Archives pour la catégorie Annonces et Infos

OFFRES D’EMPLOI,Santé, Accompagnement Psychologique et Social

1/OFFRE D’EMPLOI
Poste : Responsable Accompagnement Psychologique et Social
Le Centre Médico-Social « Ange & Eva » recherche un Responsable
Accompagnement Psychologique et Social.
Nous avons besoin d’une personne diplômée en sciences sociales, santé
publique, sciences de l’éducation, pleine d’initiatives, motivée et
intéressée à contribuer efficacement à la prise en charge des personnes
vivant avec le VIH/SIDA.
Nature du poste : Temps plein pour une durée de 12 mois
renouvelable – avec une période d’essai de 2 mois.
Fonctions
· Etre le point focal au CMS-AE pour les activités liées au VIH et
notamment à l’accompagnement psychologique et social ;
· Coordonner les activités du « Centre Ado » du CMS-AE ;
· Assurer l’accompagnement psychologique et social des patients
VIH+ avec un souci particulier de continuité des soins et de
coordination des interventions ;
· Assurer le counselling et l’éducation thérapeutique des enfants et
des adultes fréquentant les services de prise en charge du VIH ;
· Organiser et encadrer les activités des groupes de parole parents et
enfants ;
· Faire le lien entre les services de prise en charge médicale et le
« Centre Ado » du CMS-AE ;
· Assurer et coordonner les activités de collecte des données et de
reporting des indicateurs de performance liées à l’activité
psychosociale ;
· Faire des propositions sur le développement des activités de prise
en charge pédiatrique et adulte au sein du CMS-AE ;
· Coordonner l’ensemble de l’équipe psychosociale du CMS-AE et de
son « Centre Ado ».
· Apporter un conseil technique auprès du directeur exécutif et des
autres instances de direction de l’association KIDAIDS sur les
stratégies de développement de toute question qui fait appel aux
compétences psychosociales.
Profil du/de la candidat(e)
· Etre titulaire d’un diplôme (à partir d’une licence) en sciences
sociales, santé publique, assistant social (avec une formation en
counseling/prise en charge psychologique et sociale des PVVIH) ;
Situé au Quartier Carrière, lieu-dit Montée 8ème
B.P.: 68 Mbankomo, Cameroun
Tél.: 22 13 80 23 / 22 13 80 22 – E-mail : cms.ae@kidaids.org
Un projet de
· Justifier d’une expérience de travail d’au moins deux ans dans
l’exercice à temps plein comme Conseiller(ère) dans une association
intervenant dans le VIH au Cameroun ou une formation sanitaire ;
· Utilisation fréquente de l’Internet et des logiciels Word, Excel et
Power Point ;
· Connaissance du milieu associatif est un atout ;
· Bonnes aptitudes de communication, d’analyse et de rédaction ;
· Ouverture d’esprit, initiative, créativité et aptitudes à diriger une
équipe.
Composition du dossier de candidature :
Les dossiers de candidature comprendront les pièces suivantes :
1. Une lettre de motivation pour le poste
2. Un curriculum vitae
3. Une copie certifiée conforme du diplôme
4. Les attestations ou certificats du travail
Seuls les candidats présélectionnés seront invité à un entretien.
ñ Date limite de dépôt de candidature
Votre dossier de candidature doit être adressé sous pli fermé avec
mention « Manifestation d’intérêt pour recrutement RAPS » et réceptionné
au CMS-AE au plus tard le lundi 15 décembre 2014, à 15h00 (date et
heure impératives) à l’adresse suivante :
Centre Médico-Social « Ange & Eva »
Quartier Carrière, route montée 8ème
Yaoundé-Cameroun
Tél.: 22 13 80 23 – 22 13 80 22
Email: cms.ae@kidaids.org
2/OFFRE D’EMPLOI
Poste : Coordinateur Médical

Le Centre Médico-Social « Ange & Eva » recherche un Médecin Généraliste
– Coordinateur médical.
Nous avons besoin d’une personne qualifiée, dynamique et motivée à
s’engager pour améliorer l’accès et la qualité des soins pour toutes les
populations y compris les plus vulnérables.
Nature du poste : Temps plein pour une durée de 12 mois
renouvelable – avec une période d’essai de 2 mois.
Fonctions
· Garantir la mise en oeuvre des activités médicales au sein du Centre
Médico-Social « Ange & Eva » dans le respect de la réglementation
et de l’éthique professionnelle.
· Assurer les activités de prise en charge médicale des patients VIH+
avec un souci particulier de continuité des soins et de coordination
des interventions.
· Elaborer les orientations et les programmes d’action à partir de
l’analyse de données d’activité, des diagnostics et des données
épidémiologiques disponibles à l’échelle locale et nationale.
· Apporter un conseil technique auprès du directeur exécutif et des
autres instances de direction de l’association KIDAIDS sur les
stratégies de développement de toute question qui fait appel aux
compétences médicales.
· Coordonner les actions de reporting des données médicales au sein
du CMS-AE, vérifier leur qualité et en faire une analyse.
· Coordonner l’ensemble de l’équipe médicale du CMS-AE.
Profil du/de la candidat(e)
· Etre titulaire d’un doctorat en médecine ;
· Justifier d’une expérience de travail d’au moins trois ans dans
l’exercice à temps plein de la médecine au Cameroun ;
· Etre inscrit à l’ordre des médecins du Cameroun ;
· Expérience dans la prise en charge médicale des PVVIH
souhaitée (les stages académiques sont considérés) ;
· Utilisation fréquente de l’Internet et des logiciels Word, Excel et
Power Point ;
· Connaissance du milieu associatif est un atout ;
Situé au Quartier Carrière, lieu-dit Montée 8ème
B.P.: 68 Mbankomo, Cameroun
Tél.: 22 13 80 23 / 22 13 80 22 – E-mail : cms.ae@kidaids.org

3/OFFRE D’EMPLOI
Poste : Chef d’antenne KIDAIDS à EBOLOWA (Région du Sud)
L’association KIDAIDS CAMEROUN recrute un Chef d’antenne régionale
au Sud (Ebolowa).
Nous avons besoin d’une personne diplômée en sciences sociales, santé
publique, sciences de l’éducation, pleine d’initiatives, motivée et
intéressée à contribuer efficacement à la prise en charge des personnes
vivant avec le VIH/SIDA.
Nature du poste : Temps plein pour une durée de 12 mois
renouvelable – avec une période d’essai de 2 mois.
Fonctions
· Etre le point focal de l’association pour les activités liées au VIH et
notamment à l’accompagnement psychologique et social ;
· Coordonner les activités des projets dans la Région du Sud ;
· Assurer l’accompagnement psychologique et social des patients
VIH+ avec un souci particulier de continuité des soins et de
coordination des interventions ;
· Assurer le counselling et l’éducation thérapeutique des enfants et
des adultes fréquentant les bureaux locaux de l’association ;
· Organiser et encadrer les activités des groupes de parole parents et
enfants ;
· Faire le lien entre les services de prise en charge médicale et les
projets de l’association ;
· Assurer et coordonner les activités de collecte des données et de
reporting des indicateurs de performance liées aux différents projets
dans la Région ;
· Faire des propositions sur le développement des activités de prise
en charge pédiatrique et adulte dans la Région ;
· Coordonner l’ensemble des ressources humaines dans les différents
projets de l’association ;
· Apporter un conseil technique auprès du directeur exécutif et des
autres instances de direction de l’association KIDAIDS sur les
stratégies de développement de l’antenne régionale.
Profil du/de la candidat(e)
· Etre titulaire d’un diplôme en sciences sociales, santé publique,
assistant social (avec une formation en counseling/prise en charge
psychologique et sociale des PVVIH) ;
·
Siège National
Situé route Hôpital de District
B.P. : 68 Mbankomo
Tél. : 22 13 80 22 / 96 45 04 94
e.mail : info@kidaids.orgwww.kidaids.org
Bureau Régional Centre
Situé à Yaoundé, Carrière, Rue « Montée 8ème »
Tél. : 22 13 80 25 / 77 88 57 44
e.mail : info@kidaids.orgwww.kidaids.org
Centre Médico Social « Ange & Eva »
Situé à Yaoundé, Carrière, Rue « Montée 8ème »
Tél. : 22 13 80 23 / 74 71 98 15
e.mail : cms.ae@kidaids.orgwww.kidaids.org
Santé – Education – Développement
Association, récépissé n° 413/RDA/J06/BAPP du 1er juillet 2003 – une décennie d’engagement exceptionnel pour les communautés à la base
· Justifier d’une expérience de travail d’au moins deux ans dans
l’exercice à temps plein comme Conseiller(ère) ou volontaire dans
une association intervenant dans le VIH au Cameroun ;
· Utilisation fréquente de l’Internet et des logiciels Word, Excel et
Power Point ;
· Connaissance du milieu associatif est un atout ;
· Bonnes aptitudes de communication, d’analyse et de rédaction ;
· Ouverture d’esprit, initiative, créativité et aptitudes à diriger une
équipe.
Composition du dossier de candidature :
Les dossiers de candidature comprendront les pièces suivantes :
1. Une lettre de motivation pour le poste
2. Un curriculum vitae
3. Une copie certifiée conforme du diplôme
4. Les attestations ou certificats du travail
Seuls les candidats présélectionnés seront invité à un entretien.
ñ Date limite de dépôt de candidature
Votre dossier de candidature doit être adressé sous pli fermé avec
mention « Manifestation d’intérêt pour recrutement Chef d’antenne » et
réceptionné au Groupe Technique Régional de lutte contre le Sida
(Délégation Régionale de la Santé Publique du Sud) au plus tard le lundi
15 décembre 2014, à 15h00 (date et heure impératives) à
l’adresse suivante :
GTR/CNLS
Délégation Régionale de la Santé Publique
Ebolowa-Cameroun
Contact utile : 76 62 77 62 – 96 45 04 94
Email: info@kidaids.org
Pour KidAIDS – Cameroon

VOICI LES 50 PLUS GRANDES FORTUNES D’ AFRIQUE EN 2014

Le Magazine américain Forbes vient de rendre public  un nouveau classement des plus riches au monde en 2014. Au total, 23 Africains figurent dans le classement général du top 50. UNE FOIS DE PLUS, AUCUN CAMEROUNAIS NE FIGURE SUR LA LISTE.

VOICI LES 50 PLUS GRANDES FORTUNES D' AFRIQUE EN 2014 dans Annonces et Infos 0228_billionaires-kors-sandberg-ho-zuckerberg-dangote-lauder_650x455

Aliko Dangote, 23e du top 50 des plus riches du monde

Le Nigérian Aliko Dangote occupe la 23e place de ce classement. Sa fortune est estimée à 25 milliards de dollars. Trois autres Nigérians figurent dans le classement général, dont une femme : Folorunsho Alakija (2,5 milliards de dollars). Pour la première fois depuis 4 ans d’existence de cette liste, la Nigeria surpasse l’Afrique du Sud en ayant 13 personnalités contre 11 pour l’Afrique du Sud.

La femme la plus riche d’Afrique et l’investisseuse angolaise Isabel Dos Santos, à la tête de 3,7 milliards de dollars.

En Afrique du Nord, le plus riche est l’Egyptien Nassef Sawiris, le PDG d’Orascom Construction Industrie. Classé à la 205e place du classement général, il dispose d’une fortune estimée à 6,7 milliards de dollars. Il est suivi par l’industriel algérien Issad Redrab, PDG du groupe Cevital et dont la fortune s’élève à 3,2 milliards de dollars. Vient ensuite le marocain Othman Benjelloun, dont la fortune est estimée à 2,8 milliards de dollars. La Tunisie n’a toujours aucun prétendant milliardaire.

La première place du peloton revient à Bill Gates qui est redevenu, après 4 ans d’absence, l’homme le plus riche au monde, avec une fortune estimée à 76 milliards de dollars. Le roi mexicain des télécommunications, Carlos Slim, retourne à la 2e place avec ses 72 milliards de dollars. (Source: http://www.afrik.com/classement-forbes-2014-qui-sont-les-plus-riches-en-afrique.

Pour avoir  le classement des 50 plus grandes fortunes d’Afrique, cliquez sur le lien suivant: http://www.nextafrique.com/leadership/success-stories/4685-liste-forbes-les-50-plus-grandes-fortunes-d-afrique-en-2014

« COMMENT FAIRE DE LA CAN 2019 UNE OPPORTUNITÉ POUR DOPER LES ACTIVITÉS DES ENTREPRISES ET ACCÉLÉRER LA CROISSANCE ? » Synthèse du Diner-débat du GICAM

« COMMENT FAIRE DE LA CAN 2019 UNE OPPORTUNITÉ POUR DOPER LES ACTIVITÉS DES ENTREPRISES ET ACCÉLÉRER LA CROISSANCE ? » Synthèse du Diner-débat du GICAM  dans Analyses & Réflexions & Prises de position logoGicam

Le Groupement Inter-patronal du Cameroun (GICAM) a organisé un Diner-Débat le  19 novembre 2014 au Hilton Hôtel de Yaoundé,  sur le thème « COMMENT FAIRE DE LA CAN 2019 UNE OPPORTUNITÉ POUR DOPER LES ACTIVITÉS DES ENTREPRISES ET ACCÉLÉRER LA CROISSANCE ? »  Nous vous relayons  ici la SYNTHÈSE de cette rencontre publiée sur le site web du GICAM. A la lecture de ce rapport, vous aurez assurément une idée bien précise des grands chantiers à venir en vue du déroulement  des Coupes d’Afrique de Nations 2016 et 2019 au Cameroun.

L’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations est un moment d’allégresse sur le continent africain que les populations du pays d’accueil célèbrent généralement avec exubérance. 42 ans après la première expérience en 1972, le Cameroun accueillera la 32è édition de la Coupe d’Afrique des Nations en 2019 (CAN 2019). Un véritable défi pour ce pays qui est non seulement l’un des rares du continent à avoir remporté quatre éditions, mais également la première nation africaine qui a atteint les quarts de finale dans une coupe du monde de football. On peut donc comprendre pourquoi les camerounais ont célébré avec euphorie la désignation de leur pays pour l’organisation de la CAN 2019 au sortir d’une réunion de la CAF au mois de septembre dernier. Mais au-delà de la CAN dont l’organisation mobilisera d’importantes ressources, il existe de nombreux enjeux économiques susceptibles de modifier le sentier de développement du Cameroun et permettre d’atteindre l’émergence plus tôt que prévu. En particulier, l’organisation de la CAN 2019 peut permettre au Cameroun de financer les améliorations qui auraient pu être programmées pour plus tard. En décidant de consacrer la première édition de son Diner-Débat à Yaoundé à la CAN 2019, le GICAM a voulu matérialiser son adhésion totale à ce Grand Projet mais surtout, regarder au-delà de la fierté nationale qu’elle procure pour scruter les avantages économiques de son organisation. En particulier, il s’agissait de :

– informer les entreprises des opportunités de la CAN 2019 ;

– examiner les contraintes à lever et les mesures à prendre pour de faciliter la participation des entreprises locales aux travaux de la CAN 2019 ;

– échanger sur les stratégies et les projets pour démultiplier et pérenniser les effets de la CAN 2019 sur l’activité des entreprises locales en particulier et l’économie en général.

Exactement 253 participants étaient présents notamment les hauts responsables des administrations publiques, les chefs d’entreprises privées et parapubliques, les experts du football et les journalistes. Pour fixer le cadre des échanges, trois membres du Gouvernement concernés au premier degré.

dd%2019%20nov%2018 . Adoum GAROUA dans Annonces et Infos

Il s’agit de : – M. Adoum GAROUA, Ministre des Sports et de l’Education Physique ;

2 – M. Laurent Serge ETOUNDI NGOA, Ministre des PME, de l’Economie sociale et de l’Artisanat ;

– M. Maïgari BELLO BOUBA, Ministre d’Etat, Ministre du Tourisme et des Loisirs,

A ces hautes personnalités, s’est joint M. Nasser NJOYA, Managing Director de Palmarès Sport. Les échanges ont été modérés par M. André FOTSO, Président du GICAM qui, en guise d’introduction, a rappelé la vision du GICAM qui est de mobiliser tous les acteurs autour de l’accélération de la croissance afin de gagner au moins un point par an pour atteindre un taux de croissance à deux chiffres à l’horizon 2020. A cet égard, M. André FOTSO est convaincu que l’organisation de la CAN viendra donner un coup de pousse important à notre économie à travers tous les grands chantiers que cela impliquera. Il a également indiqué que c’est une occasion pour mobiliser les ressources importantes pour la construction des infrastructures de développement et l’industrie touristique. Pour lui, les effets d’entrainement de la CAN sur les autres secteurs sont également importants.

Au passage, le Président du GICAM a esquissé quelques statistiques pour étayer son propos. On note par exemple que l’Afrique du Sud a dépensé 2 293 milliards de FCFA pour organiser la coupe du monde 2010 qui lui a permis d’engranger un surcroit de 0,4 point de pourcentage de croissance du PIB.

Le premier panéliste à prendre la parole a été M. Adoum GAROUA, Ministre des Sports et de l’Education Physique, qui a indiqué de prime abord son l’intention de rencontre le patronat sur la problématique de l’intérêt des entreprises par rapport au sport. Il souhaiterait en particulier savoir la position du GICAM par rapport à l’industrie du sport au Cameroun. Dans la suite de son propos, le Ministre chargé des Sports a souhaité préciser que le Cameroun organisera deux CAN. Une CAN féminine en 2016, qu’on a tendance à oublier, et la CAN masculine de 2019.

Le MINSEP a alors esquissé le cahier de charge des CAN 2016 et 2019. On retient que la CAN 2016 aura lieu dans les villes de Yaoundé et Limbé alors que pour celle de 2019, les villes de Yaoundé, Douala, Limbé, Garoua et Bafoussam ont été retenues. Concernant les infrastructures sportives, pour la CAN 2016, le stade de Yaoundé sera réhabilité aux normes de la CAF et de la FIFA et celui de Limbé est presque achevé, reste la construction des voies d’accès et l’électrification. Pour la CAN 2019, il faudra un minimum de cinq stades par ville dont un devant accueillir les matchs et quatre pour les entrainements des équipes qualifiées. Les pelouses de ces stades doivent être gazonnées aux normes. Il a terminé son propos en indiquant que les cahiers de chargé de l’organisation des CAN 2016 et 2019 prévoient également de nombreuses infrastructures dans les secteurs du transport, des voiries urbaines, de la santé et du tourisme. 3

A la suite de M. Adoum GAROUA, la parole est revenue à M. Laurent Serge ETOUNDI NGOA, Ministre des PME, de l’Economie Sociale et de l’Artisanat, qui a insisté sur la mise à niveau des entreprises et la sous-traitance comme seules voies aux entreprises locales de tirer profit de l’organisation de la CAN 2019. Il indique que les stades devront être construits par les grandes entreprises de génie civil qui sont globalement des entreprises étrangères. Il est prévu 30% à la sous-traitance. Toutefois, les entreprises locales doivent disposer d’équipements technologiques pour prétendre aux 30%. Elles doivent par conséquent se mettre à niveau. Pour clore son propos, il recommande aux entreprises locales d’adhérer à la bourse de sous-traitance et d’être plus mobilisées pour engranger des parts de marché.

M. Maïgari BELLO BOUBA, Ministre d’Etat, Ministre du Tourisme et des Loisirs a entretenu les participants sur la place du tourisme dans l’économie avant de faire un bilan de l’infrastructure hôtelière du Cameroun au regard de ce qui est exigé dans le cadre de l’organisation de la CAN 2019. Le Ministre d’Etat indique que le tourisme est devenu la première industrie, devant l’industrie pétrolière et autres types d’industrie. S’agissant de l’organisation des CAN, les hôtels devront répondre aux attentes de la CAF, des joueurs et des spectateurs. Il faudra pour cela au moins trois hôtels de quatre étoiles dans chaque ville qui abritera la CAN. Nous sommes encore très en deçà de ce nombre. En particulier, il n’existe aucun hôtel quatre étoiles dans la ville de Bafoussam, pressentie pour accueillir certains matchs de la CAN 2019. Poursuivant son propos, le Ministre d’Etat en charge du tourisme signale également l’importance de la restauration, du divertissement et des agences de voyages qui doivent être aux normes dans le cadre des CAN 2016 et 2019. Le secteur de l’artisanat est également très important car les touristes qui viendront à la CAN emporteront des souvenirs, des oeuvres d’art et de la culture. En conclusion, le Ministre d’Etat a évoqué la loi du 18 avril 2013 sur les incitations à l’investissement privé en République du Cameroun particulièrement favorable au secteur du tourisme. Il a également révélé le Gouvernement s’attelait à mettre des disponibilités foncières pour la construction des hôtels et des stades.

Le 4ème intervenant, M. Nasser NJOYA, Managing Director de Palmarès Sport a structuré sa présentation sur trois points : les contraintes actuelles des entreprises locales pour participer aux travaux de la CAN ; les compétences nécessaires aux entreprises locales pour participer aux travaux de la CAN 2019 ; et les différents partenariats nécessaires avec les entreprises locales pour la construction, la mise aux normes, l’entretien et la viabilisation des infrastructures de la CAN 2019. S’agissant du premier point, M. Nasser NJOYA note le manque d’expérience des entreprises locales, la petitesse de la taille de la majorité d’entre elles, les moyens financiers, les difficultés d’accès au crédit et les incertitudes liées au lendemain de la CAN. En particulier, pour ce qui est des incertitudes liées à l’après CAN, l’orateur 4 indique que le plus souvent, les entreprises se posent cette question lancinante : « Investir des centaines de millions dans un centre de loisir… ou touristique comme un hôtel pour juste avoir un pic de la clientèle durant les 3 semaines de l’événement. ET APRÈS ? » Concernant les compétences nécessaires aux entreprises locales pour participer aux travaux de la CAN 2019, l’orateur indique que pour que la CAN soit rentable à long terme, il faut des stades « nouvelles générations » où les spectateurs peuvent acheter leur billet en ligne, divers services sont proposés à l’intérieur des stades comme la restauration, la garderie des enfants à bas âges, les salles de spectacles et de cinéma et les magasins. Ainsi, pour les BTP, il faudra les compétences dans la construction des routes, de la voirie urbaine, de la construction d’ouvrage d’art (divers bâtiments, stades, hôpitaux, etc.), le maniement d’engins, les monteurs de lignes caténaires et réseaux électriques, les géomètres, les topographes, etc. Il faut également des spécialistes dans la restauration, le e-commerce, la garderie, la distribution. Sont aussi nécessaires les agences du tourisme, de marketing et de régie publicitaire, l’ingénierie artistique et de la culture et l’organisation des spectacles. S’agissant des partenariats, l’expert propose la création d’une structure adaptée au quotidien de l’entreprise en particulier un « GUICHET UNIQUE » de toutes les opérations liées à l’organisation et la gestion de la CAN qui permettra de réduire le temps de décision tant pour l’Etat que pour les entreprises impliquées dans ce Grand projet. Il préconise des partenariats public-privé (PPP) pour la construction de diverses infrastructures. Il propose le NAMING RIGHT, pratique qui consiste à donner à un stade le nom d’une entreprise, pour financer, construire et entretenir les stades. Pour terminer son propos, M. Nasser NJOYA suggère aux entreprises locales de se mettre ensemble pour soumissionner les marchés dans le cadre de l’organisation des CAN 2016 et 2019. Les échanges qui ont suivi ces interventions ont soulevé diverses préoccupations. En particulier, il a été évoqué :  l’absence de la liste des projets à réaliser dans le cadre de la préparation des deux CAN 2016 et 2019 ;  le problème de la préférence nationale qui doit être clairement définie ;  les lendemains de la CAN : qu’est ce que les hôtels construits vont devenir après la CAN si on ne promeut pas assez la destination Cameroun ?  la disponibilité de l’information : où trouver la documentation nécessaire pour y prendre part ?  les capacités du Cameroun à construire tous les stades requis en 04 ans ?  la qualité et la pérennité des stades : est-ce que les normes géotechniques ont été prises en compte ? 5  la rentabilité des stades : comment les infrastructures de la CAN seront-elles rentabilisées dans le temps ?  la place de la diaspora : qu’est ce qui est réservé aux camerounais de la diaspora ?  l’emploi des locaux dans les projets de construction des infrastructures de la CAN ;  les mesures du Gouvernement pour accompagner les investisseurs dans le cadre de l’organisation de la CAN ;  et la question du foncier : au Tchad par exemple, la vente des terrains au franc symbolique a permis de booster le secteur de l’hôtellerie. En réponse à ces multiples préoccupations, les membres du Gouvernement ont apporté des éclaircissements. On note en particulier que des MOU on été signés avec les entreprises étrangères qui devront construire et réhabiliter les stades. Un Comité d’Organisation des deux CAN a été mis en place. Ce comité mettra à la disposition des opérateurs économiques des informations en temps opportun. La loi du 18 avril sur les incitations à l’investissement privé au Cameroun est assez favorable au tourisme et à plusieurs types d’activités qui peuvent être menées par les entreprises dans le cadre de la CAN. Le Ministère chargé du foncier s’attelle à mettre en place des réserves foncières pour les potentiels investisseurs. Il a été également recommandé aux opérateurs économiques de s’informer des réformes que le Gouvernement met en place pour faciliter le climat des affaires.

Au terme de ce premier Diner-Débat à Yaoundé, le Président du GICAM a, avant de remercier les principaux intervenants, les participants et les sponsors, indiqué que le GICAM mettra en place une cellule qui aura la charge de :  organiser les entreprises par métier pour accompagner le pays dans la réussite des CAN 2016 et 2019 ;  identifier les entreprises qui ont signé les MOU avec le Gouvernement pour la construction des stades et leur proposer des services ;  utiliser de manière optimale les dispositions sur la sous-traitance et la préférence locale. Rendez a été pris en mai 2015 pour un prochain Diner-Débat à Yaoundé, et dans deux semaines à Douala pour le dernier Diner-Débat du GICAM de l’année 2014 sur la question de la contribution des mines à l’accélération de la croissance.

Source: site du Gicam http://www.legicam.org/

DINER-DEBAT AU GICAM: comment faire de la CAN 2019 AU Cameroun une opportunité pour doper les activités des entreprises et accélérer la croissance?

Annonces

DINER-DEBAT AU GICAM: comment faire de la CAN 2019 AU Cameroun une opportunité pour doper les activités des entreprises et accélérer la croissance?  dans Annonces et Infos logoGicam

GICAM

4ÈME ÉDITION DES DINERS-DÉBATS DU GICAM, LE 19 NOVEMBRE 2014 A 19H A L’HOTEL HILTON A YAOUNDE.

 

Veuillez télécharger les documents suivants pour plus d’infos.

  icon Diffusion aux adhérents

icon Lire l’annonce

icon Lire les termes de références

icon Lire la fiche d’inscription

 

 

 

Recrutement de 3500 personnes à la fonction publique camerounaise: qui est concerné ?

 

Recrutement de 3500 personnes à la fonction publique camerounaise: qui est concerné ? dans Annonces et InfosTout comme moi, vous vous êtes demandé si vous êtes concernés par le recrutement lancé en Octobre 2014 à la fonction publique camerounaise.  Voici pour vous le scoop. Merci!

Le ministère de la  fonction publique  et de la Réforme Administrative  du Cameroun que dirige  Michel Ange Angouing, vient de lancer les 15 et 27 octobre derniers, des concours directs et de formation. Ils sont au total 3430 jeunes à être concernés par cette offre.

Pour bénéficier de cela, il faut être jeune âgé entre 17 et 29 ans, pour les candidats au recrutement dans les catégories C et D.

Et de 17 à 34 ans, pour ceux des catégories A et B.

bien plus, il faut  être titulaire du diplôme de formation académique générale requis ou de formation professionnelle.

Les concours de formation visent au recrutement des élèves à l’Institut de formation et de recherche démographique (IFORD), à l’Institut sous-régional de statistique et d’économie appliquée (ISSEA), à l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS) et dans les Centres nationaux de la jeunesse et des sports (CENAJES). Les lauréats seront au terme de leur formation, intégrés dans la fonction publique de l’État.

En ce qui concerne les concours directs, les admis seront intégrés dans les corps des douanes, de l’agriculture, du génie civil, la santé et autres.

Les dépôts de dossiers ont démarré au ministère de la Fonction publique et de la Réforme administrative (Minfopra) et dans toutes les délégations régionales du pays.

Pour plus d’infos, je vous conseille ce lien: http://etudiant.paleba.org/?s=Fonction+publiq

Par Arnaud Noël FOSSO

Google Consumer Barometer : l’usage du web en France et dans le monde en 2014

Par Thomas Coëffé

Google vient de présenter les résultats d’une vaste étude sur l’usage du web dans le monde en 2014, dans le cadre du Consumer Barometer. Réalisée en partenariat avec TNS, elle permet de mieux cerner les pratiques des internautes de 46 pays, dont la France. L’occasion aussi de mieux comprendre comment le web est utilisé et comment la France se distingue. Et pour aller au-delà des principales conclusions de l’enquête, Google propose un outil complet de data visualisation : le Graph Builder.

Le multi-écrans et les smartphones s’imposent

La première conclusion de l’enquête Google est que le multi-écrans est devenu la norme. Le plupart des sondés utilisent plusieurs terminaux. Ce sont les Pays-Bas qui tirent leur épingle du jeu avec 3,6 terminaux par utilisateur. Les Français sont moins multi-écrans que la moyenne, avec 2,2 appareils en 2014 – contre 2,3 en 2013 et 1,8 en 2012.

L’usage des smartphones s’est aussi largement imposé. La part des individus qui utilisent un smartphone au quotidien augmente à grande vitesse. Singapour se démarque, puisque 85% des habitants possèdent un smartphone – contre 57% aux États-Unis et 49% en France.

Du côté des smartphones et du multi-écrans, la France ne fait donc pas partie des meilleurs. Mais du côté de la  fréquence d’accès au web, nous sommes bien placés. Ainsi, 74% des internautes français accèdent à Internet tous les jours pour des raisons personnelles (l’usage professionnel n’est pas comptabilisé). C’est un très bon score, mais le Japon est encore loin devant (95%).

 

 

Google Consumer Barometer : l’usage du web en France et dans le monde en 2014  dans Analyses & Réflexions & Prises de position daily-internet-usage

 

 

 

 

 

 

Les réseaux sociaux se sont également largement imposés. 92% des internautes turques utilisent les réseaux sociaux chaque semaine. Suivent l’Argentine (86%), le Brésil (84%) et la Chine (83%). En France, 27% des internautes accèdent aux réseaux sociaux depuis leur smartphone chaque semaine, contre 11% depuis une tablette et 38% depuis un PC.

Les internautes et l’e-commerce

Côté shopping, l’e-commerce s’est également imposé, notamment en France dans le secteur de la mode. 46% des internautes français déclarent que le dernier achat de vêtements a été effectué sur Internet. C’est l’un des meilleurs taux en Europe. Les Français aiment également beaucoup rechercher des infos sur les produits sur Internet. Pour leur dernier achat, 60% des internautes français ont effectué des recherches en ligne avant d’acheter. Le ROPO (research online, purchase offline) est particulièrement répandu en France (64%), notamment pour acheter une TV, des appareils ménagers, des tickets de cinéma et pour souscrire une nouvelle assurance automobile. Par contre, l’usage du mobile dans ce cadre n’est pas encore très répandu en France. Toujours pour leur dernier achat, seuls 11% des Français ont utilisé leur smartphone pour obtenir des infos ou pour acheter en ligne. Cette pratique est beaucoup plus habituelle en Asie, notamment en Corée du Sude (46%).

ropo e-commerce dans Annonces et Infos

 

 

 

Le Graph Builder, un outil de data visualisation bien pensé

Google met à disposition de tous les internautes un outil de data visualisation : le Graph Builder. Il s’agit d’un outil bien pensé, qui permet de visualiser les résultats de son choix. On choisit les pays à étudier, les questions à afficher et des filtres permettent d’affiner les résultats. On peut par exemple choisir de générer un graphique pour comparer l’usage des réseaux sociaux depuis un smartphone, en France, chez les moins de 24 ans et chez les plus de 55 ans. Un outil facile à utiliser et très pratique pour obtenir des données précises sur l’usage spécifique du web en France et dans le monde.

graph-builder Google Consumer Barometer : l’usage du web en France et dans le monde en 2014 dans Outils & Sources

 

 

 

source: http://www.blogdumoderateur.com/google-consumer-barometer/

AVIS DE RECRUTEMENT OHADA : Juristes, Documentalistes, Chefs de Service, Directeurs

OFFRES D’EMPLOIS :
avis-de-recrutement-ohada-juristes-documentalistes-chefs-de-service-directeurs_1
L’OHADA RECRUTE

L’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA) est une organisation panafricaine d’intégration juridique et d’amélioration du climat des investissements, qui regroupe 17 Etats d’Afrique Centrale, d’Afrique de l’Ouest et de l’Océan Indien. L’OHADA recrute des cadres motivés pour les missions de ses Institutions :

- un Directeur des Ressources Humaines, du Matériel et de l’Administration Générale basé au Secrétariat Permanent (Yaoundé, Cameroun) ;
- un Directeur Financier et Comptable basé au Secrétariat Permanent (Yaoundé, Cameroun) ;
- un Documentaliste en Chef basé à la Cour Commune de Justice et d’Arbitrage (Abidjan, Côte d’Ivoire) ;
- un Documentaliste en Chef basé à l’Ecole Régionale Supérieure de la Magistrature (Porto Novo, Bénin) ;
- deux Juristes Référendaires basés à la Cour Commune de Justice et d’Arbitrage (Abidjan, Côte d’Ivoire) ;
- un Chef de Service Financier et Comptable basé à la Cour Commune de Justice et d’Arbitrage (Abidjan, Côte d’Ivoire) ;
- un Chef de Service Financier et Comptable basé à l’Ecole Régionale Supérieure de la Magistrature (Porto Novo, Bénin).

Les candidats doivent être ressortissants de l’un des 17 Etats Parties au Traité OHADA : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Centrafrique, Comores, Congo, Côte d‘Ivoire, Gabon, Guinée, Guinée Bissau, Guinée Equatoriale, Mali, Niger, RDC, Sénégal, Tchad et Togo.

Les dossiers de candidature doivent comporter sous peine de rejet :
- un CV détaillé à remplir en ligne, accompagné des pièces suivantes :
- lettre de motivation (possibilité de la rédiger en ligne),
- certificat de nationalité,
- copie d’acte de naissance,
- extrait de casier judiciaire datant de moins de trois mois,
- copie certifiée conforme des diplômes universitaires,
- attestations justifiant de l’expérience professionnelle.

Les candidats intéressés sont invités :
(a) dès à présent, à consulter les descriptions des postes sur le portail www.ohada.org; et
(b) du 18 au 27 octobre 2014, à postuler uniquement en ligne (curriculum vitae complet, pièces annexes…) sur le site www.coreadvice.com/OHADA

Télécharger les profils de postes en cliquant ici

Méfiez-vous de vos clés USB!

Et si on vous  surveillait  par l’intermédiaire de vos clés USB!!! Je vous suggère cet article de Slate.fr.  bonne lecture!

Méfiez-vous de vos clés USB! dans Analyses & Réflexions & Prises de position usb_3

 

« Et, de façon générale, de toute sorte d’appareils de stockage portatifs: disquettes, lecteurs MP3… mais surtout clés USB, préviennent deux chercheurs en sécurité informatique.

Fin septembre 2014, deux chercheurs ont choisi de publier leurs travaux, comme l’explique Le Monde ce 3 octobre, relançant ainsi l’intérêt pour cette vulnérabilité nichée au cœur des clés USB. L’occasion de relire cet article publié en août.

Elles ont l’air inoffensives, comme ça, quand elles se glissent dans nos poches et nos ordinateurs, en empruntant toute sorte de formes, de tailles et de couleurs. Sauf qu’il n’en est rien: deux chercheurs de sécurité informatique, Karsten Nohl and Jakob Lell, affirment avoir la preuve que les clés USB sont intrinsèquement mauvaises. Et presque bonnes à jeter.

En disséquant pendant plusieurs mois le fonctionnement de ces petits appareils de stockage, ce duo d’experts a en effet découvert qu’il était possible de programmer un logiciel dit «malveillant», ou «malware», dans le code de fonctionnement des clés USB. Celui-là même qui permet l’échange de fichiers entre la clé USB et un ordinateur.

Et pour en apporter la preuve, Karsten Nohl and Jakob Lell ont carrément créé eux-mêmes ce genre de programme, explique Wired, qu’ils ont très judicieusement intitulé «bad usb». Programme qu’ils comptent présenter à l’occasion de la célèbre conférence de sécurité informatique américaine, BlackHat, qui se tient du 2 au 7 août.

Vilaine, vilaine clé USB donc, d’autant plus redoutable que rien, ou presque, ne peut parer à cette exploitation malveillante du code qui les fait tourner, comme l’explique Karsten Nohl, toujours dans Wired:

«Vous pouvez la donner à des spécialistes de la sécurité informatique; ils la scanneront, supprimeront quelques fichiers, et vous la rendront en vous disant qu’elle est « propre ».»

Ni le formatage, ni vos antivirus n’auraient la capacité de détecter ce logiciel malveillant qui a la possibilité, résume encore Karsten Nohl, «de faire tout ce que vous pouvez faire avec un clavier». Soit en gros prendre le contrôle de l’ordinateur. Le site spécialisé évoque par exemple l’espionnage des communications, ou la modification de fichiers.

Si les deux experts envisagent une première solution, qui consisterait à faire en sorte que les clés USB n’acceptent sur le logiciel qui les fait touner (ou firmware) que les mises à jour autorisées par les fabricants, ils précisent néanmoins que cette option peut être facilement déjouée.

Seule solution, ou presque: condamner vos ports USB avec de la superglu.

Si le scénario semble un peu extrême, sachez qu’il est vivement recommandé –si ce n’est pratiqué– dans des entreprises et organisations sensibles, où l’information qui y circule se transforme vite en secret à ne surtout pas divulguer.

La version sushi n’est pas moins inoffensive | FlickR licence cc by

A vrai dire, les spécialistes de l’informatique se méfient depuis toujours de tous les supports de stockage mobiles… disquettes comprises, comme le rappelle ici Luc Vallée, de l’Anssi (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information)!

Car qui dit mobile, dit possibilité d’intrusions extérieures: avec une clé USB (ou autre), il est possible de voler des données ou installer des fichiers sur un ordinateur, le tout évidemment à l’insu de son propriétaire.

De nombreuses recommandations officielles, émanant par exemple des organismes responsable de la sécurité des réseaux en France, évoquent ce problème.

Ainsi, cette note de 2006, mise à jour en 2009, du Certa (pour Centre d’expertise gouvernemental de réponse et de traitement des attaques informatiques, qui dépend de l’Anssi), préconise explicitement de se méfier de ce genre de demande:

«Excusez-moi, pourrais-je connecter quelques minutes mon lecteur de musique MP3 sur votre port USB?… Les batteries sont déchargées, et je ne rentre que demain chez moi. Merci beaucoup!»

Et pour rappel, Stuxnet, l’un des plus célèbres virus de l’Histoire, s’est également appuyé sur une clé USB. A priori développé par les services de renseignements américains, ce virus a réussi à pénétrer la zone ultra-sécurisée d’une usine nucléaire en Iran très probablement grâce au manque de vigilance d’un employé du site. Ou, comme le résumait à l’époque de manière moins sympathique un instigateur du projet dans le New York Times:

«Il y a toujours un idiot qui ne prête pas attention à l’USB qu’il tient au creux de la main.»

Source: http://www.slate.fr/story/90621/mefiez-vous-cles-usb#xtor=RSS-2

CAMEROUN: Recrutement de 62 élèves sous-officiers mécaniciens d’avion au profit de l’Armée de l’Air

ministère défense

 

COMMUNIQUE RADIO PRESSE
Monsieur le Ministre Délégué à la Présidence chargé de la
Défense informe les jeunes camerounais de deux sexes, de
l’ouverture des tests de présélection pour le recrutement de 62 élèves
sous-officiers mécaniciens d’avion au profit de l’Armée de l’Air, du 13
au 30 octobre 2014, dans les bases aériennes de Douala, Yaoundé et
Garoua, selon les modalités suivantes: lire la suite en téléchargeant le communiqué de presse radio ici fichier pdf recrutement_de_Sous-officiers_mécaniciens_d’ avion.

 

Restez des nôtres!

 

 

 

CONFERENCE ABADCAM/GOETHE INSTITUT: « Gestion du Savoir et technologie : Passerelle pour l’émergence du Cameroun »

CONFÉRENCE ABADCAM/GOETHE INSTITUT

L’Association des Bibliothécaires, Archivistes, Documentalistes et Muséographes du Cameroun (ABADCAM) organise à l’intention de tous les professionnels de l’Information documentaire du Cameroun, avec le soutien du Goethe Institut de Yaoundé, une conférence sur le thème

« Gestion du Savoir et technologie : Passerelle pour l’émergence du Cameroun».

Conférencier invité: KARSTEN SCHULDT, Docteur en Science de l’Information de l’Université Humboldt de Berlin (Allemagne), accompagné

de Mme Blumer de Université de Genève. Ce grand forum national d’échanges se déroulera à Yaoundé au Goethe Institut les 17 et 18 octobre 2014. Pour plus d’informations bien vouloir consulter le site web de l’ABADCAM à l’adresse

www.abadcam.sitew.com ou contacter Mr UWE JUNG du Goethe Institut (uwe.jung@yaounde.goethe.org).

GOETHE INSTITUT

ABADCAM

Merci!

 

1...56789...21

cassandr26 |
bachconseil |
Fan des sims 2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Espace des Technologies de ...
| cookone
| BUILDING CONCEPT