sciences Halieutiques (ISH) de l’Université de Douala.
Mercredi 16 septembre 2015 : Première année Faculté de Génie Industriel (FGI) de l’Université de Douala.
Vendredi 18 septembre 2015 :Troisième année Faculté de Génie Industriel (FGI) de l’Université de Douala.
Mardi 08 septembre 2015 : Première année de l’Institut des Beaux-Arts (IBA) de l’Université de Douala.

Université de Dschang
Vendredi 09 octobre 2015 :
Centre Régional d’Enseignement Spécialisé en Agriculture (CRESA) Forêt-Bois de l’Université de Dschang à Nkolbisson, Yaoundé.
Mardi 01, Mercredi 02 et Jeudi 03 septembre 2015 : Première année de l’Institut des Beaux-Arts de Foumban (IBAF) de l’Univèrsité de Dschang.
Mardi 18 et Mercredi 19 août 2015 : Faculté d’Agronomie et des Sciences Agricoles (FASA) l’Université de Dschang. Niveau 1 Cycle des Ingénieurs.
Jeudi 20 et Vendredi 21 août 2015 : Faculté d’Agronomie et des Sciences l’Université de Dschang. Concours spéciaux (2è, 3è et 4è années)
Vendredi 28 août 2015 : Filières Sciences Biomédicales de l’Université de Dschang.
Mardi 08 et Mercredi 09 septembre 2015 : Institut Universitaire Fotso Victor (IUT-FV) de Bandjoun,Université de Dschang : IUTFV – DUT
Mardi 15 et Mercredi 16 septembre 2015 : Institut Universitaire Fotso Victor Université de Dschang : IUTFV – BTS

Université de Maroua
Samedi 08 août 2015 :
Premier Cycle de l’Ecole Normale Supérieure (ENS) de l’Université de Maroua.
Lundi 10 août 2015 : Second Cycle de l’Ecole Normale Supérieure (ENS) de l’Université de Maroua.
Vendredi 11 septembre 2015 : Premier Cycle et Cycle de Master de l’Institut Supérieur du Sahel (ISS) de l’Université de Maroua.
Samedi 12 septembre 2015 : Second Cycle et Cycle de Master de l’institut Supérieur du Sahel (ISS) de l’Université de Maroua.
Dimanche 20 septembre 2015 : Institut des Mines et des Industries Pétrolières.

Université de Ngaoundéré
Mercredi 12 août 2015 :
Filière des Ingénieurs des Travaux en Sciences Vétérinaire (ITSV -ESMV).
jeudi 13 et vendredi 14 août 2015 : Filière des Docteurs en Médecine Vétérinaire (DVM-ESMV).
Samedi 5 et Dimanche 6 septembre 2015 : Institut Universitaire de Technologie (IUT) de l’Université de Ngaoundéré.
Samedi 12 et Dimanche 13 Septembre 2015 : Ecole Nationale Supérieure des Sciences Agro-Industrielles (ENSAI) de l’Université de Ngaoundéré.
Samedi 05 septembre 2015 : Cycle de Techniciens Supérieurs Ecole de Géologie et d’Exploitation Minière (EGEM)
Dimanche 06 septembre 2015 : Cycle d’ingénieurs (EGEM)
Dimanche 30 août 2015 : Filières Sciences Biomédicales de l’Université de Ngaoundéré.

Université de Yaoundé 1
Samedi 11 juillet 2015 : Second Cycle de l’Ecole Normale Supérieure (ENS) de l’Université de Yaoundé I.
Dimanche 12 juillet 2015 : Premier Cycle de l’Ecole Normale Supérieure (ENS) de l’Université de Yaoundé I.
Vendredi 18 septembre 2015 : Classes Scientifiques Spéciales de l’Ecole Normale Supérieure (ENS) de l’Université de Yaoundé I. (étude de dossier)
Mercredi 08 et Jeudi 09 juillet 2015 : Première année de l’Ecole Nationale Supérieure (ENSP) de l’Université de Yaoundé I.
Mardi 14 et Mercredi 15 juillet 2015 : Troisième année de l’Ecole Nationale Supérieure Polytechnique (ENSP) de l’Université de Yaoundé I.
Jeudi 24 et Vendredi 25 septembre 2015 : Cycle de Licence Professionnelle en Tourisme de la Faculté des Arts, Lettres et Sciences Humaines de l’Université de Yaoundé I.
Mercredi 02 septembre 2015 : Institut Universitaire de Technologie (IUT) de Bois de Mbalmayo.

Université de Yaoundé II
Mardi 08 septembre 2015 (épreuves écrites)

du Mercredi 09 au Vendredi 11 septembre 2015 (épreuves orales) : Ecole Supérieure des Sciences et Techniques de 11nformation et de la Communication (ESSTIC) de l’Université de Yaoundé II.
Mardi 26 mai 2015 : Institut des Relations Internationales du Cameroun (IRIC) Filières: Banque-Monnaie-Finance Internationales; Contentieux Internationa 1.
Jeudi 28 mai 2015 : Institut des Relations Internationales du Cameroun (IRIC) Filières: Communication et Action Publique Internationales;
Intégration Régionale; Institutions Management des Communautaires, Marketinq International.
Mercredi 03 juin 2015 : Présélection des Candidatures dans la Filière Coopération Internationale, Action Humanitaire et Développement Durable (CA2D).
Mercredi 25 et jeudi 26 mars 2015 : Institut de Formation et de Recherche Démographique (IFORD) de l’Université de Yaoundé II.

MINESUP
Vendredi 10 juillet 2015 :
Examen National de Synthèse Clinique et Thérapeutique.
Vendredi 25 septembre 2015 : Examen National d’Aptitude à la Formation Médicale, Pharmaceutique et Odontostomatolooicue.
Vendredi 18 septembre 2015 : Examen National d’entrée en quatrième année de Formation médicale.
Vendredi 02 octobre 2015 : Examen National de Spécialisation (Internat et Résidanat) de la Faculté de Médecine et des Sciences Biomédicales (FMSB) de l’Université de Yaoundé I.

MINESUP/MINSEP
Samedi 01 août 2015 :
Concours d’entrée au cycle des Conseillers Principaux de Jeunesse et d’Animation et des Professeurs d’Education

(c) http://etudiant.paleba.org/
Physique et Sportive i » et 2nd cycle (INJS).
Vendredi 06 et samedi 07 novembre 2015 :
- Cycle des Etudes Supérieures Spécialisées en Administration et Gestion des Infrastructures et des Organisations (INJS).
- Cycle des Etudes Supérieures Spécialisées en Inspectorat (INJS).
- Cycle des Etudes Supérieures Spécialisées en Entrainement Sportif et Performance (INJS).

MINESUP/MINTP
Dimanche 06 septembre 2015 :
Ingénieurs (Master in Engineering) BAC/GCE AL + 05 ans de formation (ENSTP).
Samedi 22 Août 2015 : Techniciens Supérieurs (BAC/GCE AL +02 ans de formation) (ENSTP).
Vendredi 18 septembre 2015 : Masters Spécialisés (Licence ou Ingénieur des Travaux + 02 ans de formation ou Diplôme d’Inqénieur + 01 an de formation) (ENSTP)

MINESUP/MINPT
Mercredi 26 août 2015 :
- Cycle des Ingénieurs Travaux des des Télécommunications/Bachelor in Engineering (Baccalauréat Scientifique – Formation 03 ans en alternance) (ENSPT)

(c) http://etudiant.paleba.org/
- Cycle des Aqents d’Exploitation.
Jeudi 27 août 2015 : - Cycle des Inspecteurs des Postes et Télécommunications/Bachelor in Administration (Tout Baccalauréat – formation 03 ans) (ENSPT)
- Cycle Aqents Techniques des Télécommunications
Vendredi 28 août 2015 : - Cycle des Contrôleurs des Postes et Télécommunications (Tout Baccalauréat – formation 02 ans)
- Cycle des Techniciens des Télécommunications (Baccalauréat Scientifique formation 02 ans) (ENSPT)
Mardi 06 octobre 2015 : – Cycle des Ingénieurs des Télécommunications/Master in Engineering (Tout Master ou Diplôme IPT – formation 02 ans) (ENSPT)
- Cycle des Inspecteurs Alternants
Mercredi 07 octobre 2015 : - Cycle des Administrateurs des Postes et Télécommunications /Master of Administration (Masters Scientifiques ou Diplôme ITT formation (02 ans) (ENSPT)
- Cycle des Ingénieurs des Travaux des Télécommunications Alternants.

Article 3 : Des textes particuliers préciseront, en tant que de besoin, les modalités d’organisation et de déroulement de chacun des concours visés à l’article 2 ci-dessus.
(c) http://etudiant.paleba.org/
Article 4 : Les Chefs des Institutions Universitaires d’État, le Directeur des Accréditations Universitaires et de
la Qualité et les Chefs d’Établissements concernés sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution
du présent arrêté qui sera enregistré, puis publié partout où besoin sera.

Source : MINESUP

OFFRES D’EMPLOI DIVERSES: COMMUNICATION OFFICER, Secretaire de Direction, …

OFFRES D'EMPLOI DIVERSES: COMMUNICATION OFFICER, Secretaire de Direction, ... dans Annonces et Infos logo%20emploi

1-    Une O.N.G. Chrétienne MAIN DANS LA MAIN Recrute des jeunes camerounais pour une Formation-Emploi. les candidats sont payés pendant la formation.

Programme de formations;
-Leadership
-Auto-entrepreneuriat
-Gestions
-Marketing

Durée de formation ; 3 ans

Salaire pendant la formation; 130 000 frs

Niveau d’Étude : classe de 3ème

contact ptaguien@gmail.com
Téléphone: 673568678

 

2- AVIS DE RECRUTEMENT : Assistants en Ressources Humaines – DÔVV DISTRIBUTION Sarl

Profil souhaité
Niveau d´étude minimum Licence, option Droit

Les dossiers de candidature comprenant :
- une demande manuscrite
- une copie de la carte nationale d’identité
- des copies des diplômes
- un curriculum vitae détaillé
- un certificat médical
- un extrait de casier judiciaire datant d’au moins trois mois
- 02 photos 4 x 4
- toutes pièces confirmant l’expérience du candidat,

Seront déposés au plus tard le 17 janvier 2015 à 12h30, à la Direction Générale de ladite Société sise au carrefour Bastos à Yaoundé.

 

 

3- AVIS DE RECRUTEMENT : graphiste/infographe/créatif

 

Jeune agence marketing/projet de la place recherche pour ses besoins de service un graphiste/infographe/créatif.
Salaire : XAF 200 000
Personnalité : Créatif, imaginatif, autonome, adepte de l’innovation, ouvert d’esprit et à la critique, connaissance de bases en marketing et en communication.
Niveau minimum requis : Bac (Si en deçà, bien vouloir justifier d’une très bonne expression française/anglaise)
Merci de faire suivre votre CV et vos books en urgence à l’adresse : nguiamba@gmail.com
Large diffusion autour de vous SVP.

 

4- Secrétaire de direction à Yaoundé

Une entreprise de la ville de Yaoundé recherche pour les besoins de ces services une secrétaire de direction. La postulante doit être âgée de 25 à 30 ans. Elle doit avoir minimum BAC+2 et un an d’expérience.

Postuler en envoyant vos cv à l’adresse contact@smart-sarl.com avec la mention Secrétaire.

 

 

 

 

5- AVIS DE RECRUTEMENT : Agent de Voyage/Coursier/Chauffeur – Ambassade Américaine à Yaoundé

 

L’Ambassade Américaine à Yaoundé recherche une personne pour le poste d’Agent de Voyage/Coursier/Chauffeur, FSN-06; FP-08.

La date limite de réception des dossiers est le 13 janvier 2015.

NB: Tous les candidats étrangers doivent avoir un titre de séjour et/ou un permis de travail pour être éligible.

DESCRIPTION SOMMAIRE DU POSTE
Sous la supervision directe du Directeur des Services Généraux et l’encadrement opérationnel de l’Assistant Chargé des Voyages et du Superviseur de la Flotte Automobile, le titulaire du poste offres les services de liaison, de transport, et une gamme de services de voyage au personnel de l’Ambassade Américaine au Cameroun.

Les tâches comprennent:
La préparation de toutes sortes de documents de voyage tels que les autorisations de voyage, les demandes de visas étrangers, les notes diplomatiques, les demandes d’entrée/sortie;
L’assistance aux voyageurs officiels; L’achat des billets d’avion et la réservation des chambres d’hôtel;
Le transport du personnel dans la ville ou dans les environs en gardant le véhicule propre et dans un état présentable en tout temps, la gestion du registre d’activité du véhicule, les dépannages automobile mineurs au besoin.

QUALIFICATIONS REQUISES
Education: Etre titulaire du Baccalauréat ou GCE Advanced Level ou d’un diplôme équivalent.
Expérience: justifier d’une expérience d’au moins trois ans dans le domaine des voyages et/ou tourisme, avec au moins un an de service en tant que Chauffeur/Coursier.
Langue: Avoir une bonne connaissance de l’Anglais et du Français(parler/lire/écrire). Les deux langues seront testées.
Connaissances: Le candidat doit avoir une bonne connaissance pratique de la logistique du voyage, l’aéroport, les hôtels, les rues de la ville et les districts. Ces connaissances pourraient être testées.
Compétences et Aptitudes: préalable à l’embauche le titulaire doit avoir une bonne vue à l’issue d’un examen médical; devrait être disponible pour travailler en semaine et, au besoin, les weekends; doit posséder de bonnes aptitudes mécanique pour l’entretien de routine des véhicules; doit pouvoir se servir d’un ordinateur et connaître le logiciel Microsoft Word et d’autres logiciels utilisés se rapportant à ce poste.
Un permis de conduire(catégories B, C et D) en cours de validité est requis.

Ces compétences et aptitudes pourraient être testées.

COMMENT POSTULER
Les candidats intéressés à ce poste doivent envoyer les documents suivants au Bureau des Ressources Humaines, B.P. 817 Yaoundé, Cameroun OU par email à ydeapplicants@state.gov(veillez indiquer le poste sollicité dans le champ d’objet de votre courrier électronique). Les demandes d’emplois par courrier électronique sont fortement encouragées.

Un Formulaire de Demande d’Emploi dûment rempli(DS-174) disponible en ligne yaounde.usembassy.gov; ou
Un curriculum vitae qui fournit les mêmes informations que le DS-174

 

6- Communication Officer

CARE International Cameroun à Yaoundé

 

 SPECIFIC DUTIES AND RESPONSIBILITIES

 

Develop  a communication strategy for CHAMP and oversee the coordination of all project communication activities.

• Document and disseminate the project’s work and messages including fact sheets, publications, press releases, press briefings, op-ed articles, letters to the editor, etc.

• Produce regular success stories including lessons learned pieces for USAID.

• Manage and prepare for site visits by high-ranking delegations from USAID, World Bank, UNAIDS, CARE, and other national and international delegations. Develop related supporting documents for site visits as required.

• In collaboration with CHAMP’s partner Moto Action, develop and maintain an electronic library of all public relations materials, photos, press pieces, and other related documents on HIV/AIDS and key populations for use by the project.

• Work with CHAMP’s technical staff and Moto Action to develop and/or adapt evidence-based behavior change materials and strategies for facility-based and community outreach activities.

• Prepare communication strategies and activities to support meetings and other special events.

• Provide day-to-day management and coordination of communication activities.

• Develop content for publication on the CHAMP, CARE Cameroon and other appropriate web sites.

• Provide training to stakeholders on media relations and work to increase media coverage and attention for reducing stigma and advocating for an improved policy environment for KP.

• Work closely with the CHAMP Chief of Party and Program Manager to write, edit and finalize quarterly, annual and final reports for final submission in English.

• Ensure that all CHAMP’s deliverables are correctly branded as per the approved Marking and Branding Strategy with USAID.

• Perform other duties as assigned.

 

Desired Minimum Qualifications

• Education: Advanced degree in journalism, public health, communication, public policy or related field.

• Experience: Minimum of five years of relevant experience. Previous work with a CBO or international NGO preferred. Experience in international development required. Knowledge of international programs, strategies, donors and organizations strongly preferred. Demonstrated excellence in writing and editing for a variety of mediums including web based platforms and professional reports. Excellent presentation and public communication skills. Experience working on HIV/AIDS programs in Cameroon or in Central/Western Africa required.

• Language: Fluent English and French required (speaking and writing).

• Knowledge: Good understanding of HIV/AIDS programming and advocacy issues involving key populations including security, prevention, care and treatment, stigma, etc. Knowledge about using digital media a plus.

• Skills and abilities: Exceptional organizational skills and ability to manage multiple tasks simultaneously. Ability to network and facilitate strong working relationships between partners. Exceptional interpersonal skills and ability to work as part of a dynamic team.

 

 

If you are interested in pursuing this opportunity please submit a resume, a cover letter NO LATER THAN January 15, 2015 to contact.carecameroun@gmail.com with “Position Title » in the subject line or mail to P.O. Box 422, Yaounde, Cameroon, or bring it physically to our CARE Cameroun office located at 1071 Avenue Winston Churchill, Quartier Hippodrome (between OAPI and Great Britain High Commission).

Offre d’emploi:Commerciaux TIC

Posté: 24-12-2014

Nom de l’employeur: Entreprise TIC

Lieu: Yaoundé

Type d’emploi: CDD

OPPORTUNITÉ

Pour ces nouveaux besoins, une Grande Entreprise recherche 03 commerciaux dont 02 Filles et 01 Garçon pour le compte de l’an 2015 avec possibilité de passer en CDI, en cas de résultats satisfaisants.

Tâches

Gérer le porte feuille client de l’entreprise Suivre les contrats de l’entreprise

Prospecter des appels d’offres Prospecter pour des nouveaux marchés

Assurer le bon suivi des potentiels marchés

Être à la veille des offres de services ou marchés

Compétences

Avoir des connaissance en TIC Minimun BTS ou Bac +2 Action Commercial , Vente, Commerce Parler et écrire Français

Avoir des bonnes connaissances en Anglais serait un atout

Dossiers 01 Lettre de motivation 01 CV

Date limite : 15/01/2015

1...45678...21

cassandr26 |
bachconseil |
Fan des sims 2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Espace des Technologies de ...
| cookone
| BUILDING CONCEPT