Archives pour la catégorie Intelligence Economique & Veille informationnelle

Veille informationnelle

La veille informationnelle comme outil d’intégration d’une société du savoir dans le troisième millénaire (*) 1 03 2007 Chacun de nous, les prospectivistes, économistes et politiques s’accordent aujourd’hui pour donner au savoir, à la compétence, aux moyens de les acquérir et donc à l’apprentissage, une fonction vitale dans le développement des personnes, des organisations et des nations de ce XXI° siècle naissant. Le livre blanc sorti en 1995 et intitulé « Enseigner et apprendre » avaient déjà pour unique objectif : Préparer les Européens à passer sans heurts à une société fondée sur l’acquisition des connaissances, où l’on ne cesse d’apprendre et d’enseigner tout au long de la vie, autrement dit à une société cognitive. Notre modèle scolaire serait dominé comme le cite Carré dans son ouvrage sur l’apprenance[1] par «Le scénario de la transmission et les figures de l’élève ou du formé, réceptacles plus ou moins volontaires, plus ou moins passifs, de l’action éducative du maître ou du formateur ». Des sujets sociaux apprenants cités par Dumazedier[i] aux travailleurs du savoir (Bouchet, 2004), notre enseignement se doit de toute urgence de jouer un rôle principal dans ce capitalisme cognitif et saisir cette chance, cette opportunité exceptionnelle de renouvellement de nos conceptions en matière d’éducation, de formation et de pédagogie pour que chacun puisse s’intégrer dans les sociétés du savoir et développer un capital humain apte à affronter les savoirs de nos sociétés. Affronter ne voulant pas dire uniquement acquérir de l’information par l’unique transmission de l’information mais bien par la mobilisation de l’apprenant, de ses ressources cognitives, voire affectives, de sa motivation (registre conatif[2]). La chance est aussi du côté de la pédagogie en la repositionnant au centre des questions vives qui animent l’apprentissage du XXI° siècle. C’est ainsi qu’il convient d’impliquer l’apprenant et l’enseignant dans le processus de création de savoirs par le principe de la servuction[3]. Dans ce contexte, la fonction d’apprentissage devient stratégique à tous les niveaux de l’organisation sociale et il est raisonnablement possible de penser que nous sommes en train de passer à une économie apprenante au sein de laquelle le succès des individus, des entreprises, des régions et des pays passera avant tout par la capacité à apprendre pour accompagner les propos de l’OCDE (2000). On peut lire aussi dans un rapport du Conseil Economique et Social Européen (CESE, 2000) : « Dans la société de la connaissance, la rémunération n’est plus liée aussi directement qu’autrefois au temps consacré à effectuer un travail donné, mais dépend dans une mesure accrue de l’habileté, de l’originalité et de la rapidité dont une personne fera preuve pour identifier de nouveaux problèmes et les résoudre. » Au cœur de ces « nouvelles » habiletés cognitives se situe la veille informationnelle, véritable clé de voûte du nouveau système apprenant que nous nous proposons d’analyser ici. Ce chapitre situe donc le contexte institutionnel dans lequel prend place la nécessité d’une veille informationnelle c’est-à-dire dans la logique de l’évolution de la recherche documentaire pratiquée depuis plus d’un demi-siècle et aujourd’hui rendue encore plus complexe avec le développement du Web. Nous évoquerons ensuite le concept de veille et son évolution récente dans nos sociétés en passant par sa typologie par domaine avant d’en décrire enfin ses applications sous l’angle de l’éducation (objet de la thèse). Nous concluerons enfin alors sur la nécessité urgente d’en faire une matière à enseigner dés le plus jeune âge avant d’en décrire un exemple d’application possible à l’université.

Source: http://lewebpedagogique.com/cultureinformationnelle/category/le-concept-de-veille-informationnelle/

(*) Extrait de la thèse de Doctorat de Jean-Paul Pinte soutenue le 18/12/06

Marketing, communication,… dans les Eglises; la concurrence devient rude

Religions: une concurrence sans pitié  (cliquer sur ce lien).

Ce qu’est la Business Intelligence…

Cliquer ici pour découvrir la vidéo:La Business Intelligence dans tous ses états avec Bime!

A vos plumes…

Appel à Communication pour Magazine dédié à l\’Intelligence Économique en Afrique. et à l\’IEC

En vue de publier le 1er Magazine d’Intelligence Economique au Cameroun ;
s’intéressant aux différents volets du concept d’IE :
- Entreprises Africaines dans l’environnement international et compétitivité;
- Entreprises Africaines et la protection du patrimoine informationnel;
« Que fait on des recommandations de l’Afnor ? »
- Management de l’information et gestion de la connaissance
(veille, investigation et Knowledge management);
- influence et contre-influence.
- Veille culturelle ! Veille Sportive ; Veille Concurrentielle ; Veille Stratégique
- Intelligence Economique Camerounaise
Sur tous ces sujets des articles peuvent être proposés au comité de lecture
à tout moment. Plus spécifiquement, le Magazine prépare pour son premier
numéro des dossiers thématiques qui abordent les thèmes suivants: l’IE en Afrique ;
l’IEC (Intelligence Economique Camerounaise, et la protection du patrimoine informationnel.
Adresser vos propositions d’articles à la rédaction à l’adresse (contact@presdie.org )
avant le 20 Mars 2012. Une réponse sera donnée aux auteurs dès le 01 Avril 2012.
Vos propositions d’articles, devront comprendre : Un titre, un résumé d’une page au
maximum, une bibliographie succincte. Les articles complet seront à remettre le 20Juin 2012.
Comme c’est généralement le cas dans les Sciences Humaines et Sociales,
les réalités précèdent la conceptualisation. Les contributions attendues
doivent répondre aux questions que peut légitimement se poser la communauté
des praticiens en IE en priorité, mais aussi celle des chercheurs.

Source: http://presdie.org/media/docs/Appel%20%C3%A0%20communication%20Magazine%20IE.pdf

Exemple de pratique d’Intelligence Économique: connaître ses concurrents

Suivez la vidéo, en cliquant sur le texte coloré:« Les palaces parisiens déterrent la hache de guerre ».
Le microcosme des palaces parisiens s’apprête à affronter l’arrivée de concurrents asiatiques prêts à grignoter ses parts de marché. Dans un contexte de crise économique, comment se préparent-ils à la guerre qui s’annonce ? C’est le contenu de ce document vidéo de Grass roots:« Les palaces parisiens déterrent la hache de guerre ». C’ est ce à quoi les camerounais (entreprises, État) devrait penser faire afin de ne pas se laisser surprendre par d’éventuels concurrents nationaux et internationaux. Mais, nous n’anticipons généralement pas. Alors, l’Intelligence Économique et la Veille Informationnelle restent importants pour nous au Cameroun, dans tous les secteurs d’activités.

 

 

L’ouvrage que les fans de l’Intelligence Economique au Cameroun attendent au premier trimestre 2012…

Bientôt l’avènement d’un ouvrage qui pourra bouger les choses dans le domaine de l’intelligence Économique au Cameroun.

EXTRAIT D’UN HEBDOMADAIRE FRANÇAIS

Journal : la dépêche du bassin N°818 hebdomadaire du 26 janvier au 1er février 2012 (France rayonnement Gironde sud) journal particulièrement suivi aussi bien par la population que les instances publics.
Journaliste : Nathalie BEDNAR

 

journal

 

 

Les 10 commandements de l’Intelligence Economique Camerounaise

Nous  ouvrirons un dossier sur la pratique de l’intelligence économique au Cameroun. On n’en parle pas souvent dans notre pays, pourtant son importance n’est plus à démontrer. Le Japon par exemple  s’est engagé depuis la date de sa capitulation  le 2 septembre 1945, à redorer le blason de son économie. Tout a été mis en œuvre pour que l’information soit considérée comme un véritable « bien national ». C’est ainsi que sa capacité d’anticipation et sa veille technologique lui ont permis de ne pas sombrer face aux grandes nations économiques du monde (USA, Allemagne…).

Vous pouvez  déjà réagir.

Les 10 commandements de l’Intelligence Économique Camerounaise   ( IEC )

1) Définir les besoins, des attentes en information en tenant compte des spécificités de la population (des perspectives de développement), du modèle économique (86% de petites et moyennes entreprises)

2) Collecter l’information ouverte (à l’intérieur comme à l’extérieure)

3) Ne pas négliger les sources informelles

4) Le partage de l’information est un concept clé de la démarche I.E. ou, comment faire remonter l’information traitée et analysée du terrain vers le management puis également de la direction vers le reste de l’entreprise ou de l’organisme.

5) Diffuser l’information à la personne clef

6) Avoir comme impératif la satisfaction des destinataires

7) Avoir une démarche d’intelligence défensive

8) Lobbying sur son environnement en valorisant la diversification de l’économie Camerounaise

9) Garder l’œil ouvert et être en constance vigilance sur ses acquis   « « Jeune homme, va de l’avant tout en regardant en arrière. » 1909

10) Garder à l’esprit qu’il n’y a pas d’intelligence économique sans adhésion de tous

Source: http://presdie.org/content.php?id_article=39

logo

Dirigeant/ fondateur :Olivier CARDINI
BP17
33980 AUDENGE France
T. +33(0)5 57 76 21 42

1...910111213

cassandr26 |
bachconseil |
Fan des sims 2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Espace des Technologies de ...
| cookone
| BUILDING CONCEPT